Si vous avez des problèmes de vue et que vous souhaitez faire du sport, vous vous êtes forcément demandé un jour, comment adapter sa vue durant ses sorties de vélo ou lors de vos compétitions. Mais d’autres utiliseront leurs lunettes de sport, contre le soleil ou pour un côté esthétique.

Pourquoi faut-il porter des lunettes lorsque l’on fait du vélo ?

Lorsque l’on pratique le vélo, peu importe la discipline, nos yeux peuvent être soumis à diverses projections (poussières, graviers, boue, insectes, etc.), mais aussi branchages lorsque l’on pratique le VTT. Le soleil est également considéré comme une agression extérieure pour nos yeux. Il est donc important de protéger ses yeux en portant des lunettes, même si vous n’avez aucun problème de vue.

Les lunettes cyclisme sont spécifiquement conçues pour la pratique de ce sport. Ainsi, grâce à une surface plus grande, elles offrent un parfait pouvoir couvrant ainsi qu’une vision accrue grâce à un champ de vision extra-large. De plus, grâce à leurs matériaux, elles se révèlent être très légères et antidérapantes afin qu’elles ne glissent pas sur le nez à cause de la sueur. Sans parler du fait que, comme les lunettes de soleil classiques, elles vous offriront une excellente protection contre les rayons UV.

Quel système choisir pour avoir des lunettes de vélo à sa vue ?

Si vous devez porter des lunettes de vélo avec une correction optique, vous aurez le choix entre deux systèmes, qui vous permettront ainsi de trouver lunettes à votre nez.

Le choix entre l’un et l’autre système se fera en fonction du modèle de lunettes choisi, mais aussi de votre préférence et de votre budget.

Les inserts optiques comprennent des verres correcteurs à votre vue et se clipsent à l’intérieur des lunettes, sur le pont du nez, entre vos yeux et l’écran extérieur des lunettes. Leur prix est plutôt abordable et ce choix peut se révéler plus économique si votre vue n’est pas stabilisée et que vous devez souvent changer vos lunettes. En effet, le coût des inserts optiques est plus faible que celui des lunettes de vélo à verres correcteurs. De plus, s’il vous arrive de porter des lentilles de contact, vous pourrez facilement adapter votre paire de lunettes en ôtant le clip optique.

Mais, les inserts optiques étant assez petits, leur champ de vision est plus restreint. Si vous portez des verres progressifs, on vous conseillera plutôt de vous tourner vers des modèles avec verres correcteurs pour plus de confort. De plus, à cause des deux couches de verre, le risque de formation de buée est plus élevé que sur un modèle classique.

Les lunettes de vélo équipées de verres correcteurs offrent ainsi une plus grande surface de vision et seront plus légères. De plus, la formation de buée sera atténuée par rapport aux modèles avec clips optiques grâce à une meilleure aération.

Néanmoins, pour les personnes qui ont besoin d’une forte correction, les lunettes de cyclisme à verres correcteurs risquent de ne pas être adaptables à votre vue.

Les lunettes peuvent aussi servir d’accessoire vestimentaire.

Comment choisir ses lunettes pour le vélo ?

Une fois le choix du système de lunettes effectué, il vous reste à choisir votre modèle de lunettes. Et ce choix de lunettes dépend de plusieurs critères : votre pratique (vélo de route, VTT, etc.), la météo (temps clair, nuageux, etc.) et la technologie des verres (photochromique, polarisant, etc.).

La monture demi-cerclée a l’avantage d’être plus légère et d’offrir un champ de vision extra-large, ce qui est idéal pour le vélo de route. La monture cerclée, un peu plus lourde, a l’avantage d’être plus rigide et donc plus solide ce qui est idéal pour le VTT, par exemple, où les secousses sont nombreuses.

La plupart des modèles sont équipés d’un pont antidérapant sur le nez et sur les branches, afin d’assurer un excellent maintien, malgré la transpiration et les vibrations. Les branches souples peuvent être réglables sur certains modèles de lunettes pour un ajustement parfait.

Certaines paires de lunettes permettent l’utilisation de verres interchangeables, afin de s’adapter à toutes les situations, hiver comme été.

Au niveau des verres, il existe plusieurs technologies. Certaines peuvent se révéler fort utiles dans la pratique du vélo, comme les verres photochromiques, qui offrent une grande polyvalence. Les verres polarisés améliorent la perception des contrastes et offrent un meilleur confort visuel en éliminant 99% des reflets sur des surfaces comme l’eau ou la route. Enfin, les verres teintés peuvent se révéler utiles dans certaines situations. Des verres teintés en jaune augmentent les contrastes lorsque la luminosité est faible. Ils peuvent être utiles l’hiver ou à la tombée de la nuit. Des verres teintés en brun augmentent les contrastes et atténuent la luminosité pour une utilisation en plein soleil. Les verres teintés en gris n’altèrent pas les couleurs et sont donc des verres neutres par excellence.

En conclusion, suivant votre pratique sportive, la correction de votre vue et vos envies, cela déterminera votre choix de monture et de verres, afin d’avoir la meilleure paire qui répondra à vos attentes.

 

Cet article a été lu 112 fois.