Cet article a été lu 485 fois.

Ce dimanche a eu lieu le troisième tournoi du championnat de hockey en salle pour le SCO à Angers face à Laval et La Baule en match retour. Après un match nul face à Carquefou et un match gagné face à Nantes dimanche dernier, les scoïstes tenaient à battre les deux équipes du jour. Après une première mi-temps un peu difficile, les Angevins s’envolent en deuxième mi-temps face à Laval avec un score de neuf buts à cinq. Le deuxième match, face à La Baule, a été offensif et les Angevins n’ont rien cédé en première période avec un score de cinq buts à zéro. La domination est angevine, en la deuxième mi-temps, mais trois buts sont marqués par les baulois. La victoire est nette pour les scoïstes avec une score de douze buts à trois. Ainsi, Angers prend la tête du classement.

Premier match :

Résultat : Angers SCO Laval :  9-5

Buteurs : Lucas LERAY (x4), Alexandre MATUSZEWSKI (x1), Stanislas REVEILLARD (x3) et Robin PARE (x1).

Angers SCO : LE PEILLET ALEXANDRE, DU PLESSIS Arthur, LERAY LUCAS, LERAY PAUL, MATUSZEWSKI ALEXANDRE, MINON YOANN, PARE Robin, REVEILLARD STANISLAS. Entraîneur : Florent AUBE.

C’était deux matchs très importants pour les Angevins qui voulaient retrouver la tête du championnat. Deux matchs étaient donc au programme : Laval et La Baule. Ces deux adversaires avaient déjà été rencontrés lors du premier tournoi, avec notamment une très large défaite face à Laval sur le score de dix buts à trois, puis d’une victoire plus rassurante cinq buts à un, face à La Baule. Ce week-end, avec une équipe plus complète que lors du premier tournoi, les Scoïstes espéraient bien faire respecter la hiérarchie, principalement face à Laval. Lors des premières minutes rien n’était fait pour les Angevins. En effet, les Lavallois profitaient des relances angevines précipitées et peu précises pour récupérer les balles et inscrire le premier but. Ainsi, le SCO était sous pression, mais arrivait à revenir dans la foulée, sur une action de jeu conclut d’un coup sec par les attaquants (1-1). On avait l’impression que les “blancs et noirs” étaient enfin rentrés dans le match, surtout après avoir repris l’avantage sur un petit corner inscrit par Leray (2-1). Cependant, cette première période était à courant alternatif du côté du SCO, puisque les adversaires revenaient à deux buts partout. Les deux équipes se répondaient au tac au tac durant toute la première période en finissant par un score de parité à la mi-temps de quatre buts partout. Les Angevins n’arrivaient pas à prendre l’ascendant dans ce match, en offrant trop d’opportunités à leurs adversaires et en restant trop précipités. En seconde période, les Angevins trouvaient la solution en proposant un jeu plus regroupé et plus patient. Les adversaires avaient la balle, mais ne trouvaient plus les solutions facilement. Ainsi, ils commettaient des erreurs que les attaquants angevins exploitaient en se trouvant à merveille. En effet, sur les récupérations, les attaquants faisaient les bons choix en finissant à deux, en contournant un gardien de but qui se couchait bien, ce qui leur permettait de transformer les buts plus facilement. Cinq, six, sept, huit, puis neuf buts à quatre. Les Angevins auront pris une avance conséquente et ils ne pourront plus être rattrapés dans ce match, malgré un cinquième but lavallois sur petit-corner. Neuf buts à cinq, score final pour Angers, qui se rassurent face à une équipe qui leur avait fait mal, il y a deux semaines, en match inaugural.

Deuxième match :

Résultat : Angers SCO La Baule :  12-3

Buteurs : Lucas LERAY (x5), Paul LERAY (x1), Yoann MINON (x2), Stanislas REVEILLARD (x4).

Composition : Alexandre LE PEILLET, Arthur DU PLESSIS, Lucas LERAY, Paul LERAY, Alexandre MATUSZEWSKI, Yoann MINON, Robin PARE, Stanislas REVEILLARD. Entraîneur : Florent AUBE.

Lors du deuxième match de la journée, face à une équipe bauloise, normalement plus faible que celle d’Angers, les Angevins essaient sur ce match de prendre des automatismes et de se préparer au mieux pour le week-end prochain, où ils joueront face à de grosses équipes telles que Saint-Malo et Rennes. Les Angevins essayent de créer du jeu sur ce match, mais leurs constructions sont dans un premier temps plutôt stériles. Les buts sont amenés par des erreurs de la défense adverse, qui offrent des balles aux attaquants angevins, ces derniers ne se faisant pas prier pour marquer. Sinon, il y a très peu d’occasions du côté adverse, où ils se voient stopper par le gardien de but angevin et ses défenseurs. A la mi-temps le score est de cinq buts à zéro. Les Angevins jouent trop faciles, mais restent solides. Il faudra être encore plus incisif en seconde période pour prendre vraiment le large au tableau d’affichage.

En seconde période, les Angevins reprennent sur le même rythme, mais vont se faire surprendre sur une déviation bauloise. Les Angevins ont à cœur de ne pas encaisser de buts. Cependant, le SCO continue de récupérer de bonnes balles de la défense adverse et exploite leurs largesses. Le match finit sur le score de douze buts à trois. Les Angevins ont été sérieux offensivement, mais ils ont encore manqué de rigueur défensive pour vraiment l’emporter de façon plus nette. C’est donc dans l’ensemble, un week-end réussi pour Angers, qui prend le plein de confiance avant un week-end crucial, la semaine prochaine, à Laval, face à Rennes et Saint-Malo.