Le bodyboard est devenu un sport très populaire et donc de plus en plus pratiqué sur les plages. Toutefois, ce sport n’est pas qu’un simple divertissement. C’est toute une discipline à pratiquer avec un certain nombre de règles à respecter, notamment en ce qui concerne la combinaison. Ce guide fait le point des différents critères techniques dont vous devez tenir compte pour choisir votre combinaison de bodyboard.

Le type et l’épaisseur de la combinaison de bodyboard

En fonction de la température de l’eau, il faut procéder à un choix entre une combinaison intégrale, une combinaison à manches courtes, ou un shorty à manches et jambes courtes.

Les combinaisons intégrales ou streamers (manches et jambes longues) sont généralement conçues en 5/4 mm, 3/2 mm ou 4/3 mm. En hiver, on utilise généralement des 5/4 mm et 4/3 mm. On se tourne généralement vers des 3/2 mm en été ou en automne, en particulier dans le sud de l’Hexagone où les températures ont tendance à être plus clémentes qu’au nord.

Les combinaisons à manches courtes et jambes longues sont idéales pour ceux qui recherchent un confort et une flexibilité maximale dans les eaux tempérées. Avec deux mm d’épaisseur, elles vous procurent une flexibilité au top et une protection thermique suffisante pour une eau à plus de vingt degrés. Ce sont des combinaisons prisées par les experts pour le rapport flexibilité/confort thermique qu’elles offrent quand on les utilise dans le climat du sud-ouest durant l’été.

Les shorty sont recommandés pour pratiquer le bodyboard l’été dans des eaux à température comprise entre 20 et 22 degrés. Mesurant généralement 2 mm d’épaisseur, elles procurent au sportif un maximum de confort et sont élastiques. N’hésitez pas à vous rendre sur un site de vente en ligne de bodyboards et d’accessoires pour trouver une combinaison de bodyboard adaptée à votre pratique de ce sport.

La matière et la taille de la combinaison

Une combinaison de bodyboard doit être chaude et laisser la meilleure liberté de mouvement possible.

Le confort de la combinaison est principalement fonction de la qualité du néoprène utilisé. Il faut toujours rechercher le maximum d’élasticité pour bouger facilement et se sentir comme dans un maillot de bain. Les néoprènes superstretch sont donc ceux qu’il vous faut, mais vous devez faire attention au pourcentage utilisé. En ce qui concerne le confort thermique, la qualité des matériaux a un rôle très important et les concepteurs ont récemment fait d’importants progrès, en optant pour des tissus très techniques reflétant la chaleur corporelle de manière très efficace.

Toutefois, les combinaisons les plus élastiques sont aussi généralement les plus fragiles. Si une combinaison totalement superstretch vous offrira bien plus de confort qu’un modèle de bas de gamme, sa durée de vie sera aussi plus courte.

Il est important de choisir une combinaison à la bonne taille, car la meilleure combinaison du marché ne sera pas très efficace si elle est beaucoup trop grande. Votre combinaison doit être parfaitement collée à votre corps, sans plis. Les tableaux de taille indiqués par les fabricants sont généralement très fiables, sauf si vous avez une corpulence hors norme.

Le type de fermeture de la combinaison de bodyboard

Un autre critère pour le choix de votre combinaison est le système de fermeture. Le premier système de fermeture est la fermeture dorsale ou Back Zip. Il s’agit d’une fermeture éclair verticale au dos qui facilite l’enfilage.

Le deuxième système de fermeture est la fermeture frontale ou Front Zip. Il s’agit d’une fermeture éclair horizontale sur le torse qui limite les entrées d’eau. Elle offre également plus de flexibilité.

Vous pouvez aussi opter pour le système sans fermeture éclair ou Zip Free. La combinaison s’enfile donc par le cou. Cela est rendu possible par l’usage d’un néoprène très élastique.

Notez que si vous êtes débutant, il est indispensable de vous faire accompagner par un professionnel pour vous lancer dans la pratique du bodyboard.

 

Cet article a été lu 409 fois.