Dans le cadre de la dixième journée de Ligue 1, Angers SCO recevait la lanterne rouge du Racing Club de Strasbourg, au stade Raymond-KOPA. Après la surprenante victoire de l’AC Ajaccio sur le terrain de l’Olympique de Marseille, ajouté au bon match nul à domicile du Stade de Reims face au Paris Saint-Germain, deux concurrents pour le maintien, les Angevins et les Strasbourgeois n’avaient pas d’autre choix que d’obtenir la victoire, en ce dimanche après-midi. Les Alsaciens ont profité des erreurs et de la fébrilité angevine pour remporter leur première victoire en championnat de la saison (3-2). Les Scoïstes sont retombés, une nouvelle fois, dans leurs travers et retombent dans la zone de relégation…

Lanterne rouge depuis hier soir et la performance d’Ajaccio à Marseille (1-2), Strasbourg est toujours en quête de sa première victoire de la saison et reste même sur deux revers de rang. Angers, de son côté, cherche le rebond après la défaite (0-3) contre l’OM. Angers n’a remporté que deux de ses dix derniers matchs de Ligue 1 contre Strasbourg, où il était mieux classé que le Racing avant la journée (six nuls, deux défaites), à chaque fois à domicile : 1-0 en septembre 1972 et en novembre 2019. Le SCO avance en 4-4-2 et reconduit le même onze qui s’est incliné la semaine dernière contre l’OM. Hunou et Sima composent le duo offensif, entourés aux ailes par Ounahi et Boufal. Bentaleb, au cœur de l’entrejeu avec Mendy, sera le capitaine. En 3-5-2, Strasbourg procède à deux changements par rapport à la défaite (1-3) contre Rennes. Nyamsi suspendu, c’est Perrin qui sera en défense avec Djiku et Le Marchand. Côté gauche, Delaine est titulaire et Liénard démarre sur le banc. Diony, Eneme-Ella sont blessés du côté d’Angers. Pour Strasbourg, Ajorque, Mothiba et Kandil sont à l’infirmerie en plus de la suspension de Nyamsi, mais Thomasson, remis d’un souci au quadriceps, est sur la feuille de match. A noter que l’entraîneur strasbourgeois, Julien STEPHAN, n’a pas fait le déplacement pour cause de Covid-19. C’est Mathieu LE SCORNET, qui prendra sa passe sur le banc alsacien.

Après cinq minutes de jeu, Yahia FOFANA repousse deux tentatives strasbourgeoises. Puis, lors d’un temps fort, sur le côté droit, BELLEGARDE centre au deuxième poteau, et bien équilibré, Kévin GAMERO ouvre le score, d’une superbe reprise de volée du pied gauche (0-1, 7e). Il inscrit son deuxième but de la saison. La pire défense de Ligue 1 se fait cueillir à froid d’entrée de match. Cela récompense, de façon logique, la bonne entame de match strasbourgeoise. Mais le SCO ne va pas se décourager et va rapidement égaliser, à la suite d’un nouveau très beau but ! Suite à un dégagement du gardien de but adverse, les Angevins récupèrent le ballon. Sofiane BOUFAL repart de l’avant et remet en une douche, la balle pour Adrien HUNOU, ce dernier contrôle du pied droit et enchaîne une reprise de volée du pied gauche, qui termine dans le petit filet opposé, Matz SELS ne peut rien faire (1-1, 10e). C’est le troisième but en neuf matchs de Ligue 1, cette saison, pour Adrien HUNOU, grâce à la troisième passe décisive de Sofiane BOUFAL. Quel numéro de Sofiane BOUFAL qui dribble la défense adverse et centre pour Abdallah SIMA au point de penalty, mais la frappe à bout portant est repoussée par Matz SELS (18e). Alors que la défense de Strasbourg est massée dans ses vingt mètres, le capitaine angevin Nabil BENTALEB repique dans l’axe depuis la droite et décoche, à dix-huit mètres, une frappe décroisée du gauche. Juste à côté du premier poteau (27e) ! Superbe retour de Yan VALERY qui sauve de justesse son but, d’un tacle (29e). Sur un coup franc de Strasbourg à une trentaine de mètres, Sanjin PRCIC lève le ballon en direction du poteau gauche adverse. Alexander DJIKU remise bien de la tête vers Habib DIALLO, dont la volée de près est détournée par Yahia FOFANA ! Sur coup-franc côté droit tiré par Jean-Ricner BELLEGARDE, la tête de LE MARCHAND est déviée dans son propre but par le malheureux Miha BLAZIC, qui marque contre son camp, Yahia FOFANA ne peut rien faire (1-2, 33e). Tout seul au deuxième poteau et dans les dix-huit mètres, Kévin GAMEIRO manque le cadre (41e). L’arbitre siffle la mi-temps sans accorder de temps additionnel (1-2).

Dès la reprise, Kévin GAMEIRO laisse sa place à Adrien THOMASSON. La deuxième période redémarre timidement et il faudra attendre un coup-franc anodin, côté gauche, où Yahia FOFANA sera l’auteur d’une grossière erreur de main, et Habib DIALLO n’aura plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (1-3, 58e). C’est très coup dur et cela se complique pour les Angevins, qui encaissent leur vingt-quatrième but de la saison… Gérald BATICLE va tenter le tout pour le tout, en décidant de faire trois changements. Azzedine OUNAHI, Abdallah SIMA et Batista MENDY laissent leurs places à Himad ABDELLI, Amine SALAMA et Abrahim AMADOU (66e). Sofiane BOUFAL force l’accès de la surface de Strasbourg par la gauche, avec une accélération qui déstabilise l’arrière-garde alsacienne. Il se joue de Lucas PERRIN et écrase trop son tir en angle fermé, c’est cadré, mais c’est bloqué par Matz SELS qui assure le coup, près de son montant droit (70e). Sous la menace d’Amine SALAMA, le Strasbourgeois Lucas PERRIN dégage en urgence dans sa surface de réparation. S’ensuit un corner droit pour le SCO, sans conséquence (72e). Sofiane BOUFAL négocie le coup franc de Strasbourg, de loin dans l’axe gauche, avec un ballon enroulé du droit qui vole au second poteau. Cédric HOUNTONDJI bondit pour remiser du droit aux six mètres, Matz SELS se troue et Miha BLAZIC termine du droit à bout portant (2-3, 87e) ! C’est l’arrêt décisif du match, où le SCO manquera l’égalisation de peu ! Souleyman DOUMBIA fait l’appel en profondeur pour obtenir la passe très appuyée de Himad ABDELLI et se retrouve en position de frappe, esseulé à gauche dans la surface du RCSA. Son tir en angle fermé est détourné par la main gauche ferme de Matz SELS (87e) ! Strasbourg repart d’Angers avec le sourire, enfin auréolé de sa première victoire de la saison, qui permet de remonter de la dernière à la quatorzième place du classement. Le SCO retombe à la dix-septième place…

A noter, Strasbourg est quatorzième avec huit points et Brest (dernier) a six points, soit sept équipes en deux petits points. La lutte pour le maintien va être acharnée jusqu’au bout.

Lors de la prochaine journée, Strasbourg recevra Lille, le vendredi 14 octobre à 21h00, tandis que le SCO d’Angers ira à Toulouse, le dimanche 16 octobre à 15h00.

Les réactions d’après-match :

Gérald BATICLE (entraîneur d’Angers SCO) : “On encaisse beaucoup trop de buts. On doit chercher à plus serrer notre jeu défensivement. On doit être plus efficace défensivement et être plus déterminé. On a laissé une équipe en plein doute, à prendre confiance, à cause de nos erreurs. On n’est pas assez proche dans les duels et on a trop de fébrilité dans la zone de vérité. On donne trop de munitions à l’adversaire. On doit travailler sur des grands principes de jeu qui doivent donner des repères aux joueurs. On a concédé trois buts, mais aussi trop de situations, trop facilement. Sur l’aspect offensif, on a cherché beaucoup à jouer dans l’axe. On doit fixer dans l’axe et décaler sur les côtés. On n’a pas su utiliser les côtés. On revient à 3-2 trop tard. On doit être plus hermétique défensivement et on doit être plus efficace offensivement. Il reste six matchs avant la trêve de la coupe du Monde, on va préparer les matchs, les uns après les autres. On va continuer à travailler et à se projeter sur le match à Toulouse. Tous les matchs seront des combats jusqu’au bout et on se doit d’être prêt.”

Souleyman DOUMBIA (défenseur d’Angers SCO) : “On est dégoûté de la défaite. Je n’ai pas les mots. On a les occasions pour revenir dans le match et même de gagner, mais on manque de réalisme. On a tous fait des erreurs, cela arrive. L’ambiance est celle d’une équipe en difficulté, mais on essaie de relativiser et de continuer à travailler.”

Mathieu LE SCORNET (entraîneur du Racing Club de Strasbourg) : “C’est une première victoire importante pour la suite de notre saison. On a un groupe qui ne lâche rien. La semaine d’entraînement vient d’être récompensée par la victoire contre Angers. Même si le coach n’était pas présent, on s’est dispatché les rôles avec le staff et on a appliqué les consignes que l’on avait prévues au départ. Le match a été compliqué, mais on a su être serein et mentalement solide pour remporter notre première victoire de la saison.”

Colin DAGBA (défenseur du Racing Club de Strasbourg) : “On s’est fait peur à la fin, mais on a bien maîtrisé le match. Les changements de joueurs ont pu apporter un apport et du sang neuf. Cette victoire est un soulagement et il était important de gagner.”

Thomas DELAINE (défenseur du RC Strasbourg) : “C’est une première victoire qui fait du bien. On avait à cœur de remporter cette victoire et de capitaliser des points au classement. A 2-1, on savait que c’était loin d’être gagné. Le troisième but est un cadeau du gardien de but adverse, mais dans notre situation, on prend tout ce qui se présente à nous. On est content de gagner pour nos supporters, qui nous soutiennent depuis le début de la saison, malgré nos mauvais résultats.”

Yan VALERY (défenseur d’Angers SCO) : “On savait que c’était un match important pour nous, on est déçu du résultat. Cela arrive de faire des erreurs, mais on doit être plus fort mentalement. C’est dommage d’avoir réagi que dans les dernières minutes, car je pense que l’on avait les moyens de récupérer un meilleur résultat.”

Ligue 1, 10e journée.

Angers SCO – Racing Club de Strasbourg : 2-3 (MT : 1-2)

Buts : Adrien HUNOU (11e) et Miha BLAZIC (87e) pour Angers SCO ; Kévin GAMEIRO (7e), Miha BLAZIC (csc, 33e), Habib DIALLO (58e) pour le Racing Club de Strasbourg.

Avertissements : Batista MENDY (32e) pour Angers SCO ; Ronaël PIERRE-GABRIEL (90e) pour le Racing Club de Strasbourg.

Les compositions d’équipe :

Angers SCO : Fofana, Valéry (Bamba, 86e), Hountondji, Blazic, Doumbia, Ounahi (Abdelli, 66e), Mendy (Amadou, 66e), Bentaleb (cap.), Boufal, Hunou (Thioub, 86e), Sima (Salama, 66e). Entraîneur : Gérald BATICLE.

Racing Club de Strasbourg : Sels, Le Marchand, Perrin, Djiku (cap.), Delaine (Liénard, 81e), Bellegarde, Prcic, Sissoko (Diarra, 77e), Dagba (Pierre-Gabriel, 76e), Diallo, Gameiro (Thomasson, 46e). Entraîneur : Mathieu LE SCORNET.

Cet article a été lu 127 fois.