Si vous êtes un sportif ou une sportive et que vous fumez, savez-vous quelles conséquences a votre tabagisme sur votre santé et vos performances sportives ? Oubliez l’idée que le sport nettoie les poumons, c’est totalement faux ! Cet article vous explique pourquoi fumer est une très mauvaise idée.

Idée reçue : le sport nettoie les poumons

Certains sportifs pensent encore que le fait de faire du sport a un effet nettoyant sur les poumons et qu’ils peuvent donc fumer sans inquiétude. C’est totalement faux ! Fumer est très dangereux et le sport n’élimine en aucun cas les conséquences du tabagisme. Le sport qui nettoie les poumons n’est qu’une idée reçue fausse, qui peut amener à des comportements dangereux. Fumer une cigarette après l’effort est par exemple une erreur courante, qui peut pourtant s’avérer fatale. On y revient un peu plus bas !

Quand vous faites du sport, vous ne nettoyez pas vos poumons. Si vous fumez, ce n’est pas en allant courir ou faire tout autre sport d’endurance que vous améliorerez la santé de vos poumons. Ceux-ci resteront atteints par le monoxyde de carbone, les goudrons et toutes les substances cancérigènes et toxiques contenues dans le tabac, sans qu’ils n’en soient débarrassés plus vite.

La seule façon de nettoyer ses poumons est d’arrêter de fumer pour de bon. Sans même fumer une seule cigarette ! En effet, même une seule cigarette par jour a des incidences sur la santé. Réduire sa consommation est un premier pas, mais l’objectif final doit toujours être d’arrêter totalement. C’est la seule façon de préserver sa santé !

Les effets du tabac sur les performances sportives

Tout le monde le sait, fumer tue. Il convient de rappeler qu’un fumeur sur deux meurt des suites de son tabagisme. Les sportifs n’échappent pas à cela ! Même en étant jeune et en pratiquant du sport, les risques de développer une maladie cardiovasculaire sont accrus. La conséquence directe du tabac ! Et c’est sans parler des cancers et de la bronchopneumopathie chronique obstructive. Cette dernière, la BPCO, est une maladie respiratoire qui engendre une obstruction progressive des voies respiratoires. Une gêne progressive s’installe et empêche de respirer correctement. De quoi largement limiter la qualité de vie et les performances sportives.

Par ailleurs, le monoxyde de carbone est particulièrement délétère pour le transport de l’oxygène au sein du corps. De ce fait, un sportif qui fume disposera de moins d’oxygène qu’un sportif qui ne fume pas, avec les conséquences que cela a. Les muscles, ayant moins d’oxygène, vont produire davantage d’acide lactique. Cette substance est un déchet métabolique à l’origine de douleurs au niveau des muscles pendant l’effort. De quoi couper l’élan de bien des sportifs !

Pourquoi ne faut-il pas fumer après un effort ?

Fumer directement après avoir fait du sport peut avoir des conséquences désastreuses, voire mortelles. En effet, la nicotine augmentant les pulsations cardiaques, le risque de faire un infarctus est réel ! C’est pour cette raison qu’il ne faut pas fumer ou consommer de source de nicotine (y compris la cigarette électronique et les substituts nicotiniques) dans les 2h qui suivent un effort. Il est également recommandé de ne pas fumer avant toute séance sportive, en respectant là encore un délai de 2h.

Le tabac est un ennemi des personnes pratiquant du sport. La cigarette est mortelle pour tous les fumeurs, jeunes ou non, sportifs ou non. Afin de préserver votre santé, arrêtez de fumer au plus vite, en vous aidant si besoin de substituts comme le eliquide associé à la cigarette électronique. Toutefois, si vous faites de l’exercice, ne consommez jamais de nicotine avant ou après votre séance.

 

Cet article a été lu 61 fois.