Rencontre avec Jonathan BELLOUIN, l’entraîneur-joueur du FC Plessis-Grammoire. Il reviendra sur la première victoire, lors de la première journée de championnat de Départemental 3, du FC Plessis-Grammoire face à l’ES La Daguenière-la-Bohalle (2-0). Malgré de nombreux absents et même si tout n’a pas été parfait, il nous dira si ses joueurs ont répondu à ses attentes.

Bonjour Jonathan, pouvez-vous revenir sur votre premier match de championnat ?

“Nous avons eu la chance de débuter notre championnat à domicile. Une fois n’est pas coutume, j’ai encore dû composer avec bon nombre d’absents. C’est beaucoup trop selon moi, nous n’apprenons pas de nos erreurs, mais bon, j’espère me tromper et voir l’assiduité aux matchs revenir…”

Comment avez-vous composé votre équipe, avec tous ses absents ?

“J’ai dû composer une tactique inédite pour cette première en championnat, avec une nouvelle défense et une réorganisation à tous les postes, ou presque. Bizarrement, cela a très bien pris. Après, je ne suis que moitié surpris, j’ai un bon nombre de joueurs intelligents capables de s’adapter vite à de nouveaux postes.”

Comment s’est passé le début du match ?

“Eh bien, dès le début du match, nous avons mis le pied sur le ballon et nous l’avons fait tourner. Nous nous sommes procurés quelques occasions timides, j’ai bien senti mon équipe, très bien même, et petit à petit, nous nous sommes montrés vraiment menaçants. D’abord sur une percée de notre défenseur central, qui a envoyé une frappe des trente mètres sur la barre transversale, puis par des actions bien amenées au milieu et sur les côtés du terrain. Après un magnifique travail au milieu de terrain, justement, Samuel est envoyé en profondeur, il prend de vitesse son défenseur et s’en va ajuster le gardien de but adverse (1-0, 20e).”

Vous avez alors pu pousser un ouf de soulagement ?

“En effet, cette ouverture du score nous a fait du bien moralement, car on était dans une période de doute, après nos mauvais résultats en coupe. La machine est repartie de l’avant, laissant peu de ballons à l’équipe adverse et sur un mouvement presque identique au précédent, on retrouve Samuel une nouvelle fois envoyé en profondeur qui s’en va inscrire un doublé (2-0, 30e).”

Vous avez eu les occasions pour vous mettre définitivement à l’abri ?

“C’est vrai, car nous aurons ensuite quelques occasions dont une grosse, à la suite d’une erreur de la défense adverse, mais notre attaquant qui ne s’attendait pas à être en si bonne position et manquera le cadre.”

Malgré vos deux buts d’avance à la pause, il était important de rester vigilant en deuxième période ?

“A la mi-temps, j’ai demandé aux gars de repartir comme en première période, en se méfiant toutefois de la réaction, au retour des vestiaires, de nos adversaires du jour. Nous avons continué à pousser et à nous procurer des occasions, mais nous avons été trop gentils et trop brouillons dans le dernier geste.”

Vous avez, ensuite, opéré à des changements de joueurs ?

“J’ai décidé d’opérer les premiers changements, car la chaleur et la fatigue se sont fait ressentir chez certains.”

En fin de match, vous vous êtes procurés quelques frayeurs ?

“En Fin de match, nos adversaires vont se montrer plus présents dans notre moitié de terrain, en mettant beaucoup plus de joueurs en attaque et en portant mieux leurs ballons, laissant également beaucoup d’espace dans leur dos. Leur n°11 va d’ailleurs, sur une erreur de marquage, se procurer une belle occasion et sa belle frappe va passer de peu à côté.”

Vous auriez pu aussi corser l’addition ?

“Oui, car malgré cela, nous avons continué à avoir un bon nombre d’occasions, même si nous sommes restés très voire trop maladroits devant le but. On en restera là avec cette victoire (2-0), l’essentiel est fait.”

Etes-vous satisfait de la prestation de vos joueurs, malgré le manque de réalisme devant le but ?

“J’avais demandé une réaction à mes joueurs, je l’ai eu. Je suis content, mais à l’avenir, il faudra scorer plus que cela. On ne peut pas se permettre de louper autant d’occasions. Je souhaite également bon courage à nos adversaires avec qui cela s’est très bien passé. Le match entre nos équipes réserves, en lever de rideau, également et j’ai hâte de les retrouver en mai prochain pour notre dernier match de championnat.”

 

Cet article a été lu 67 fois.