Le mois de mai 2022 restera gravé dans l’histoire du club d’Angers SCO. Un maintien, en Ligue 1, acquis lors de la trente-sixième journée, les départs de certains cadres de l’effectif en fin de contrat, et donc le rachat du club.

C’est une information qui a été lâchée ce mercredi 18 mai, dans la matinée, par le média L’Equipe : “Angers […] est sur le point d’être racheté par un fonds d’investissement américain.” Hier, tout au long de la journée, on a pu voir sur les réseaux sociaux des réactions des plus fidèles supporters du club. Également, de nombreux médias ont confirmé la nouvelle, à commencer par la presse régionale, en s’appuyant sur la réunion du début d’après-midi, entre Saïd CHABANE et des employés. En fin d’après-midi, la Mairie d’Angers a communiqué à ce sujet, confirmant les informations de la journée.

Sous la présidence de Chabane, Angers SCO s’est développé, en tant que club de football, mais il s’est également diversifié, en tant qu’organisation. Acheté en 2011, pour 1,7 million d’euros, alors que le club était en Ligue 2, l’homme d’affaires va laisser son siège avec un bilan positif. Sur le plan sportif, d’abord, avec la montée en Ligue 1, une finale de Coupe de France, et une huitième saison consécutive dans l’élite avec le maintien acquis contre Bordeaux. Au niveau des infrastructures également, avec la rénovation de la tribune Colombier et de la construction actuelle de la tribune Saint-Léonard. Puis, la construction de l’actuel centre de formation et d’entraînement, en 2013, à la Baumette, en créant un espace de vie propre au club.

En cédant la majorité des parts du club, il y a également l’espoir de voir le nouvel investisseur remettre à flot les finances du club. Pour rappel, selon la DNCG, les finances du club sont dans le rouge, avec plus de dix-neuf millions d’euros de pertes. Lors de plusieurs entretiens avec des médias, ces derniers mois, Saïd CHABANE déclarait que “le club est toujours en ouverture de capital”. C’est pour ces raisons financières que le mercato de l’équipe a été plus agité au niveau des départs plutôt qu’au niveau des arrivées, pour diminuer la masse salariale du club.

Il reste encore à savoir l’identité du repreneur, qui serait le fonds d’investissement américain GFS (selon L’Equipe du 19 avril). Mais également, qu’en sera-t-il de l’effectif et du staff l’année prochaine ? Par ailleurs, on sait déjà que des joueurs de l’effectif, en fin de contrat, ne vont pas être conservés, comme Thomas MANGANI, Danijel PETKOVIC et Ismaël TRAORE. Un autre cadre, Romain THOMAS, a lui reçu une proposition de prolongation de contrat, qu’il a refusée. Deux autres joueurs, présents dans le onze de départ, Anthony MANDREA et Stéphane BAHOKEN, ont eux aussi reçu des propositions de prolongations. Pour le premier cité, avec l’arrivée officielle de Yahia FOFANA, le gardien de but du Havre, le rôle qui lui sera attribué va être déterminant. Trois joueurs de l’effectif actuel, Vincent MANCEAU, Pierrick CAPELLE et Mathias PEREIRA LAGE, vont visiblement être prolongés par le club, selon le Courrier de l’Ouest. Des rumeurs circulent au niveau des arrivées, avec insistance sur des joueurs évoluant dans des championnats d’Europe de l’Est. Certains joueurs, prêtés cette année, vont également être de retour à Angers. La question des jeunes joueurs, du centre de formation, se pose également, notamment pour la pépite offensive Jean-Mattéo BAHOYA. Il faudra également renforcer les postes pour lesquels des joueurs majeurs sont sur le départ. Au poste de piston droit, avec Jimmy CABOT, qui va rejoindre les sang et or cet été. Aussi, des rumeurs enflent sur le départ du jeune attaquant Mohamed-Ali CHO, vers l’Olympique de Marseille. Bref, le mercato s’annonce mouvementé pour Angers SCO cet été.

 

Cet article a été lu 345 fois.