Dans le cadre de la troisième journée de Ligue 1, Angers SCO recevait le Stade Brestois 29, avec l’objectif d’obtenir sa première victoire en championnat, après deux matchs nuls concédés face au FC Nantes, puis à Auxerre. Malheureusement, à la suite d’une expulsion sévère à la demi-heure de jeu et d’une organisation défensive défaillante, le SCO n’a jamais été en mesure de rivaliser face à des Brestois qui auront maîtrisé leur sujet du début à la fin du match (3-1). Les Angevins vont vite devoir montrer plus de concentration et de détermination s’ils ne veulent pas sombrer…

Les Angevins donnent le coup d’envoi par l’intermédiaire d’Azzedine OUNAHI. Première grosse alerte dans la surface de réparation de Brest. Suite à une mauvaise relance, Marco BIZOT gagne son duel avec Pierrick CAPELLE après une perte de balle d’Haris BELKEBLA (4e). Dans la minute suivante, Angers obtient un premier corner, exécuté par Pierrick CAPELLE, depuis le côté droit. Le ballon est renvoyé par la tête d’un Brestois au premier poteau (5e). Puis à la suite d’un corner tiré, côté gauche du but, par Youcef BELAÏLI, Jérémy LE DOUARON surgit au premier poteau et ouvre le score d’une tête plongeante (0-1, 10e). Malheureusement pour le SCO, Souleyman DOUMBIA n’était pas au marquage et a laissé l’attaquant brestois placer sa tête… Youcef BELAÏLI, tente une frappe enroulée côté gauche, mais le cuir passe au ras du poteau (11e). Seul dans les six mètres, Pierre LEES-MELOU tente une tête piquée bien captée par Paul BERNARDONI. Les Angevins sont complètement absents depuis cinq minutes et le deuxième but était tout proche… Les Angevins doivent mettre plus de rythme s’ils veulent déstabiliser leurs adversaires du jour. Bien équilibré, Azzedine OUNAHI tente une reprise de volée à l’entrée de la surface de réparation, mais Marco BIZOT détourne la trajectoire du ballon d’une superbe parade (22e). Youcef BELAÏLI centre au deuxième poteau pour l’ancien angevin Mathias PEREIRA LAGE, ce dernier se repositionne dans l’axe d’un crochet, mais sa frappe puissante est repoussée par Paul BERNARDONI (27e).

Brest fait le break face à dix Angevins.

Puis intervient le tournant du match… A la suite d’un tacle mal maîtrisé, Halid SABANOVIC est dans un premier temps expulsé par un carton rouge direct, avant que la décision soit confirmée par la vidéo (35e). Débordement de Mathias PEREIRA LAGE, côté droit, qui fait un grand pont sur Miha BLAZIC, puis centre pour Jérémy LE DOUARON qui voit sa tête être repoussée par Paul BERNARDONI, mais l’attaquant brestois est à l’affût et double la mise en deux temps du plat du pied gauche (0-2, 38e). A dix, le coach angevin réorganise son équipe avec Loïs DIONY seul en pointe. Sous la pluie, le SCO est dans le dur, avec la tête sous l’eau… L’arbitre siffle la mi-temps. Menés par deux buts à la pause, les joueurs angevins vont devoir faire preuve de beaucoup de solidarité s’ils veulent revenir dans la partie…

La deuxième mi-temps débute avec un peu de tensions de part et d’autre. Les Brestois vont continuer sur leur rythme. Le coach angevin effectue trois changements en même temps. DIONY, THIOUB et CAPELLE laissent leurs places respectivement à SALAMA, TAIBI et BOUFAL (61e). Sur un nouveau corner, Achraf DARI, tout seul au point de penalty, triple la mise face à une défense angevine beaucoup trop laxiste (0-3, 65e). C’est le quatrième but encaissé sur corner, en deux matchs, pour les Angevins… Il va falloir vraiment travailler sur cette phase de jeu du côté du SCO. Contre-attaque menée par Sofiane BOUFAL, qui décale Amine SALAMA côté droit, ce dernier remet à Sofiane BOUFAL qui a bien suivi et qui n’a plus qu’à ouvrir son pied droit pour réduire le score dans le petit filet gauche du but (1-3, 70e). Paul BERNARDONI plonge vers l’avant pour boxer le ballon et écarter le danger sur un centre bien travaillé de Franck HONORAT. Malgré le but encaissé, le Stade Brestois reste menaçant pour le SCO (73e). Coup franc pour Angers, excentré à gauche de la surface. Sofiane BOUFAL s’enflamme et frappe trop fort dans le ballon qui survole la surface de réparation et meurt à l’opposé en sortie de but (77e). Franck HONORAT joue vite le corner en retrait, depuis le côté gauche, pour le centre en première intention de Lilian BRASSIER. La défense d’Angers est montée trop tard et Jérémy LE DOUARON est libre de piquer sa tête. La balle file au ras du poteau gauche ! Il était tout proche du doublé (79e). Lancé dans le dos de la défense, Sofiane BOUFAL croise trop son ballon piqué du pied droit face à Marco BIZOT dans la surface de réparation. L’arbitre revient à une position de hors-jeu de l’Angevin au départ de l’action (86e).

Tonnerre de Brest

L’arbitre siffle la fin du match. Les Brestois s’imposent trois buts à un. Ils auront été tout en contrôle et réalistes offensivement pour remporter une victoire logique. L’entrée en jeu de Sofiane BOUFAL, à l’heure de jeu, aura amené plus de dynamisme au SCO, mais cela n’aura pas suffi pour inverser la tendance. Les nouveaux joueurs d’expérience scoïstes ont été trop défaillants et ont porté préjudice à leur équipe, au contraire de la jeunesse angevine qui se sera montrée intéressante dans le jeu.

Au classement, Angers SCO plonge à la seizième place, tandis que le Stade Brestois se repositionne à la huitième place du classement. Lors de la prochaine journée, Angers n’aura pas le droit à l’erreur sur la pelouse troyenne. L’ESTAC est lanterne rouge avec déjà dix buts encaissés en trois matchs… Déjà un match à six points dans le cadre du maintien. Du côté du Stade Brestois 29, l’équipe de Michel DER ZAKARIAN tentera de confirmer sa bonne prestation en terre angevine, face à Montpellier.

Les réactions à la mi-temps du match :

Lilian BRASSIER (défenseur du Stade Brestois 29) : “On a réalisé une première mi-temps pleine. On va continuer à jouer sans nous mettre en danger et si l’on peut marquer d’autres buts, on ne s’en privera pas.”

Cédric HOUNTONDJI (défenseur d’Angers SCO) : “On doit être plus solide et attentif défensivement, on a laissé trop d’espace aux Brestois. Je suis proche de l’action et je trouve que le carton rouge est sévère. On va devoir bien défendre et jouer en contre-attaque, si l’on veut espérer revenir au score en deuxième période.”

Les réactions d’après-match :

Gérald BATICLE (entraîneur d’Angers SCO) : “On a trop manqué de duels pour tenter de rivaliser avec Brest. Il faut être lucide, notre organisation est déficiente défensivement. Il y a trop de dézonages et les partenaires ne sont pas assez présents dans les duels. Cela n’a rien à voir sur le fait d’être en infériorité numérique, c’est simplement une question de conviction et d’agressivité. On doit travailler pour corriger cet aspect de notre jeu. C’est aussi un état d’esprit, où l’on se doit d’être plus concentré et déterminé. Ce n’est pas une question de mouvement d’effectif ou d’âge. Le concret et c’est ce qui est difficile pour nous actuellement, c’est d’avoir laissé partir autant de défenseurs à l’issue de la saison dernière et de devoir tout rebâtir cette saison, avec des joueurs étrangers qui, plus est, ne parle pas tous français. Ce n’est pas une excuse, mais cela demande du temps. On doit mettre tout le monde au niveau de la Ligue 1 et créer un collectif. On doit s’adapter avec les circonstances du moment. Quel que soit l’âge, c’est le meilleur qui joue, que cela soit un joueur d’expérience ou un jeune. Notre sortie de balle doit être aussi plus fluide et plus rapide. Aujourd’hui, on n’a pas le temps de réfléchir, on doit progresser et rapidement. On n’a pas le choix, si l’on ne veut pas se mettre encore plus en difficulté.”

Michel DER ZAKARIAN (entraîneur du Stade Brestois 29) : “On a réalisé un bon match du début à la fin. On a eu une bonne maîtrise et on a bien orienté le jeu. On a été meilleur en première mi-temps, car on a manqué de justesse technique en deuxième période. Sur le contenu, il est globalement satisfaisant. On avait décidé de bien renverser le jeu et de fixer les joueurs adverses. En supériorité numérique, on aurait pu faire mieux en deuxième mi-temps et mieux gérer nos temps faibles. C’est notre première victoire à l’extérieur de la saison et on va se contenter de ce résultat.”

Brendan CHARDONNET (capitaine du Stade Brestois 29) : “On est satisfait des trois points, après deux matchs compliqués à Lens (défaite 3-2), puis face à Marseille (1-1). On voulait rebondir à Angers. Le carton rouge nous a bien aidés dans la suite du match. Il y a des nouveaux joueurs qui sont arrivés et qui se sont bien intégrés à notre système de jeu. On prend un but qui fait chier, désolé de l’expression… L’objectif est d’obtenir le maintien rapidement, puis de viser plus haut si on en a l’occasion.”

Paul BERNARDONI (gardien de but d’Angers SCO) : “On prend deux buts sur des coups de pied arrêtés. Il va falloir vraiment travailler sur cet aspect du jeu, car c’est mental. Cela n’a rien à voir avec le fait d’être en infériorité numérique. On doit être beaucoup plus déterminé sur le terrain si l’on veut obtenir de meilleurs résultats. Le championnat est encore très long et il va vite falloir rebondir et gagner notre premier match. Quand on se met en difficulté tout seul, c’est compliqué de gagner des matchs, c’est la dure loi du sport de haut niveau.”

Pierrick CAPELLE (capitaine et milieu de terrain d’Angers SCO) : “On ne s’est pas reconnu sur ce match, on n’a pas montré notre vrai visage. Il y a eu trop de lacunes. Il va vite falloir se remettre en question, car on ne peut pas continuer comme cela. Il faut mettre plus d’agressivité et que chacun se remettre en cause. Il y a eu trop de défaillances individuelles, c’est un triste constat. On ne regarde pas le calendrier, on prend les matchs les uns après les autres et on va devoir se remettre au travail rapidement pour gagner notre premier match.”

Mathias PERERA LAGE (milieu de terrain du Stade Brestois 29) : “On voulait mettre la même intensité que contre Marseille. On a su jouer notre jeu et jouer dans les espaces. Je sais que je peux aller vite pour déstabiliser la défense adverse. J’essaie de trouver les attaquants pour qu’ils marquent des buts. Je connaissais cette équipe, car j’y jouais la saison dernière, même si j’avais un temps de jeu réduit. Le carton rouge nous a facilité le jeu et nous a donné de la confiance. Lorsqu’Angers a réduit le score, on s’est fait un peu peur. Il faut encore travailler nos temps faibles. On a un groupe de qualité et l’objectif sera de prendre les matchs les uns après les autres et de prendre un maximum de points pour le maintien.”

Ligue 1, 3e journée.

Angers SCO – Stade Brestois 29 : 1-3 (MT : 0-2)

Buts : Sofiane BOUFAL (70e) pour Angers SCO ; Jérémy LE DOUARON (10e et 38e) et Achraf DARI (65e) pour le Stade Brestois 29.

Avertissements : Sada THIOUB (47e) et Loïs DIONY (49e) pour Angers SCO.

Expulsion : Halid SABANOVIC (35e) pour Angers SCO.

Angers SCO : Bernardoni, Sabanovic, Hountondji, Blazic, Doumbia, Ounahi, Mendy, Capelle (cap.) (Boufal, 61e), Thioub (Taïbi, 62e), Diony (Salama, 62e), Hunou (Bamba, 42e). Entraîneur : Gérald BATICLE.

Stade Brestois 29 : Bizot, Brassier, Dari, Chardonnet (cap.), Duverne, Belkebla, Magnetti (Mbock, 90e), Pereira Lage (Dembélé, 86e), Lees-Melou, Belaïli (Honorat, 66e), Le Douaron (Cardona, 86e). Entraîneur : Michel DER ZAKARIAN.

 

Cet article a été lu 198 fois.