##MT##Krav maga enfant paris : Des cours de krav maga pour enfants dans la région parisienne ##/MT##
##MD##Krav maga enfant paris : Tout savoir sur cet art martial et ses différentes tactiques##/MD##

Le krav-maga est une méthode et sport de combat, centré sur l’apprentissage et le développement des capacités d’autodéfense. Cet art a été développé comme système de self-defense et de combat par l’armée et les services spéciaux israéliens afin de combattre les assaillants à mains-nues.
Aujourd’hui très utilisé comme méthode d’auto-défense par de nombreux services de police et forces militaires dans le monde entier, le krav maga intéresse également les particuliers qui s’y forment pour pouvoir mieux se défendre en cas d’agression.

Le krav maga : définition

Créée par Imi Lichtenfeld dans les années 1930 en Tchécoslovaquie, le krav-maga se base sur des techniques de combat de rue. Imi Lichtenfeld acquiert ses compétences durant les assauts menés par les fascistes contre les juifs en Israël. Le krav maga est alors un mélange de boxe française, de judo, de jiu-jitsu et de lutte. Une fois sa carrière militaire arrivée à terme, Imi Lichtenfeld se concentre sur le krav-maga et décide de l’améliorer pour qu’il soit plus accessible aux civils afin qu’ils s’en servent pour se défendre dans la rue.

Le krav-maga existe sous deux types différents :

  • Le krav-maga utilisé par les forces de sécurité (militaires, forces spéciales, gardes du corps, police, agents de sécurité, etc.) ;
  • Le krav-maga à usage civil.

En 1987, Imi Lichtenfeld désigne Richard Douieb comme représentant du krav-maga en Europe. Ce dernier fonda la Fédération Européenne de Krav Maga où il va former les troupes du GIGN de 1993 à 2005 ainsi que d’autres services d’intervention en Europe, séduits par l’efficacité du krav-maga.

Le krav-maga en France

Vers les années 2000, le krav-maga s’est progressivement répandu en France et a été très popularisé auprès des enfants, mais surtout réservé aux ados de plus de 16 ans.

Stéphane Constant a été l’un des premiers en France à enseigner le krav maga aux enfants dès 2005. En 2000, il sort le tout premier livre de krav-maga dédié à l’enseignement pour enfants : « Comment éduquer l’enfant à se protéger ? ». Stéphane Constant, alors instructeur spécialisé pour les ofrces de l’ordre, effectue des recherches afin d’adapter le krav-maga aux enfants.

L’arrêté ministériel du 15 décembre 2008 accorde ensuite à la Fédération Française de Karaté (FFK) la délégation pour l’organisation et le développement du krav-maga en France. Par conséquent, l’article L.212-5 du Code du sport est applicable, c’est-à-dire que l’instructeur doit obligatoirement être titulaire :

  • D’un diplôme d’instructeur fédéral (DIF FFK) s’il est bénévole ;
  • D’un certificat de qualification professionnelle (CQP) ou d’un Diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DEJEPS) s’il est rémunéré.

D’ailleurs il est aujourd’hui possible de se former en krav maga enfant paris chez Alain Formaggio, actuel plus haut gradé en krav maga en France et coach des champions du monde. Idéal pour les débutants et combattants confirmés, les cours collectifs de krav-maga renforcent la condition physique et les poings.

Enseigner le krav maga aux enfants

Pour accroitre leur confiance en soi

Contrairement aux autres art-martiaux tels que le muay thaï, la capoeira, l’aïkido, le taekwondo, le karaté, la boxe et le kung-fu, le krav-maga sert uniquement à l’autodéfense.

Sa pratique chez les enfants a été adoptée afin de permettre aux enfants actuels de se défendre en cas d’agression car il n’est aujourd’hui pas rare de voir des jeunes se faire racketter et harceler à l’école ou dans la rue. Cela a pour effet néfaste de réduire leur estime personnel et donc les rendant très vulnérables.

Pour une meilleure maitrise de soi

La majorité des jeunes enfants débordent d’énergie, aime se défouler et ne savent pas comment le canaliser correctement. Il a été prouvé qu’effectuer des activités physiques aideraient à la canalisation de cette énergie.

Cet article a été lu 221 fois.