Rencontre avec Nadir NAIDJI, l’entraîneur des seniors Filles de Saumur Loire Basket 49. Il reviendra avec nous, sur la saison en championnat de Nationale 2, qui restera satisfaisante, malgré le fait d’avoir manqué les play-offs dans la dernière ligne droite. Puis, il nous parlera de son équipe. Pour terminer, il nous parlera de lui et évoquera son avenir sportif.

Bonjour Nadir, vous terminez à la cinquième place de votre poule, avec seulement quatre points d’écart avec le premier, êtes-vous satisfait de votre classement ?

“Oui et non, dans le sens où on était premier avec dix victoires et deux défaites avant d’aborder la phase retour. Donc, à ce moment-là de la saison, on était plutôt en pole position et idéalement bien placé pour terminer le championnat. On s’est un peu, voire beaucoup écroulé en fin de saison, à l’image des deux seules victoires sur nos sept derniers matchs, dont une face au Havre qui n’a gagné qu’un seul match durant tout le championnat… Malgré tout, lors de la dernière journée, on a été jouer un match à Trégueux pour jouer les play-offs, qu’on a loupé (défaite 61-44, 22e journée). Je ne pense pas que l’on ait vraiment manqué les play-offs sur ce match-là, mais en amont, car on aurait dû gagner quelques matchs pour se mettre à l’abri, bien avant. Par contre, pour le club, c’est assez exceptionnel d’avoir été aussi haut dans le classement (cinquième avec quatorze victoires et huit défaites), malgré le fait d’avoir manqué les play-offs dans la dernière ligne droite. Donc, on est plutôt satisfait de l’ensemble de notre saison.”

Avez-vous d’autres choses à dire sur votre saison ?

“Encore une fois, au club, on est assez satisfait parce qu’on a toujours rempli la salle, il y a toujours eu du monde. Je trouve que l’on a proposé des matchs de qualité et qu’il y a une identité du club qui se crée. Maintenant, il nous manque un peu d’expérience pour pouvoir franchir le cap et goûter au niveau supérieur. On est vraiment très satisfait de ce qui se fait autour de cette équipe.”

Justement, en parlant de votre équipe, vous avez des joueuses qui varient entre quelles générations ?

“On a un groupe très jeune, on a une doyenne qui est au club depuis dix ans qui est Sandy JAGLINE, trente ans. Après, on a une ou deux filles de vingt-six ans et après, ce ne sont que des joueuses très jeunes. C’était une volonté de notre part, mais on va tout de même essayer d’apporter plus d’expérience pour la saison prochaine.”

À titre personnel, serez-vous encore l’entraîneur de l’équipe, la saison prochaine ?

“Oui, bien sûr que je serais encore l’entraîneur du Saumur Loire Basket 49, la saison prochaine. L’objectif sera de continuer à faire grandir le club avec de bons résultats sportifs, en championnat de Nationale 2 féminin.”

 

Cet article a été lu 219 fois.