Dans le cadre de la sixième journée de la Ligue 1, l’Olympique Lyonnais recevait Angers SCO, au Groupama Stadium. Après une première demi-heure assez fermée, les Lyonnais vont profiter de la première erreur individuelle angevine pour ouvrir le score. Ensuite, les Gones vont dérouler face à des Angevins complètement dépassés, en inscrivant cinq buts (5-0).

On s’attendait à du spectacle et à des buts, puisque jusqu’à présent, cette affiche s’est toujours soldée avec des buts. Yan VALERY, en provenance du club anglais Southampton, inaugurera son premier match sous les couleurs angevines, inhabituellement rouge sur cette rencontre. Il occupera le piston droit, dans une défense à cinq. Gérald BATICLE continue dans son schéma de jeu en 5-3-2, tandis que les Lyonnais débuteront la partie en 4-3-3, avec le retour d’Anthony LOPEZ dans les buts, un trio offensif composé de Tetê – Lacazette – Toko Ekambi.

Le match débute. Karl TOKO EKAMBI conserve le ballon à gauche dans la surface de réparation. En angle très fermé, il tente sa chance du droit, Paul BERNARDONI capte le cuir (7e). Sofiane BOUFAL réussit un numéro à droite dans la surface de réparation avant de centrer en retrait pour Yan VALERY. Sa frappe est contrée (12e). Dans la minute suivante, perte de balle de la défense lyonnaise et Loïs DIONY, seul à gauche dans la surface de réparation, est servi. L’ancien stéphanois voit Anthony LOPEZ sortir et frappe du droit. Le gardien de but freine le ballon, que Castello LUKEBA vient dégager derrière lui (13e). Face à un bloc angevin compact, les Lyonnais ont du mal à mettre du rythme et à trouver des espaces. Gérald BATICLE est satisfait de la première demi-heure de son équipe, qui ne concède que peu d’occasions. A gauche dans la surface lyonnaise, Sofiane BOUFAL tente de frapper entre Malo GUSTO et Corentin TOLISSO. Anthony LOPEZ se couche vite sur sa droite pour capter le ballon (20e).

Ouverture du score lyonnaise sur la première erreur angevine.

Long ballon de Thiago MENDES qui, depuis son camp à droite, trouve Karl TOKO EKAMBI à gauche dans la surface de réparation adverse, bien aidé par l’intervention manquée de Karl TOKO EKAMBI. L’attaquant reprend d’un tir en pivot du gauche. Paul BERDARDONI touche le ballon, qui rentre dans le petit filet opposé (1-0, 31e). Longue ouverture parfaite de TOLISSO vers Malo GUSTO à droite. Ce dernier réussit un centre parfait pour Alexandre LACAZETTE, qui devant HOUNTONDJI au premier poteau, l’attaquant décroise sa tête et bat Paul BERNARDONI, le ballon entre dans le petit filet gauche (2-0, 38e). Sans forcer leurs talents, les Lyonnais mènent déjà deux buts à zéro au bout de quarante minutes de jeu. Les Gonnes ont déjà centré à seize reprises et la seizième a été la bonne. C’est aussi un nouveau but encaissé de la tête pour les Angevins, la pire statistique en Ligue 1. Lourde frappe de VALERY, suite une contre-attaque, mais LOPEZ détourne en corner (44e). Lyon, tout en maîtrise, mène de deux buts à la pause (2-0). Après avoir patientés, les Lyonnais ont su persévérer pour ouvrir le verrou angevin et trouver les filets à deux reprises.

Au retour des vestiaires, les Lyonnais poursuivent leur domination. Sur un service de TETE, Alexandre LACAZETTE conclut du droit à bout portant, mais après avoir consulté la VAR, le but est annulé pour hors-jeu ! Le Brésilien TETE était hors-jeu sur la passe en profondeur de Nicolas TAGLIAFIVO (50e). Servi par TETE à droite, Malo GUSTO centre en première intention. Au second poteau, TOKO EKAMBI surgit devant tout le monde et reprend en demi-volée du gauche, à bout portant. Paul BERNARDONI ne peut rien faire (3-0, 59e). Trois minutes plus tard, suite à une sortie complètement ratée de BERNARDONI et pas aidé par sa défense qui ne saute pas, sur un corner venu de la droite de FAIVRE, LUKABA reprend de la tête le ballon devant le gardien de but angevin. Le ballon finit au fond (4-0, 62e). Les buts s’enchaînent face à une équipe angevine en détresse. Le 5-0 était tout proche. Angers est au bord du gouffre ! A droite dans la surface de réparation, TETE centre à ras de terre. BERNARDONI est encore battu et LACAZETTE pense marquer à bout portant, mais BAMBA se jette pour sauver les siens (63e). LACAZETTE est proche d’un nouveau but, mais le ballon est dégagé in extrémiste en corner. AUGUSTO tente sa chance à l’entrée de la surface de réparation, mais BERNARDONI détourne au-dessus de son but (64e). Jeff REINE-ADELAÏDE profite d’une perte de balle d’Azzedine OUNAHI pour filer au but et frapper des dix-huit mètres. Paul BERNARDONI se détend sur sa droite pour sortir le ballon (74e). DEMBELE part seul en contre depuis son propre camp, après une mauvaise remise en retrait angevine. Il dépose tout le monde, entre dans la surface côté gauche et conclut dans un angle fermé du gauche à ras de terre, sous BERNARDONI (5-0, 88e). Pas de temps additionnel, Lyon s’impose largement face à Angers, qui n’aura pas existé dans ce match. L’occasion de Loïs DIONY, la treizième minute, aura été la seule véritable occasion angevine du match. Les Lyonnais ont largement dominé Angers. Karl TOKO EKAMBI a inscrit un doublé. LACAZETTE, LUKEBA et DEMBELE ont aussi marqué. L’OL garde le rythme de l’OM et du PSG avec un match en retard. Le SCO enchaîne une quatrième défaite et sombre en bas du classement.

Les Lyonnais enchaînent une huitième victoire d’affilée à domicile, à cheval avec la fin de saison dernière. Lyon jouera en milieu de semaine prochaine, à Lorient, pour le compte d’un match en retard. Angers SCO recevra Montpellier, le week-end prochain, pour le compte de la septième journée, avec l’objectif de remporter sa première victoire de la saison.

Les réactions d’après-match :

Peter BOSZ (entraîneur de l’Olympique Lyonnais) : “Je ne suis pas complètement satisfait, surtout en première mi-temps, malgré les buts. On se doit de mieux maîtriser le jeu, il n’y a pas que les buts qui comptent. Angers nous a posé des problèmes en début de match et aurait pu ouvrir le score, avec plus de réalisme. Après, ils n’ont pas su tenir le rythme et on a su marquer des buts. Par contre, je suis très content des remplaçants qui sont rentrés en jeu et qui ont su apporter à l’équipe.”

Gérald BATICLE (entraîneur d’Angers SCO) : “On est toujours déçu après une défaite. Le score est lourd. Durant les quinze premières minutes, on a le sentiment que l’on peut mener au score. Jusqu’à la demi-heure de jeu, on a bien joué. Ensuite, on a eu trop d’erreurs défensives pour rivaliser. C’est récurrent et on doit continuer à travailler. On doit être plus solide et plus fort dans le secteur défensif. L’an dernier, on avait plus d’expérience et plus d’automatisme. Cette saison, beaucoup de joueurs découvrent la Ligue 1, il faut que les nouveaux prennent leur marque sur le terrain et créé des connexions. Ce match est une faillite collective, on le sait, tous les joueurs ne sont pas à leur niveau. On sent pourtant que les joueurs ont des qualités, mais ils n’arrivent pas à les exprimer sur le terrain. Il faut travailler tous les réglages. Lorsque l’on est mené au score, notre jeu défensif perdre en solidité et on est mis en danger. On doit continuer à créer du dialogue pour redonner de la confiance aux joueurs. Je ne sens pas que l’équipe lâche, mais il y a des réglages à effectuer, dans la communication et dans notre jeu. Il faut poursuivre notre travail que l’on fait depuis le début de la saison.”

Nabil BENTALEB (capitaine d’Angers SCO) : “Forcément, on est déçu du résultat, car on était venu avec de bonnes intentions. On a commis des erreurs individuelles qui nous ont porté préjudice. Aujourd’hui, on est réduit à cela. On doit travailler dur et continuer à y croire. On travaille beaucoup sur les coups de pied arrêtés et on va essayer de corriger nos erreurs.”

Corentin TOLISSO (milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais) : “On a fait un bon match. On a su mettre beaucoup de buts dans un stade en folie. L’objectif est de jouer le podium, cela serait trop prétentieux de viser plus haut pour le moment. On doit continuer dans notre bonne dynamique actuelle. On aura un déplacement compliqué à Lorient, lors du match en retard, de la semaine prochaine, il faudra bien l’aborder. Je suis content d’être revenu à Lyon, c’est ma maison. J’ai beaucoup de plaisir à jouer en numéro six, à orienter le jeu et à apporter mon expérience. J’ai envie de toucher et récupérer des ballons et de faire jouer l’équipe. Physiquement, je suis bien. Ce soir, c’était la première fois où j’ai joué tout le match, mais il ne faut pas précipiter les choses, je sais que je reviens de loin.”

Adrien HUNOU (attaquant d’Angers SCO) : “On s’est créé des situations en première mi-temps, car on savait que leur défense était friable. Malheureusement, on n’a pas su les mettre et Lyon a repris le match à son compte et a inscrit cinq buts. La saison est encore longue, et je vous assure que l’on ne va pas lâcher.”

Castello LUKEBA (buteur et défenseur de l’Olympique Lyonnais) : “On a pris les trois points sans encaisser de but, c’est très positif. On a mis de l’intensité, on les a pressés haut et on a mis les ingrédients pour marquer cinq buts. C’est de bon augure pour la suite.”

Ligue 1, 6e journée.

Olympique Lyonnais – Angers SCO : 5-0 (MT : 2-0)

Arbitre : Thomas LEONARD.

Buts : Karl TOKO EKAMBI (31e et 59e), Alexandre LACAZETTE (38e), Castello LUKEBA (62e) et Moussa DEMBELE (88e) pour l’Olympique Lyonnais.

Avertissements : Malo GUSTO (54e), Mateus TETE (56e) pour l’Olympique Lyonnais ; Sofiane BOUFAL (68e) pour Angers SCO.

Olympique Lyonnais : Lopez, Gusto (Henrique, 70e), Mendes (Da Silva, 70e), Lukeba, Tagliafico, Faivre, Caqueret, Tolisso, Tété (Reine-Adelaïde, 65e), Lacazette (cap.) (Dembélé, 65e), Toko Ekambi (Barcola, 80e). Entraîneur : Peter BOSZ.

Angers SCO : Bernardoni, Doumbia, Mendy, Hountondji, Bamba, Valery (Thioub, 78e), Ounahi (Capelle, 78e), Bentaleb (cap.), Hunou (Abdelli, 84e), Diony (Salama, 69e), Boufal (Sima, 69e). Entraîneur : Gérald BATICLE.

Cet article a été lu 49 fois.