Rencontre avec Sylvain FOURNEAU, l’entraîneur de l’équipe première de l’UF Allonnes-Brain. Il nous présentera son parcours sportif, ses fonctions au sein du club et nous présentera son effectif. Ensuite, il abordera la saison sportive, qui va bientôt s’achever, autant d’un point de vue du championnat que sur les parcours dans les différentes coupes et si les objectifs ont été atteints. Pour terminer, il évoquera son avenir, malgré les rumeurs.

Bonjour Sylvain, tout d’abord, depuis quand êtes-vous au club ?

“Je suis arrivé au club, il y a quatre ans et demi. Je suis arrivé en cours de saison. J’avais quitté mon ancien club en tout début de saison et le club n’avait pas d’entraîneur, donc, je les ai rejoints au mois de février. J’entraîne l’équipe première et j’ai entraîné les catégories jeunes, hors U15, pendant ma deuxième saison.”

De combien de joueurs se compose l’effectif seniors ? 

Cette saison, on est quarante-cinq joueurs pour deux équipes, une équipe en Départementale 2 et une en Départementale 4. C’est plus compliqué d’être nombreux en fin de saison, la saison est longue et éprouvante. On n’était plus habitué à jouer aussi longtemps et avec le Covid-19 au mois de janvier, cela a repoussé la coupure hivernale. La saison a été très exigeante.”

Cette saison, sur le plan sportif, se déroule-t-elle bien ?

“J’ai envie de dire qu’elle est exceptionnelle, dans le sens où l’on est monté, il y a deux ans, et cette saison, on est deuxième. On peut prétendre à de belles choses en cette fin de saison. C’est sans oublier, notre magnifique parcours en Coupe de France, où pour la première fois dans l’histoire du club, on a atteint le quatrième tour, significatif de l’obtention des maillots. On a, notamment, éliminé une équipe évoluant en championnat de Régionale 3 et en perdant de peu contre une équipe évoluant en championnat de Régionale 1. On est encore en seizièmes de finale du Challenge de l’Anjou et on peut encore prétendre à une montée en championnat. On n’est plus maître de notre destin, puisque ce sont les descentes qui vont décider de notre avenir. En Coupe, on jouera tous les matchs à fond pour les gagner, c’est une compétition que l’on doit respecter, car elles nous ont offert tellement d’émotions, le trente-deuxième que l’on gagne contre l’ES Bouchemaine a été une sacrée fête au stade.”

Quels seront vos futurs objectifs ?

“Ils seront de continuer à prendre du plaisir. Je veux que mon équipe soit un vecteur d’émotions, c’est-à-dire qu’elle se donne, elle-même, du plaisir et qu’elle en procure. On souhaite produire du jeu peu importe les circonstances, l’adversaire, le terrain et de pratiquer ce que l’on veut faire de mieux, jouer au ballon et marquer toujours un but de plus que l’adversaire.”

La saison prochaine, serez-vous encore l’entraîneur de l’UFAB ?

“Oui, je serais encore présent. Malgré les rumeurs que l’on a pu entendre, je serais bien présent la saison prochaine, et je suis très fier et honoré de débuter ma cinquième saison au club. Je resterais sur les seniors, uniquement.”

 

Cet article a été lu 368 fois.