Rencontre avec Okan KOSUCU, l’entraîneur du Racing Club de Cholet. Avec lui, nous reviendrons sur la victoire de son équipe, le week-end dernier à la Jard-Avrillé (2-0), qui leur a permis d’officialiser la montée en championnat de Régional 2, à l’issue de la saison. Puis, il nous fera le bilan de la saison du groupe seniors à deux journées de la fin des championnats. Ensuite, il évoquera les derniers objectifs de la saison, dans les différentes coupes restant à disputer. Enfin, il abordera la saison prochaine, son avenir, en évoquant le groupe seniors, mais également les catégories de jeunes au sein du club.

Bonjour Okan, pouvez-vous revenir sur votre victoire à la Jard-Avrillé, synonyme de montée en championnat de Régional 2 ?

“On avait préparé ce match-là en se disant qu’il nous manquait un point pour pouvoir monter en division supérieure. On a eu la récompense de gagner par deux buts à zéro, comme lors du match l’aller. C’était un match ouvert, avec pas mal d’intensité. Le match aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre. Mon gardien de but a une grosse part de responsabilité dans notre victoire. Il sort un face-à-face et on marque derrière, le but du 0-1 (34e). On n’a pas trop mal géré notre sujet. Puis, on met un second but sur un coup de pied arrêté (65e). Défensivement, on a été solides. C’est la récompense du travail que l’on fait depuis le début de la saison. Battre la Jard-Avrillé, qui est une belle équipe, chez eux, c’est toujours valorisant, pour nous et le groupe.”

Comment allez-vous aborder les matchs restants ?

“Maintenant, avec l’objectif atteint, on va se concentrer sur la saison prochaine. Malgré tout, la saison n’est pas encore terminée, il nous reste à disputer la Coupe des Pays de la Loire et la Coupe de l’Anjou. Il y a aussi notre équipe réserve, qui est encore en lice en Challenge de l’Anjou.”

Quels seront vos objectifs, la saison prochaine, en championnat de Régional 2 ?

“Déjà, je peux vous annoncer que je serais encore coach, l’année prochaine. Ensuite, le championnat de Régional 2 va être une découverte pour nous. On n’a jamais connu cela au club. Chaque sportif est ambitieux et selon eux, la montée en championnat de Régional 1 serait possible. Mais, honnêtement, dans un premier temps, ce sera plus un round d’observation. Si vous me posez la question au mois de décembre, au vu du classement, je vous dirai si l’on peut jouer la montée en Régional 1 ou pas. Cela dépendra aussi du groupe dans lequel on va tomber, puisque certains groupes sont un petit peu plus homogènes, et d’autres un petit peu plus costauds.”

Pensez-vous à faire signer certains nouveaux joueurs dans votre club ?

“On a beaucoup de joueurs qui ont déjà connu ce niveau, mais cela fait longtemps qu’ils n’ont pas joué à ce niveau. Pour moi, mon groupe de joueurs actuel a le niveau pour jouer en championnat de Régional 2. Mais, aujourd’hui, ce n’est pas à l’ordre du jour. J’ai quelques contacts, il y a quelques joueurs qui m’ont appelé. Par contre, je ne vais pas aller chercher de joueurs. Ce que je peux dire, c’est que les nouvelles recrues devront se fondre dans le collectif et dans un projet commun.”

Au sein du club, pensez-vous à développer une catégorie U19 ?

“C’est quelque chose que l’on fera la saison prochaine. On a eu des détections cette semaine, avec une quinzaine de joueurs. On fera un choix. On ne va en créer qu’une équipe U19, dans un premier temps. Aussi, on va pouvoir compter sur les U17 deuxième année (génération 2005), qui vont monter l’année prochaine en catégorie U19. Suite à cela, on va pouvoir créer une équipe, la saison prochaine. Comme cela, au sein du club, on va avoir toutes les catégories de jeunes représentées, dès la saison prochaine. En sachant aussi, que l’on va également créé une équipe féminine, l’année prochaine. On va essayer de recruter d’autres filles, pour essayer d’avoir un groupe assez conséquent, et surtout que l’équipe aille au bout de la saison.”

Avec ces créations d’équipes, vous visez donc un label jeunes ?

“Exactement. L’objectif, dans quelques années, c’est d’être au plus haut niveau régional, et pourquoi pas aux portes de la Nationale 3, pour l’équipe première, et d’avoir une équipe réserve plus compétitive, pour pouvoir la faire monter au plus haut niveau départemental, voire au premier niveau régional. Donc, pour cela, il faudra passer par le label. On va commencer à mettre en place tout cela l’année prochaine, avec des éducateurs diplômés.”

L’ambition du club serait de devenir un club majeur des Mauges ?

“Effectivement. On espère être un club populaire, que le public viendra voir jouer. On va essayer, dès la saison prochaine, qu’il y ait un engouement pour faire vivre les bords du terrain. En essayant de créer une atmosphère présente dans le département, mais aussi dans les Mauges. Avec de l’envie, on peut y arriver. Déjà, contre Le Poiré-sur-Vie, il y avait pas mal de monde au stade. La ville commence à prendre conscience qu’il y a un club en plein développement.”

 

Cet article a été lu 173 fois.