Ludovic LEVEQUE nous fait un retour sur le circuit Ironman 70.3 des Sables-d’Olonne, qui fut une épreuve pluvieuse et venteuse, mais dans une ambiance de fou.

Le départ se déroule le matin dans la vague 35/39 à 7h01. Quel plaisir de retrouver le circuit IRONMAN avec cette ambiance de fou.

Départ de la plage pour la première épreuve de natation, puis direction le chenal mythique du Vendée Globe. Une eau à dix-huit degrés, et même avec pas mal d’efforts, je boucle la distance de 2019m en 41’07 soit 2’02/100m. Un focus avec le coach va avoir lieu sur cette discipline. La mer était descendante donc pas de coup de pouce.

Le parcours en vélo est glissant et venteux surtout les trente derniers kilomètres de face. Pas d’énormes bosses, mais que des toboggans, ce n’est jamais plat avec pas mal d’endroits, ça tape… La route est moche. Je fais vraiment attention dans les descentes, car cela glisse et il y a pas mal de chutes. Là, c’est simple, je ne me suis fait doubler que trois fois dont une fois, c’est Jeanne Collonge que j’ai réussi à tenir sur quinze kilomètres environ, avant de la perdre de vue. Je roule à trente-six kilomètres/heure de moyenne pour 92 kilomètres, 180 watts et quatre-vingts tours. Je mange et je m’hydrate comme il faut, quarante-cinq minutes pour le solide, dix minutes pour le liquide. Je me sens assez bien en bike, mais il faut augmenter encore le rythme. Après à ma décharge, le parcours est assez difficile et la météo est vraiment mauvaise, même si je fais le 26e/215 temps dans la catégorie, en 2h33’18.

Place ensuite à la course à pied, où j’encaisse un peu au début, car le vélo a laissé des traces, puis il y a le passage d’environ 300m dans le sable mou qui casse bien.

Du coup au début, je suis au alentour de 4’03/kilo. Ensuite sur les allers-retours, le vent joue son rôle avec 3’45/3’59 d’un sens et 4/4’03 au retour. C’est épuisant, je garde ce rythme de 4’03 sur la fin pour finir avec une moyenne de quatre minutes au kilo soit 1h24’33, le cinquième temps de ma catégorie et le 39e overall.

Au final, un temps total de 4h45’31 (deux minutes de mieux que 2019), malgré une météo difficile. 21/215 dans ma catégorie 35/39 et 135/1726 overall. Je suis satisfait de cette course.

Merci à ma chérie, ainsi qu’à Loris et ma famille pour leurs encouragements.

 

Cet article a été lu 152 fois.