Dans le cadre de la quatrième journée de la Ligue 1, l’ESTAC Troyes recevait le SCO d’Angers, avec l’ambition pour les deux équipes d’obtenir leur première victoire en championnat. Encore une fois, les Angevins vont retomber dans leurs travers, en encaissant un nouveau but sur un coup de pied arrêté, puis en se pénalisant tout seul, à la suite d’une expulsion complètement logique de Batista MENDY, pour un excès d’engagement. Malgré la réduction du score par Loïs DIONY, le SCO aura été dominé par une équipe troyenne revancharde (3-1).

Les deux équipes sont en difficulté depuis le début de la saison et attendent toujours leur première victoire en championnat. Troyes est lanterne rouge avec aucun point au compteur et la plus mauvaise défense, avec dix buts encaissés en trois matchs… Angers reste sur une défaite à domicile face à Brest (3-1) et doit engranger des points avant un calendrier qui s’annonce difficile… Troyes, en bleu, débute avec un schéma tactique en 5-4-1, tandis qu’Angers, en blanc, sera dans son traditionnel 3-4-3, avec Boufal et Diony en pointe.

A la suite d’un mauvais alignement de la défense troyenne, Loïs DIONY entre dans la surface de réparation, crochète le gardien de but, mais n’arrive pas suffisamment à redresser son ballon pour ouvrir le score (5e). Coup franc des trente mètres, côté gauche de Rony LOPES, pour la tête au point de penalty de Renaud RIPART qui trouve la lucarne du but de Paul BERNARDONI, le gardien de but angevin (1-0, 12e). Rony LOPES est tout proche de doubler la mise, sur un tir enroulé qui effleure le poteau droit de BERNARDONI (16e). Coup dur pour le SCO, avec un deuxième carton jaune, synonyme d’expulsion pour de Batista MENDY, suite à un excès d’engagement et d’un manque de retenue dans son geste (21e). Frappe de Florian TARDIEU à l’entrée de la surface de réparation, mais Paul BERNARDONI détourne d’une superbe manchette (26e). Les Angevins ont la tête sous l’eau et ont du mal à se remettre du carton rouge… Superbe frappe de Rony LOPES, mais Paul BERNARDONI se détend. A la suite d’un nouveau corner, le poteau gauche du but repousse la tête de Yoann SALMIER, dans une défense angevine encore une fois absente (36e). Renaud RIPART lance Rony LOPES sur le côté droit, ce dernier centre dans les six mètres pour Thierno BALDE, qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Mais heureusement pour les Angevins, après avoir consulté la VAR, le but est finalement refusé pour une position de hors-jeu. A la pause, les Troyens mènent logiquement un but à zéro, face à des Angevins complètement dominés.

Au retour des vestiaires, Gérald BATICLE effectue deux remplacements, avec les sorties de DOUMBIA et BLAZIC, par BAMBA et CHETTI (46e). Accélération de Rony LOPES, qui percute côté droit entre les défenseurs angevins et envoie une superbe frappe que Paul BERNARDONI repousse à bout portant dans les pieds de Renaud RIPART, qui ne cadre pas (56e). Troyes effectue deux changements à l’heure de jeu. LOPES et UGBO sont remplacés par les jeunes ODOBERT et BALDE. Premier ballon et premier but pour Mama BALDE qui fait le break, d’un tir croisé dans le petit filet, suite à une magnifique combinaison à trois, qui ne laisse aucune chance aux Angevins (2-0, 61e). Sur une longue balle des trente mètres, Loïs DIONY tente une reprise de volée, repoussé par la jambe du portier troyen, Dans la continuité, Amine SALAMA sert Loïs DIONY, l’attaquant angevin ne laisse pas passer sa chance et réduit le score d’une frappe croisée dans le petit filet (2-1, 68e). Superbe frappe d’Adil RAMI qui trouve le haut de la barre transversale (75e). Les remplaçants font la différence pour Troyes. Papa NDIAGA YADE déborde côté gauche et sert idéalement Wilson ODEBERT, au deuxième poteau, qui n’a plus qu’à ajuster Paul BERNARDONI (3-1, 82e). À peine entré en jeu, Xavier CHAVALERIN décoche un tir puissant du gauche depuis les vingt derniers mètres qui file au-dessus du but défendu par Paul BERNARDONI (85e). Frappe plein axe des trente mètres, de Yoann SALMIER, mais Paul BERNARDONI détourne une nouvelle fois, en corner (90e). Au final, en supériorité numérique, les Troyens auront relativement contrôlé le match en multipliant les occasions vers le but angevin, Mama BALDE et Wilson ODEBERT assurant à l’ESTAC Troyes son premier succès en Ligue 1, cette saison, malgré la réduction de l’écart de Loïs DIONY. Le SCO enchaîne quant à lui un quatrième match sans victoire et reste dans la zone de relégation, avant de recevoir le Stade de Reims, mercredi prochain, à 19h, au stade Raymond KOPA. Dans le même temps, les Troyens rendront visite à l’AS Monaco.

Les réactions d’après-match :

Bruno IRLES (entraîneur de l’ESTAC Troyes) : “On n’était pas catastrophique avant ce match et n’est pas euphorique après cette première victoire. On se devait d’avoir une pression positive avant le match. On a modifié certaines choses, tout en gardant le même système de jeu. Il y avait beaucoup de doute, mais les circonstances du début de match nous ont donné de la confiance. Les joueurs sont derrière le projet et sont prêts à faire les efforts. Les remplaçants ont participé à cette victoire, c’est une victoire de tout un groupe. Il faut s’appuyer sur cet état d’esprit pour avancer et aller chercher de nouveaux résultats positifs. Mon objectif est de dynamiser ce groupe pour obtenir des points. Rony LOPES a su nous apporter ce que l’on attendait de lui et il a été décisif sur ce match. On va enchaîner de gros matchs et il faudra être prêt.”

Gérald BATICLE (entraîneur d’Angers SCO) : “On est bien rentré dans le match. Sur le premier coup franc, on est mené, puis le carton rouge nous a mis en grande difficulté. Malgré tout, on a essayé de s’accrocher. L’équipe manque encore de solidité et on a été mal équilibré. On a décidé de défendre en zone sur les coups de pied arrêtés. Même si nous ne sommes pas en réussite, on a décidé avec mon staff de persister dans ce schéma tactique. Dans chaque zone, il doit y avoir des duels et on n’a pas su être présent. Je le répète, on va persister à défendre en zone, même si on a été en difficulté dans cette phase de jeu, lors des derniers matchs. On y a toujours cru, même si le score était en notre défaveur. On a des lacunes dans les animations défensives et on doit encore progresser. Je retiendrais que l’on a su nous procurer des occasions, même si on n’a pas été assez réaliste. On va s’appuyer sur nos forces pour progresser.”

Sada THIOUB (attaquant d’Angers SCO) : “C’était compliqué à dix contre onze. Malgré cela, on n’a pas lâché, même si on n’a pas su être efficace. C’est dur de courir après le score, surtout en infériorité numérique. On y a cru après la réduction du score, mais le troisième but troyen à tuer le match. Il faut relever la tête et repartir de l’avant dès le prochain match face à Reims.”

Adil RAMI (capitaine de l’ESTAC Troyes) : “Cela fait du bien de gagner, après les claques que l’on a prises. Les joueurs n’étaient pas à leur niveau. Pour nos difficultés, je dirais que c’était un mélange de détails… Sur ce match face à Angers, on a fait preuve de caractère. On a deux prochains matchs compliqués à jouer et on devra s’appuyer sur ce match. Les entrées en jeu des jeunes nous ont fait du bien. Le sport n’est pas que physique, c’est aussi mental. A nous de continuer dans ce sens.” 

Renaud RIPART (attaquant de l’ESTAC Troyes) : “Cela fait du bien après un début de saison compliqué. On va lutter pour récupérer les points perdus des derniers matchs. Il va s’appuyer sur cette prestation pour avancer. Cela fait du bien d’avoir marqué et il faut continuer comme cela. On a un calendrier compliqué, il n’y aura aucun match facile. Il faudra jouer simple et être réaliste devant le but. Le coach voulait que l’on lance notre saison et c’est chose faite. Notre saison est enfin lancée et on est content.”

Loïs DIONY (attaquant d’Angers SCO) : “On a fait une bonne entame de match. Je manque une grosse occasion en début de rencontre, ce qui peut changer le scénario du match. On est dans une période négative. Le carton rouge nous a faits mal. A nous de relever la tête et de continuer à travailler. En réduisant le score, on y a cru, on avait la maîtrise du match. Le but du 3-1 nous fait mal. On doit bien récupérer pour être prêt pour mercredi. Ce match contre Reims sera très important.”

Championnat de Ligue 1, 4e journée.

ESTAC Troyes – Angers SCO : 3-1 (MT : 1-0)

Buts : Renaud RIPART (12e), Mama BALDE (61e) et Wilson ODEBERT (82e) pour l’ESTAC Troyes ; Loïs DIONY (68e) pour Angers SCO.

Avertissements : Yoann SALMIER (31e) et Adil RAMI (45e) pour l’ESTAC Troyes ; Batista MENDY (11e) et Waniss TAÏBI pour Angers SCO.

Expulsion : Batista MENDY (21e) pour Angers SCO.

ESTAC Troyes : Gallon, Baldé, Rami (cap.), Palmer-Brown, Salmier, Larouci (Dingomé, 69e), Lopes (Odobert, 59e), Kouamé N’Guessan, Tardieu (Chavalerin, 84e), Ripart (Yade, 69e), Ugbo (Baldé, 59e). Entraîneur : Bruno IRLES.

Angers SCO : Bernardoni, Doumbia (Bamba, 46e), Camara, Hountondji, Blazic (Chetti, 46e), Thioub (Sima, 81e), Ounahi, Capelle (cap.) (Taïbi, 66e), Boufal (Salama, 66e), Diony. Entraîneur : Gérald BATICLE.

 

Cet article a été lu 43 fois.