Cet article a été lu 782 fois.

Dans le cadre de la huitième journée de la Ligue Magnus, les Ducs d’Angers recevaient l’Étoile Noire de Strasbourg. Après sa défaite à Chamonix et surtout le non-match réalisé, les Angevins nous devaient une revanche face à une lanterne rouge qui n’allait pas se déplacer en victime à Angers.

Il ne fallait pas arriver en retard à la patinoire du Haras pour voir l’ouverture du score, au bout de seulement quelques minutes de jeu. Danick Bouchard déborde sur le côté droit, contourne le but adverse, pour ensuite servir Cody Campbell qui marque face à la cage laissée grande ouverte par le gardien de but adverse (1-0, 2’51). Mais Strasbourg, en supériorité numérique, va réagir deux minutes plus tard, par Julien Burgert, bien servi par son capitaine, Michal Duras (1-1, 4’58). Puis il faut attendre la fin de ce tiers-temps pour voir le deuxième but angevin. A la suite d’une remontée de palet de Clément Masson, ce dernier fait la différence tout seul et trouve le chemin des filets. A cette occasion, il ouvre son compteur, pour son premier but de la saison en Ligue Magnus (2-1, 18’08). Dans ce premier acte, Strasbourg a été bien en place et aurait mérité un meilleur sort au bout de vingt minutes de jeu.

Dans le deuxième tiers-temps, Angers revient avec de bien meilleures intentions. Angers fait le siège du camp adverse, mais la défense strasbourgeoise tient bon, à l’image de son gardien de but, Tomas Hiadlovsky, auteur de nombreux arrêts décisifs. Derrière la cage, Clément Masson sert idéalement Maxime Lacroix qui voit son tir être repoussé à bout portant par le portier adverse (21’08). A la suite d’une grossière faute adverse, Angers bénéficie d’un penalty, mais Loïc Farnier manque son duel avec le gardien de but visiteur (23’43). A force de pousser, Angers va trouver la faille coup sur coup. A la suite d’un “one timer” (reprise instantanée), Danick Bouchard marque d’un shoot plein axe (3-1, 28’47). Puis, sur une interception en phase offensive, Danick Bouchard enchaîne face au but, pour un doublé en quinze secondes (4-1, 29’05). Les Angevins dominent très largement toute cette période avec de très nombreuses occasions franches, mais ils vont se faire surprendre dans les dernières minutes. En supériorité numérique, Ondrej Havlicek envoie un tir de loin et Michal Duras profite du rebond pour tromper Florian Hardy, le gardien de but angevin (4-2, 39’36).

Dans la troisième période, les Angevins reprennent leur marche en avant et vont alourdir le score. Derrière la cage strasbourgeoise, Matt Carter sert dans la course Maxime Lacroix, qui n’a plus qu’à conclure face au but (5-2, 42’37). Angers aura l’occasion de marquer d’autres buts, mais sans succès. Angers se rassure, avant un périlleux déplacement à Amiens, vendredi prochain. Les Amiénois voudront confirmer à domicile, leur belle victoire ramener de Lyon, lors de cette même journée (4-0).

La réaction d’après-match de Brian HENDERSON (attaquant des Ducs d’Angers) : “Les dix premières minutes n’étaient pas parfaites, mais on a su se reprendre. On a maîtrisé le reste du match. Offensivement, nous avons été bons. On a appliqué correctement le schéma tactique que l’on a mis en place depuis le début de la saison.”

Ligue Magnus, 8e journée.

Les Ducs d’Angers Étoile Noire de Strasbourg : 5-2 (2-1, 2-1, 1-0)

Buts : Cody CAMPBELL (2’51), Clément MASSON (18’08), Danick BOUCHARD (28’47 et 29’05) et Maxime LACROIX (42’37) pour Les Ducs d’Angers ; Julien BURGERT (4’58) et Michal DURAS (39’36) pour l’Étoile Noire de Strasbourg.

Les pénalités : huit minutes sur quatre infractions pour les Ducs d’Angers ; huit minutes sur quatre infractions pour l’Étoile Noire de Strasbourg.

Les meilleurs joueurs du match : Danick BOUCHARD pour les Ducs d’Angers ; Samuel ROUSSEAU pour l’Étoile Noire de Strasbourg.

Nombre d’arrêts des gardiens de but : Florian HARDY (Angers) : 16 ; Tomas HIADLOSKY (Strasbourg) : 33.

Affluence : 817 spectateurs.

Crédit photos : Eric MEILLAT – Flou De Rallye

Les réactions d’après-match en vidéo !

Ce diaporama nécessite JavaScript.