Rencontre avec Jonathan BELLOUIN, l’entraîneur-joueur du FC Plessis-Grammoire. Il reviendra sur le match du côté sportif, mais aussi sur des faits divers qui ont pimenté le match face à l’Ajax Daumeray… Il nous expliquera les raisons de s’être fait injustement arbitrer par un arbitre qui leur a été imposé par l’équipe adverse, sous la menace. Ensuite, il évoquera les insultes qui ont été proférées par les supporters adverses, ainsi que de l’attitude déplorable qu’ils ont eue autant envers son équipe, qu’envers le public présent. Enfin, il nous dira ce qu’il retient de ce week-end sportif et de sa moralité des choses, dans ce qui ne reste que du football amateur, sans enjeux capitaux… Triste football amateur…

Bonjour Jonathan, pouvez-vous revenir sur le match ?

“Ce dimanche, nous recevions l’Ajax Daumeray, une équipe qui était à deux points derrière nous. Sur le match et rien que sur le match, nous prenons le seul but de la rencontre, à la suite d’une grosse erreur défensive juste avant la mi-temps. Nous n’arriverons pas, tout au long de celle-ci, à concrétiser nos nombreuses occasions. Pour le reste, leur arbitre s’en est chargé.”

Pouvez-vous nous en dire plus ?

“En effet, jusqu’à présent, mon résumé ne concernait que le match. Ensuite, il y a eu beaucoup d’événements navrants pendant ce match dû à l’adversaire du jour. Déjà, nous n’avions pas d’arbitre officiel pour cette rencontre. A peine arrivée chez nous, les dirigeants de Daumeray sont venus nous voir pour nous dire…”

Vous dire quoi exactement ?

“Qu’ils avaient amené un arbitre officiel et qu’il ne voulait pas que cela soit un arbitre de chez nous.”

Ils vous ont ensuite menacé ?

“Tout à fait, ensuite, ils nous ont dit que si nous n’étions pas d’accord avec leur choix d’arbitre, qu’ils allaient nous casser les bonbons (pour rester poli) et nous faire un rapport…”

Alors que vous aviez prévu un arbitre du club, afin d’arbitrer la rencontre ?

“De base, il était prévu que notre président, qui est très honnête et juste, soit l’arbitre de la rencontre. Est-il normal de se déplacer chez un adversaire pour un match de football amateur et d’imposer ses exigences directement, tout en le menaçant ? Est-ce une façon de faire dans le dialogue ? Mais bon, après le match, je ne suis qu’à moitié surpris des événements…”

Comment s’est déroulée la rencontre ?

“Nous nous sommes donc pliés aux exigences des “seigneurs” de Daumeray et nous avons accepté leur arbitre. Le match a commencé et sur chaque hors-jeu qu’a signalé notre bénévole assistant, l’entraîneur de nos hôtes a râlé… En à peine dix minutes, il n’a fait que cela, en ajoutant que de toute manière, l’année dernière, ils étaient venus chez nous et qu’ils s’étaient fait voler… Pour information, la saison dernière, nous avions battu cette même équipe sur le terrain (6-1) chez nous, où leur seul but avait été leur seule occasion du match. Je me demande comment il est possible de gagner aussi largement en volant le match… Cela serait du jamais-vu, mais bon…”

Honnêtement, est-ce qu’il y avait hors-jeu sur vos actions de but ?

“Déjà, pour ce qui est de notre arbitre, comparé à ce que disait leur bon coach, c’était son premier match, cette saison. Concernant votre question, j’ai demandé à des membres de ma famille qui étaient présents au match, si les hors-jeux étaient légitimes ou non. Ils m’ont tous dit qu’il n’y avait rien à dire. Ces personnes ne sont pas du club, ils sont honnêtes et n’ont aucune raison de me mentir sur un événement passé qui ne leur apporte rien personnellement. Mais bon, leur entraîneur, de son œil avisé, à cinquante mètres derrière en diagonale, avait tout vu.”

Malgré tout, quel est votre avis sur la prestation de l’arbitre du match ?

“Objectivement, j’ai trouvé la première heure de l’arbitre plutôt pas mal, d’ailleurs avec étonnement, mis à part quelques doutes, il a plutôt bien arbitré.”

Par contre, tout s’est dégradé après l’heure de jeu ?

“En effet, passé cette heure de jeu, ce n’était plus le même arbitre et tout ce qui dépassait la ligne du centre, du côté de Daumeray, n’était plus sifflé. A dix minutes de la fin du match, mon attaquant subit une grosse faute dans la surface de réparation adverse, une grosse semelle sur sa cheville, tout le monde la voit, tout le monde le sait, les deux équipes, les deux entraîneurs, mais aucune faute sifflée… Apparemment, leur joueur ne l’a pas touché… Je devrais envoyer aux abonnés de Passion Sports 49, la photo de la cheville de mon joueur, bien enflée et tatouée d’une jolie trace de quatre crampons, mais cela devait être sûrement le ballon, on les a mal apprivoisés au Plessis-Grammoire. Mais bon rien, pas de penalty, et cela sera comme cela jusqu’à la fin du match…”

Que retenez-vous de ce match ?

“Je retiendrais que finalement, les tricheurs n’ont pas été ceux cités au début du match. Je remercie quand même certains joueurs adverses, qui ont eu l’honnêteté d’avouer que l’arbitrage avait fait gagner leur équipe et qu’ils allaient quand même chanter dans le vestiaire, mais qu’il n’y aurait pas le sentiment de la victoire. Je pense même que leur coach le sait, lui qui est si humble, honnête et correct…”

Il y a eu les faits de jeu sur le terrain, mais aussi des faits divers en-dehors du terrain. Pouvez-vous nous en dire plus ?

“J’évoquerais un dernier fait divers et qui est plus que lamentable dans ce match de football… C’est l’attitude de leurs supporters, si l’on peut appeler cela comme tel. Ils sont venus en nombre sur le bord du terrain et ont passé tout le match à parler. Je me suis même énervé contre eux à la fin du match. J’avoue que je n’aurais pas dû, c’est une erreur de ma part, j’ai donné du crédit à des imbéciles. Chambrer est une chose, mais insulter et provoquer en est une autre, c’est lamentable ce qu’ils ont fait. Visiblement, le club de Daumeray avait quelque chose contre nous, allez savoir…”

Parlez-nous de leurs supporters irrespectueux ?

“Mes joueurs et moi, sans mentir, on n’en a pas grand-chose à faire de l’équipe de Daumeray. Comme lors des matchs de la saison dernière, mes joueurs et moi sommes restés avec un bon état d’esprit dans le jeu et en dehors, pas de mauvais gestes, rien. Je ne comprends pas leur agressivité à notre égard, si c’est une vengeance, il faudra m’expliquer pourquoi. Bref, j’en ai connu des publics chauvins et chambreurs dans toute la région, mais ceux-là, déjà la saison dernière… Il faudrait qu’ils prennent conscience que ce n’est que du football amateur du championnat Départemental 3 et que s’ils ne sont pas sur le terrain, c’est qu’ils n’ont même pas le niveau de celui-ci. Une femme, regardant le match sur le côté, a même pris une insulte, car elle a demandé d’arrêter d’insulter. Voilà le niveau et leur mentalité…”

Avez-vous quelque chose à dire aux dirigeants du club de Daumeray ?

“Le staff, les dirigeants et les entraîneurs compris, doivent comprendre que ce ne sont pas de bonnes attitudes à avoir sur et en dehors d’une enceinte sportive… S’ils n’arrivent pas à comprendre tout cela, c’est navrant et inquiétant…”

Qu’espérez-vous de cet article et de votre dénonciation des faits ?

“J’espère que tous les contacts et amis que je connais dans notre groupe de championnat vont lire cet article sur Passion Sports 49, afin qu’ils soient tous prévenus, que l’arbitrage et l’attitude de leurs supporters ne se reproduisent pas lorsqu’ils affronteront cette équipe de l’Ajax Daumeray.”

Quelle sera votre attitude, lors du match retour, sur le terrain de l’Ajax Daumeray ?

“Nous irons, chez eux, au match retour, au mois de mars prochain, sans esprit de vengeance ou autre. Nous aborderons cette rencontre comme n’importe quel autre match, parce que nous, l’équipe de Daumeray, on n’y porte aucune importance, si ce ne sont les trois points à prendre pour le championnat. Nous resterons comme nous l’avons toujours fait, plus intelligent qu’eux.”

Avez-vous un dernier mot pour conclure, cet entretien, de manière plus joyeuse ?

“Oui, je tiens à féliciter notre équipe réserve, qui a gagné (1-0) contre notre voisin du FC Pellouailles-Corzé et qui monte à la première place du classement.”

Championnat Départemental 3, groupe B, 4e journée.

FC Plessis-Grammoire – Ajax Daumeray : 0-1 (MT : 0-1)

Cliquez-ici pour voir le classement

 

Cet article a été lu 713 fois.