Coupe des Pays de la Loire, 3e tour.

AS Tiercé-Cheffes (R2) –  Le Mans FC (b) (N3) : 2-1

Buts : BERBER et LEFEVRE pour l’AS Tiercé-Cheffes.

La réaction d’après-match de Benjamin DESBOURDES (entraîneur de l’AS Tiercé-Cheffes) : “Dans un match totalement déséquilibré sur le papier, entre une formation de R2, contre l’un des leaders actuels de la N3, nous avons su tirer notre épingle du jeu ! En effet, c’est le match de coupe parfait dans sa conception, l’adversaire joue sur un faux rythme au départ, nous sommes très bien en place et nous exploitons parfaitement nos récupérations, en créant systématiquement le danger sur nos offensives, ce qui nous permet de regonfler le mental et juste avant la mi-temps, d’aller au bout de celle-ci et d’ouvrir le score par Berber sur un centre de Perrain (45e), c’est parfait pour le mental ! Nous arrivons donc gonfler à bloc pour la seconde mi-temps, mais ce que nous présagions est arrivé, le MUC a mis beaucoup plus d’ingrédients et d’intensité dans la rencontre, et nous finissions par craquer aux alentours de la 65e sur une superbe frappe des vingt mètres qui vient heurter les deux poteaux avant de rentrer dans le but… Et là, nous sommes dans le dur, mais comme dans un vrai match de coupe, le petit à tout ce qu’il faut avec lui, un poteau, des occasions franches non finalisées, un gardien de but qui fait les arrêts qu’il faut ! Et voilà qu’à la 70e minute, le gardien adverse fait une erreur de main sur un coup franc de quarante-cinq mètres, le ballon finit dans le but ! C’est certainement ce qui nous redonne l’énergie mentale de tenir jusqu’à la fin du match, alors que nous sommes près de la rupture, depuis quelque temps… Un grand BRAVO aux joueurs pour leur performance du jour, les quatorze joueurs ont été à la hauteur des attentes pour le collectif ! Ils peuvent savourer ce soir ! Mais nous nous remettrons au travail dès demain, pour préparer le championnat… on continue d’avancer.”

 

Le magasin Orhon Sport est situé au 32 place du Bois du Roy, 49240 Avrillé.

 

Cet article a été lu 430 fois.