Nous sommes partis à la rencontre de Guillaume OLIVIER, le responsable du pôle formation au sein du club de l’AS Tiercé-Cheffes. Il dissociera le club de l’AS Tiercé Cheffes Football en quatre entités à part entière, mais aussi étroitement lié les unes aux autres, c’est la première force de l’association. Il débutera par nous parler du football féminin. Ensuite, il évoquera l’école de football, où les affluences sur les séances d’entraînement qui n’ont jamais été aussi hautes. Puis, il détaillera le football à onze, où les générations sont prometteuses, mais chez qui, il faut aller chercher les choses… Enfin, il nous expliquera la ligne conductrice pour ces différentes catégories, qui a été mise en place sur le fait d’apprendre à s’entraîner, d’apprendre à gagner et de s’entraîner pour gagner.

Bonjour Guillaume, pouvez-vous nous parler du football féminin, au sein du club ?

“Commençons, pour changer, en mettant à l’honneur le football féminin ! L’ensemble du pôle est géré avec brio par Yannick Eusebe, accompagné des éducateurs U18 F et U15 F et de leurs dirigeants respectifs. C’est un groupe qui vit désormais très bien et multigénérationnel avec des joueuses plus expérimentées qui accompagne un bon nombre de jeunes joueuses. Des résultats en dents de scie en début de saison, mais une fois le rythme de croisière trouvé, grâce à cet esprit de groupe, les résultats ont forcément suivi. Pour les U18, notre club est en entente avec le club du PSV du loir, une entente qui fonctionne plutôt bien puisque sur cette seconde phase les joueuses évoluent au meilleur niveau district. Même si la priorité n’est pas au niveau des résultats, mais de les accompagner du mieux possible dans l’intérêt de la progression individuelle pour le bien du collectif. Enfin les U15 F, c’est un groupe qui a appris à se découvrir, entre une moitié de joueuses avec quelques années et l’autre moitié complètement débutante, la priorité a été de reconstruire un groupe. C’est un groupe très demandeur avec une forte présence lors des séances, elles évoluent sur les mêmes créneaux que les U13 garçons, ce qui permet une progression optimale à notre humble avis.”

Et concernant l’école de football ?

“La partie école de foot se porte, elle aussi, très bien avec des effectifs importants dans la totalité des catégories même post-COVID, trois équipes U13 et U11, quarante-cinq joueurs, joueuses U9 et 25 U7. Nous pouvons également y ajouter la toute nouvelle catégorie baby foot (U5) appelée “Les Apprentis Sportifs de Tiercé-Cheffes”, une promotion de douze enfants qui viennent s’amuser le mercredi matin depuis début janvier maintenant.”

On peut constater que tout le monde a répondu présent ?

“En effet, nous sommes ravis des fortes affluences sur les séances d’entraînement qui n’ont jamais été aussi hautes. Les jeunes éducateurs sont au même titre que les joueurs en plein apprentissage, puisqu’un bon nombre d’entre eux sont en formation. Notre mission de club et plus précisément de Miguel et de moi-même est de surtout les accompagner dans leur progression et dans leur épanouissement. Pour l’école de football, les objectifs, mis en avant, sont des objectifs pédagogiques même si les résultats découlent de notre apprentissage. Nous souhaitons amener les joueurs avec un certain bagage technico-tactique sur les catégories futures.”

Il y a aussi la partie du football à onze, qui est importante à prendre en considération ?

“Enfin sur la partie foot à 11, nous avons trois équipes U15 évoluant respectivement en D1, D2 et D3 avec un effectif de quarante-deux joueurs. Le groupe est sous la houlette de Benjamin Olivier, jeune BMF, et son staff technique, pour s’occuper d’une catégorie charnière dans la carrière d’un jeune joueur. Il y a également deux équipes U17 avec un effectif plus court de trente-deux joueurs évoluant pour l’équipe A en Région et pour l’équipe B en deuxième division. Les résultats sont compliqués dans un championnat très loin d’être simple pour l’équipe première, mais avec une volonté de prendre et d’apprendre tout ce qu’il y a de possible, malgré la difficulté. Sur cette deuxième phase, les joueurs évolueront en championnat de Régional 3. Pour l’équipe B, c’est tout le contraire, la première partie de saison a été remarquable avec des résultats certes, mais dans la manière, ce qui a permis de monter d’une division et d’évoluer désormais en division 2. Enfin, les U19 évoluent eux aussi au niveau régional et en R2 plus précisément, au même titre que les U17, des résultats compliqués en première phase dans un championnat pas simple, mais également faussé d’entrée de jeu avec trois clubs, avec un forfait général. Ce groupe est dans une bonne progression avec pour objectif de former un maximum de joueurs capables d’évoluer en seniors et au meilleur niveau possible. Une réorganisation de l’entraînement effectué mi-décembre et désormais U17 et U19 s’entraînent ensemble pour optimiser la progression de tous. Nous retrouvons depuis début février une bonne affluence en séances, mais ces catégories ont été très affectées par le Covid. Beaucoup de choses sont encore perfectibles, mais le groupe est en bonne voie et vie de mieux en mieux dans un contexte compliqué, puisque nous sommes face à des générations prometteuses, mais chez qui, il faut aller chercher les choses…”

Quelle est la ligne conductrice que veut mettre en place le club ?

“Une ligne conductrice pour ces différentes catégories a été mise en place sur le fait d’apprendre à s’entraîner, d’apprendre à gagner et de s’entraîner pour gagner. Nous allons désormais même plus loin que cela, car nous travaillons avec l’ensemble des éducateurs sur un nouveau projet de jeu club, où nous traitons un ensemble de principes de jeu bien définis avec des comportements collectifs et individuels en adéquation avec les compétences et les qualités de chacun des individus, propre à sa catégorie et à son équipe d’appartenance. Nous sommes dans une démarche de former absolument tout le monde. Nous ne pouvons pas nous permettre de faire de l’élitisme. Ce projet de jeu à pour but de faire avancer tout le monde dans le même sens et de favoriser les passages entre les catégories jusqu’au monde seniors. L’objectif de cette démarche est également d’être en capacité de perdurer et d’exister au niveau régional sur les catégories U17 et U19 et même pourquoi pas sur les U15. Nous sommes et nous resterons un club convivial, mais qui ne s’interdit absolument rien en matière d’ambitions et de résultats.”

Le magasin Orhon Sport est situé au 32 place du Bois du Roy, 49240 Avrillé.

Cet article a été lu 266 fois.