Rencontre avec l’entraîneur-joueur de la Bayard de Saumur, Djibril KONE, qui nous racontera son expérience lors du match de Ligue des Champions, à l’Orange Vélodrome, pour le compte de la sixième journée, entre l’Olympique de Marseille et Tottenham Hotspurs (1-2). Ce supporter parisien reviendra sur le contexte et l’ambiance du match, mais aussi sur sa journée dans la ville phocéenne.

Bonjour Djibril, racontez-nous votre expérience à Marseille ?

“Ecoutez, ce fut un très bon déplacement au stade Vélodrome de Marseille, dans une ambiance de folie, malgré la défaite dans les dernières minutes du match… Je dois l’admettre, en toute objectivité, même en tant que supporter parisien, que les supporters marseillais étaient bien à la hauteur de ce rendez-vous. Il est dommage pour eux que leurs joueurs ne l’ont pas été, surtout en deuxième mi-temps. En tout cas, en tant que passionné de football, j’ai vécu un très beau moment, hier soir.”

Comment s’est passée votre journée, avant le match ?

“Je dirais que tout était au rendez-vous pour ce choc de Ligue des Champions. Le soleil était présent, le Vieux-Port était plein à craquer et encore plus à l’arrivée au stade, il y avait des feux d’artifice, des fumigènes… Mais malgré tout cela, les joueurs de l’OM n’ont pas réussi à obtenir le résultat escompté… Comme quoi, le football se joue sur des détails. C’est dommage pour le football français, cela aurait été cool de voir deux clubs français en huitième de finale de la Ligue des Champions. Maintenant, en tant que supporter parisien, je dirais qu’il faut à présent être tous derrière le PSG, ce mercredi soir, en espérant que les joueurs fassent un bon match et remportent la victoire sur le terrain de la Juventus de Turin, afin de terminer premier de leur groupe.”

 

Cet article a été lu 94 fois.