Il existe de nombreuses activités passionnantes à pratiquer pendant votre temps libre. Très populaire, le lancer de couteau est un passe-temps intéressant qui ne requiert pas de salle spéciale ni de longues séances d’entraînement ou des équipements coûteux. Il est possible d’apprendre correctement cet art chez vous et de le maîtriser rapidement.

Trouvez tout d’abord un couteau à lancer de qualité

Il existe différents modèles de couteaux à lancer : le modèle à soie, le couteau simple et le couteau monobloc avec manche. Le couteau de lancer à soie se caractérise par son aspect plutôt classique. Il dispose également d’une lame se prolongeant dans le manche en caoutchouc ou en bois. Ce type de couteau est très plébiscité pour son utilisation agréable. Il est tout de même sensible aux vibrations produites, ce qui le rend fragile.

En ce qui concerne le couteau de lancer monobloc simple, il ne comprend qu’un seul et unique bloc. Certaines versions possèdent des vis de réglage pour ajuster l’orientation de la distance de rotation de ce couteau. C’est le modèle le plus résistant de tous. Vous pouvez en découvrir différents modèles sur Tadefense.com, site expert en tir. Le couteau à lancer monobloc avec manche, quant à lui, possède une seule lame à laquelle s’ajoute un manche. Cela assure une excellente prise en main au moment de la pratique. Comme la version à soie, c’est toutefois un couteau assez fragile. Pour bien choisir votre couteau de lancer, nous vous conseillons de prendre en compte les critères suivants :

  • l’équilibre (couteau à lancer équilibré au centre, couteau de lancer à lame lourde, couteau à lancer lourd du manche, etc.),
  • l’acier (inox, carbone),
  • la taille et le poids du couteau,
  • l’ergonomie.

Vous aurez aussi besoin d’un étui pour couteau à lancer afin de transporter votre arme sans aucun danger. Prenez donc le temps de vérifier que le modèle choisi est livré avec un étui. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours en acheter un.

Inscrivez-vous à des cours pour apprendre à lancer un couteau

Si vous n’êtes pas en mesure d’apprendre par vous-même le lancer de couteaux, vous pouvez vous inscrire à des cours. Vous serez encadré par des spécialistes du domaine qui vous aideront à maîtriser les bases ainsi que les différentes techniques de manipulation du couteau. Une fois votre formation terminée, l’art de lancer du couteau n’aura plus de secret pour vous. Vous devez cependant choisir vos cours avec soin afin de profiter d’un apprentissage de haute qualité. Pour cela, renseignez-vous sur le déroulement des cours, le nombre d’années d’expérience et les qualifications des professeurs, etc.

Apprenez la physique liée au lancer de couteau

Comme tout sport, le lancer de couteaux dispose d’un règlement et de techniques qui lui sont propres. Il existe même des compétitions à différentes échelles auxquelles vous pourrez prendre part, comme le Championnat de France de lancer de couteaux par exemple. Le principe consiste à lancer le couteau vers une cible et faire en sorte que la lame se plante dedans. Pour ce faire, il faudra vous placer à une distance de 3 à 10 m de votre cible en fonction de votre niveau. Nous vous recommandons de miser sur des cibles en bois de sapin ou de pin, car elles risquent moins d’abîmer la lame des couteaux à lancer.

Vous devez également placer la cible de sorte que les fibres du bois se situent à la verticale (pour faciliter la pénétration). Installez la cible dans un espace dégagé et n’oubliez pas qu’il est essentiel d’avoir une bonne visibilité dans un rayon de 10 m pour éviter de blesser quelqu’un. De plus, le support doit être stable et solide pour que la cible ne bouge pas. Prévoyez ainsi une largeur de 1 m et une hauteur de 30 cm au-dessus et en dessous du niveau de vos yeux. L’épaisseur de la planche, quant à elle, doit être d’au moins 4 cm. Nous vous conseillons de varier les cibles pour ne pas vous ennuyer trop rapidement.

Afin de lancer correctement le couteau, il faut avoir le buste face à la cible. Si vous êtes droitier, alors vous devez mettre en avant votre pied gauche et former un angle de 45° dans l’axe de tir. Pour les gauchers, il faut inverser le placement des pieds. Faites des rotations lentes pour les cibles proches et des rotations rapides pour les cibles qui sont éloignées. Pour un lancer précis, il est recommandé de faire partir votre geste derrière la nuque et de maintenir votre poignet immobile. Cela facilite amplement le contrôle de la rotation du couteau. N’hésitez pas à suivre des compétitions de lancer de couteaux pour mieux apprendre cette pratique.

 

Cet article a été lu 73 fois.