En déplacement à l’Adidas Arena pour le premier match des Playoffs de Betclic Élite, les Choletais ont réalisé un exploit en remportant ce match 1 face à une équipe invincible ces derniers mois. Porté par un Sebastian HERRERA et un TJ Short des grands soirs, Paris Basket n’a pu résister aux basketteurs du Maine-et-Loire, très adroit dans la raquette.

Sur le papier, rien ne laissait présumer que Cholet réussirait à gagner cette rencontre. D’un côté, Cholet Basket, qualifié in extremis en Playoffs après une fin de saison compliquée, de l’autre, Paris Basket, deuxième du championnat et invincible depuis vingt-cinq matchs.

Pourtant, dès les premières minutes du match, le club de l’Ouest a tout de suite montré une combativité forte qui leur a permis d’infliger un 23-14 dès le premier quart-temps. Le Paris Basket, ne tardera pas à recoller au score en profitant des erreurs de l’équipe choletaise. Seulement cinq petits points d’écart à la mi-temps en faveur des hommes de Laurent Villa (41-46), auteurs d’une adresse invraisemblable à deux points, 87%. Malgré cette réussite au tir, le collectif parisien parvient à rester dans le match.

Au début de la deuxième mi-temps, Cholet, toujours très adroit aux tirs, prend neuf points d’avance grâce à un Neal Sako et un Tidjane Salaun dominant dans la raquette (41-50, 23′). Sous l’impulsion de TJ Short, meneur et triple MVP cette année dans différentes compétitions, les Parisiens reviennent au score (49-53, 25′). Les hommes du Maine-et-Loire, poussés par un jeu collectif très impactant ce soir-là, reprennent rapidement leurs avances et mènent alors de huit points, à l’entame du dernier quart-temps (58-66, 30′). N’ayant perdu aucun match depuis maintenant plusieurs semaines, les hommes Tuomas Lisalo recollent une nouvelle fois au score grâce à Sebastian Herrera qui inscrit trois tirs à 3 points en trois minutes (69-71, 31′). C’est grâce à un Tidjane Salaun en feu (10 points en quatre minutes, dont un tir à 3 points du logo), pépite Choletaise fraîchement nommée meilleur espoir de la phase retour de Betclic Élite, que l’équipe angevine reprendra huit points d’avance, malgré un nouveau tir primé d’Herrera (son 4ème dans le quart-temps) (74-82, 36′). TJ Campbell, meneur titulaire de Cholet, se chargera d’infliger le coup de grâce à l’armada parisienne en inscrivant six points dans les deux dernières minutes du match (81-91, 40′).

Contre toute attente, la future équipe d’Euroleague s’inclinera à domicile face à l’équipe d’un grand Tidjane Salaun, auteur de dix-neuf points, et de Neal Sako, douze points couplés à onze rebonds. Du côté de la capitale, Sebastian Herrera (26 points) et TJ Short (18 points) auront tout tenté pour prolonger leur série de victoires, sans succès. Nadir Hifi, habituellement inarrêtable, passera complètement à côté de son match en ne marquant que quatre petits lancers francs.

Au terme d’un match serré et d’un quatrième quart-temps irrespirable, c’est bel et bien Cholet qui repart avec la victoire. Les joueurs de l’Adidas Arena n’ont pas pu stopper les hommes de Laurent Villa, particulièrement adroits ce soir-là (75% à 2 points).

Playoff de Betclic Elite, 1/4 de finale, Match 1 :

Paris Basket – Cholet Basket : 81-91 (MT : 41-46)

(14-23, 27-23, 17-20, 23-25)

Cliquez-ici pour voir le tableau des Playoffs

Paris Basket : Sebastian Herrera (26 points, 6 tirs à 3 points), TJ Short (18 points, 5 passes décisives), Tyson Ward (11 points, 6 rebonds), Collin Malcolm (8 points, 3 interceptions), Bandja Sy et Enzo Shahrvin (6 points), Nadir Hifi (4 points), Mehdy Ngouama (2 points), Leon Kratzer (4 rebonds), Mikael Jantunen, Michael Kessens.

Cholet Basket : Tidjane Salaun (19 points, 8 rebonds), Vojtech Hruban (19 points), Kim Tillie (16 points), Neal Sako (12 points, 11 rebonds), TJ Campbell (10 points, 4 passes décisives), Gerald Ayayi (6 points), Nathan De Sousa (3 points, 4 rebonds, 8 passes décisives), Emmanuel Nzekwesi (3 points), Samuta Avea.