Dans le cadre de la trente-cinquième journée de la Ligue 1, l’AS Monaco recevait Angers SCO, avec des objectifs bien différents entre les deux équipes. Du côté des Monégasques, la Ligue des Champions est en ligne de mire, tandis que c’est le maintien pour le SCO. Après une entame de match timide, les joueurs du Rocher auront haussé le rythme en deuxième période en montrant leur supériorité. Ils s’imposent logiquement, deux buts à zéro, face à des Angevins trop diminués pour rivaliser (2-0).

Monaco rentre timidement dans son match, face à une équipe angevine bien en place et ambitieuse. Marin Jakolis a la première occasion du match, mais Alexander Nübel est vigilant (2e). Cette première mi-temps va se jouer sur un faux rythme, où très peu d’occasions sérieuses seront à noter. Il faudra attendre les dernières minutes de la première période pour noter l’ouverture du score pour les “Rouges”. Youssouf Fofana arrache le ballon dans les pieds de Batista Mendy, puis dribble quatre joueurs angevins avant de tenter sa chance. Anthony Mandréa repousse dans les pieds de Bamba sur la trajectoire du ballon, qui ne peut que contrer le cuir en direction de son but. Les Monégasques peuvent être heureux de mener à la pause, sur un but contre son camp angevin (1-0, 42e).

Dès le retour des vestiaires, Ben Yedder voit son tir à bout portant être repoussé par Mandréa sur sa ligne. La rentrée en jeu de Jakobs à la place de Diop, aura fait beaucoup de bien aux locaux. Dans la foulée, Kévin Volland reprend le ballon au point de penalty (46e), mais le but est refusé pour un hors-jeu logique (46e). Cela sera aussi le cas pour Ben Yedder, quelques instants plus tard. Monaco est revenu sur le terrain avec l’ambition de tuer le match. Anthony Mandréa est l’auteur d’une sortie dans les pieds de Ben Yedder à la limite de la faute (50e). Puis, à la suite d’un gros cafouillage dans les six mètres angevins, suite à une reprise manquée de Benoît Badiashile, le capitaine monégasque, Ben Yedder, est à nouveau signalé hors-jeu et son but sera à nouveau refusé (52e). Suite une action offensive angevine, une contre-attaque tout en vitesse et à la vitesse de l’éclair, emmené par Golovine, et à cinq joueurs de la Principauté contre seul Batista Mendy, le milieu de terrain “rouge et blanc” sert idéalement Kévin Volland, qui offre une offrande à Wissam Ben Yedder, à l’entrée de la surface de la réparation, ce dernier n’a plus qu’à ajuster Anthony Mandréa, le gardien de but Scoïste (2-0, 61e). Monaco fait logiquement le break, après trois hors-jeu des joueurs du Rocher, où cela aura été beaucoup trop vite pour des Angevins acculés sur leur but. Le troisième buteur du championnat, inscrit son vingtième but de la saison. Avec deux buts de retard, Gérald Baticle en profite pour faire trois changements de joueurs en même temps, afin de redynamiser son équipe, en faisant rentrer Mangani, Peraira Lage et Bahoken, à la place respectivement de Jakolis, Ounahi et Mendy. Fulgini, en véritable détonateur, tente une belle frappe, qui effleure le poteau gauche du but de Nübel, le portier monégasque (66e). Sur un centre côté gauche, d’un tacle glissé, Romain Thomas est tout proche de dévier la balle dans son propre but (72e). Dans la minute suivante, énorme arrêt de Mandréa face à Ben Yedder (73e). La reprise, plat du pied, de Volland sera repoussée par un défenseur adverse (80e). Baticle fera son cinquième changement à huit minutes de la fin du match, avec la rentrée de Taïbi (82e), mais le score n’évoluera plus. Les joueurs de Philippe Clément enchaînent une septième victoire consécutive, l’une des meilleures séries en Europe ! A la suite de ce match, Monaco est quatrième et poursuit sa lutte pour un ticket en Ligue des Champions, la saison prochaine (62 points). Angers SCO est quinzième (35 points) avec quatre points d’avance sur le barragiste, l’AS Saint-Etienne (31 points).

Dimanche prochain, Angers SCO recevra les Girondins de Bordeaux (15h), où une victoire sera primordiale face à un concurrent direct pour le maintien, une chose qui fait défaut aux Angevins depuis sept matchs. L’AS Monaco se rendra à Lille, vendredi prochain (21h) avec l’objectif de poursuivre sa série de victoires.

Les réactions d’après-match :

Philippe CLEMENT (entraîneur de l’AS Monaco) : “Le job a été fait, même si ce fut difficile, car nous n’avons pas réussi à marquer le troisième but. La victoire est méritée au vu de toutes nos occasions. La sortie de Diop à la mi-temps a été réalisée pour donner plus de verticalité dans le jeu, ce qui nous a permis d’avoir plus d’espace dans nos actions de jeu. On joue match par match. Je veux un groupe avec beaucoup d’envie et prêt à jouer trois finales pour atteindre nos objectifs. Nous ne sommes pas qu’une équipe de onze joueurs, mais nous sommes tout un vestiaire capable de jouer pour atteindre nos objectifs.”

Gérald BATICLE (entraîneur d’Angers SCO) : “L’équipe a eu deux visages, un en première mi-temps et un autre en deuxième période. On a surtout souffert en début de deuxième période. En première mi-temps, on voulait leur poser des problèmes avec notre plan de jeu et notre organisation. Sur cette première période, je pense que l’on a proposé du contenu. On a bien débuté avec quelques occasions. On a bien respecté le plan de jeu. En deuxième mi-temps, Monaco a joué plus haut et on a été mis en difficulté. On a eu du mal à ressortir le ballon. Face à des individualités comme à Monaco, nos erreurs se payent cash. Sur le deuxième but, on a été mal équilibré, où l’on s’est fait prendre en contre-attaque. On n’est pas payé de nos efforts. On était parti pour faire un exploit, mais nous n’avons pas été assez solides face à Monaco. Quand on joue le maintien, on doit montrer plus d’agressivité dans les duels. On doit améliorer nos erreurs pour faire des résultats positifs lors des trois dernières finales qui nous attendent. On est dans la lutte, on a confiance en notre jeu et dans le groupe, et doit se mettre en situation favorable si nous voulons objectifs des victoires.”

Kévin VOLLAND (attaquant de l’AS Monaco) : “Comme à chaque match, on essaie de jouer notre jeu. On a eu la chance de gagner un septième match consécutif. En début de match, Angers était bien organisé et on a eu la chance de marquer juste avant la mi-temps. Puis, on a monté le rythme en deuxième mi-temps pour marquer un deuxième but et gagner. Tout le monde est concentré sur les trois derniers matchs et nous voulons gagner nos trois derniers matchs. On s’entend bien avec Wissam Ben Yedder sur le terrain et nous sommes complémentaires. Nous voulons aider l’équipe avec notre énergie. Ce n’est pas la performance que de deux joueurs sur le terrain, mais la performance de toute une équipe.”

Stéphane BAHOKEN (attaquant d’Angers SCO) : “Avant le but, on a posé des problèmes à Monaco. Une fois le but encaissé, on a reculé, on a moins joué et cela s’est payé cash. On a réalisé une bonne première mi-temps, mais qui a été plombée avec ce but casquette avant la mi-temps. On a manqué de chance. Cela ne pardonne pas face à Monaco qui joue l’Europe. Face à Bordeaux et Metz, cela va être des matchs avec autant d’intensité, car ce sont des équipes qui vont aussi jouer leur survie pour le maintien en Ligue 1.”

Ruben AGUILAR (défenseur de l’AS Monaco) : “On est tombé sur une très bonne équipe d’Angers. On a été costaud et solide. On ne se privera de rien et nous avons à cœur de gagner nos trois derniers matchs de championnat. On prend match après match. Chaque match est différent. La victoire apporte une bonne dynamique. On a un duo offensif (Ben Yedder et Volland) très important en vue du sprint final.”

Thomas MANGANI (milieu de terrain d’Angers SCO) : “On effectue une bonne première mi-temps. C’est dommage de prendre un but juste avant la mi-temps. On prend des buts sur des faits de jeu défavorables. Malgré tout, on est maître de notre destin pour le maintien, on a deux gros matchs à jouer, lors des deux prochaines journées. Il faudra faire preuve de plus de réalisme, en étant plus efficace devant le but. De mon côté, je continue à apporter mon expérience. On doit encore mettre un coup de collier pour continuer à pérenniser le club en Ligue 1. Tous les matchs sont difficiles, où chaque équipe a des enjeux, que cela soit pour l’Europe ou pour le maintien.”

Ligue 1, 35e journée.

AS Monaco – Angers SCO :  2-0 (MT : 1-0)

Buts : Abdoulaye BAMBA (CSC, 42e) et Wissam BEN YEDDER (61e) pour l’AS Monaco.

Avertissements : Kévin VOLLAND (37e) et Alexander GOLOVINE (82e) pour l’AS Monaco ; Souleyman DOUMBIA (32e)  et Thomas MANGANI (90e) pour Angers SCO.

 

Cet article a été lu 199 fois.