Coupe de l’Anjou, 5e Tour.

ES Segré Haut-Anjou (R2) – Olympique Sainte-Gemmes-sur-Loire (D2) : 0-0 (tab.: 5-4)

La réaction d’après-match de Grégory LE JONCOUR (entraîneur de l’Olympique Sainte-Gemmes-sur-Loire) : “Aujourd’hui, je suis fier de mes joueurs, mais aussi déçu pour eux de passer si près d’un bel exploit contre une équipe située trois divisions au-dessus de nous. Face à un adversaire qui s’est montré supérieur dans la maîtrise, nous avons su nous montrer disciplinés et agressifs, et nous avons concédé très peu d’occasions durant ce match. Offensivement, il nous a manqués un peu d’efficacité ou de réussite dans le dernier geste pour concrétiser les quelques occasions qui auraient pu nous permettre d’ouvrir le score et d’éviter cette séance de tirs au but où l’équipe de Segrė s’est montrée plus efficace. Je souhaite une bonne continuation à Guénael et à son équipe, merci à eux pour le très bon accueil.”

_____________________________________

Le résumé décalé du match de Yannick RIVET, dirigeant à l’Olympique Sainte-Gemmes-sur-Loire :

“Trois divisions d’écart entre les deux protagonistes du jour : R2-D2. Non, je ne referais pas le coup de la guerre des étoiles, mais microcosme, tellement les Bleus ont travaillé comme des fourmis. Donc, nos fourmis bleues envahissent la ruche des abeilles noires et jaunes de l’ES Segré. Mais, celles-ci ne comptent pas laisser une miette (plutôt une cuillère de miel) aux banlieusards angevins. Les abeilles, bien organisées, techniques et précises, déroulent un jeu très agréable à regarder. MAIS, il y a toujours un mais, les fourmis sont travailleuses et ne lâchent rien, même pas un grain de terrain, ce qui surprend les Jaunards qui commencent à balbutier leur football, ce qui fait les affaires de l’OSG. Abnégation, courage et persévérance, les mots du Coach Greg sont bien enregistrés. Quelle belle leçon de réalisme, les fourmis font mieux que se défendre, et placent quelques banderilles sur les buts jaunes, mais ne trouvent pas de faille. Sur les côtés, Sven le viking, Sully le “ptit manouche” et le gentil “Méchant” donne du fil à retordre aux défenseurs de l’ES Segré. Les Tom & Tom + Rom déboulent sur tous les ballons, pour que Yoan passe un après-midi tranquille. Les milieux, emmenés par Tathan 1er, Justin, Julianino, et Jean Le Grand font barrage à tout ce qui bouge !! Les abeilles n’arrivent pas à développer d’actions dignes de ce nom, à part un centre fuyant au second poteau, rien à signaler en cette première mi-temps.

Retour à la fourmilière pour souffler un peu. Les quarante-cinq premières minutes ont été énergivores pour les fourmis. Requinquées, les bébêtes se remettent à l’ouvrage, minant le terrain, creusant des galeries, elles mettent en difficultés ces sacrées abeilles qui ne comprennent pas comment de si petites bestioles peuvent être aussi affamées de football !! Les efforts commencent à marquer les organismes des Bleus, mais la rage au ventre, les fourmis fournissent une belle qualité de jeu pour ne pas prendre l’eau !! Enfin, l’arbitre, plutôt bon, siffle la fin de la rencontre sur un score de 0-0. Quelle bonne nouvelle pour nos couleurs, faire un match nul, à l’extérieur, chez un club plus huppé, qui l’eût cru, à part Lustucru !!

La séance de tirs au but sera anecdotique tant ce match était fort et intense, un vrai expresso !!! L’ES Segré gagnera la loterie des tirs au but, par cinq tirs à quatre. Mais l’essentiel était ailleurs pour nous, ce qui prouve bien qu’il ne faut jamais partir perdant, tout peut arriver si, ensemble, on fournit les efforts qu’il faut, quand il faut. Perdu, mais content, content de ne pas avoir assisté à une débâcle, une guerre de tranchées, un pilonnement en règle de notre but !! BRAVO les BLEUS…!! A bientôt pour reprendre du plaisir avec vous, ZUT, il faut que je change de caleçon (rire). C’était Yannick RIVET !”

 

Cet article a été lu 324 fois.