Vous ressentez le besoin d’escalader une falaise. Mais vous ne savez pas comment vous y préparer pour assurer votre sécurité. Retrouvez ici un ensemble d’équipements à ne pas oublier.

Quels sont les différents types d’escalade ?

Sur distingue :

  • l’escalade outdoor : C’est un style de grimpe en milieu naturel (montagne, rocher, falaise, etc) permettant au grimpeur de progresser du bas de la paroi jusqu’au sommet, tout en restant assuré.
  • l’escalade indoor : Encore appelée escalade en salle, est une forme d’escalade basée sur des structures artificielles. Elle tente d’imiter le plus possible et dans un environnement urbain, les sensations de l’escalade outdoor.

Que vous ayez choisi l’un ou l’autre, placez toujours votre sécurité par-dessus tout.

Quels sont les éléments essentiels d’un équipement pour l’escalade ?

L’escalade est l’une des activités les plus exaltantes et aventureuses qui soient. Mais pour en tirer le meilleur parti, sans mettre en danger sa vie, il faut disposer du materiel d’escalade approprié. Optez pour les produits de la marque petzl par exemple ! Ils garantissent confort et sécurité.

La corde à grimper

La corde d’escalade est la pièce maîtresse de l’équipement d’escalade. Il n’y a que de rares cas dans lesquels le grimpeur n’en aurait pas besoin. Lorsqu’elle est bien employée en tandem, elle peut sauver la vie en cas de glissade ou d’une chute depuis la paroi rocheuse. Il existe 2 types de cordes : les cordes en bloc et les cordes en solo libre.

Le baudrier

Encore appelé “harnais de sécurité« , ce matériel s’utilise en combinaison avec la corde d’escalade. Il contient deux points d’attache avant, où le grimpeur peut enfiler la corde et l’attacher : un bout à la taille et le second au niveau de la cuisse. Il est recommandé de miser sur la polyvalence et le confort lors de l’achat du baudrier.

Le casque d’escalade

Les chutes de roches ne sont pas rares en montagne. C’est un risque que tout grimpeur doit éviter en choisissant un casque adapté, pour protéger sa tête.

Les chaussons d’escalade

Les chaussons sont autant liés à l’escalade que la raquette au tennis. Bref, il ne peut y avoir d’escalade sans chaussons. Avec une coupe ajustée, un matériau fin, une semelle et des bords extérieurs en caoutchouc, les chaussons d’escalade donnent une meilleure adhérence au pied sur le mur. On distingue les chaussons d’escalade pour débutants –forme plate–, les chaussons intermédiaires, légèrement arqués puis les chaussons avancés, très arqués et agressifs.

Le sac à craie et craie

Les sacs à craie sont généralement de petits sacs en toile ou synthétique, livrés avec une boucle à dégagement latéral et une boucle de tissu, qu’on attache à son baudrier ou à son pantalon. Le sac doit s’adapter à votre main, au type de craie que vous utilisez puis à la longueur de votre ascension. Un sac cylindrique est idéal pour les montées plus longues, tandis qu’un sac conique est mieux adapté aux itinéraires plus courts.
La craie à présent ! Elle est utilisée en escalade pour augmenter l’adhérence et la friction sur la surface de la paume de main, en séchant la sueur et toute autre forme humidité. Pour un débutant, n’importe quelle craie d’escalade fera l’affaire. Vous pouvez opter pour un sac scellé de craie, fait en tissu fin.

Le mousqueton

C’est un dispositif de sécurité auquel on attache une corde ou un anneau, sans craindre qu’ils ne se détachent. Il est utilisé en combinaison avec la corde d’escalade et d’autres pièces de protection, comme les écrous. Il est conseillé de choisir une marque de mousquetons ayant une excellente réputation de qualité et de résistance.

 

Cet article a été lu 768 fois.