Dans le cadre de la trente-quatrième journée du championnat National, le SO Cholet recevait La Berrichonne de Châteauroux dans une rencontre sans véritable enjeu. A onze contre dix pendant presque toute la seconde période, les Choletais n’auront pas réussi à trouver la faille, malgré de nombreuses occasions. Ils se feront punir dans les derniers instants de la rencontre par Châteauroux, qui profitera d’une erreur dans la défense choletaise. Déjà maintenu en championnat National, le SO Cholet conclut une saison compliquée à la treizième place.  

Devant plus de 900 supporters au stade Omnisports, les Choletais n’ont pas réussi à casser le verrou castelroussin. Dans un match équilibré, avec des occasions pour les deux équipes, le SO Cholet a manqué de réalisme pour faire la différence.

UNE PREMIERE PERIODE EQUILIBREE

Le SO Cholet est pressé haut, dès le début de la rencontre, par les joueurs berrichons, déterminés à ouvrir le score rapidement. Dès la huitième minute de jeu, le buteur de La Berrichonne, Robinet, croit ouvrir le score, mais son but est refusé pour hors-jeu. Premier avertissement pour la défense choletaise. Une minute plus tard, un dégagement anodin de Châteauroux surprend et lobbe la défense choletaise. Doucouré se retrouve en face-à-face contre Rabouille. Le portier choletais remporte son duel en effectuant une double parade (9e). Les joueurs d’Indre-et-Loire calment le jeu en faisant tourner le ballon dans leur moitié de terrain. Le SO Cholet parvient à se créer quelques occasions en contre-attaque, par l’intermédiaire de Gameiro (19e) et de Guirassy (20e), qui ne posent pas de problèmes au gardien de but de La Berrichonne. Sur l’action qui suit, Rabouille est l’auteur d’une excellente sortie dans les pieds de l’attaquant Robinet (21e). Il permet aux siens de ne pas encaisser un premier but. Il faudra attendre la demi-heure de jeu pour voir la première grosse occasion des rouge et noir. Extrêmement bien lancé en profondeur, Guirassy se présente face au gardien de but adverse. Laissé seul par la défense de Châteauroux, il voit sa frappe fuir le cadre (33e). A l’approche de la pause, les Choletais montrent plus d’envie en étant plus dangereux. Après un joli dribble de Sidibé sur son côté droit, il centre pour son attaquant Guirassy. Celui-ci se retourne et tente sa chance à bout portant. Plumain réussit à détourner le ballon sur son poteau (39e). L’arbitre envoie les vingt-deux acteurs aux vestiaires, sur un score nul et vierge à la pause (0-0).

UNE DOMINATION CHOLETAISE, SANS DANGER

Au retour des vestiaires, Mathieu CHABERT effectue un changement. Il fait rentrer Fofana à la place Toibibou, pour qui c’était sa première titularisation à seulement dix-sept ans. L’ancien défenseur caennais M’Bengue voit rouge, pour une faute sur Guirassy, qui filait vers le but (51e). La fatigue de la saison se fait ressentir en seconde période. Le jeu est plus calme, et aucune des deux équipes ne parvient à se créer des occasions. En supériorité numérique, les joueurs des Mauges parviennent à se créer des occasions, sans pour autant être dangereux (70e). Les hommes de Mathieu CHABERT procèdent en contre. Le portier choletais est obligé de s’envoler sur une frappe de l’ancien choletais Jonathan Mexique, qui filait sous la barre (74e). A cinq minutes de la fin du temps règlementaire, Fofana manque sa passe en profondeur pour Youssouf. Alors que Sylla semblait être sur la trajectoire du ballon, il perd ses appuis, ce qui profite à l’attaquant de La Berrichonne. D’un lob subtil, les visiteurs ouvrent le score grâce à Youssouf (0-1, 86e). Le score n’évoluera plus, en dépit des incursions choletaises dans la surface en toute fin de rencontre.

Dans une rencontre où ils ont fini en supériorité numérique, les Maugeois ont manqué de réalisme dans le dernier geste pour espérer pouvoir inscrire un but. Au classement final, le SO Cholet se positionne à la treizième place, avec quarante et un points. La Berrichonne de Châteauroux se classe à une cinquième place, avec cinquante-cinq points, en finissant meilleure défense du championnat.

Les réactions d’après-match :

Yohann FEURPRIER (entraîneur du SO Cholet) : “On a quand même fait une belle prestation collective, c’est dommage de ne pas prendre au moins un point, ce soir. Sur ces deux matchs, c’était très intéressant. Avec David (Augereau), on a fait notre travail. Sur ces deux matchs, on a fait venir des jeunes dans le groupe. C’est très positif de faire goûter à ces jeunes ce qu’est le niveau en National.”

Mathieu CHABERT (entraîneur de La Berrichonne de Châteauroux) : “C’est bien de terminer comme cela. J’ai une équipe qui a fini à dix, ce qui montre beaucoup de valeurs dans un match avec peu d’enjeux. C’est bien de terminer avec des valeurs qui entraînent des bons résultats pour la saison prochaine. C’est un socle de bonne performance d’être capable de faire cela. Ce n’est pas extraordinaire, mais on a joué avec le cœur. Cela nous permet de repartir avec les trois points ce soir. On termine avec la meilleure défense du championnat, à la cinquième place, donc, ce n’est pas rien.” 

Vincent RABOUILLE (gardien du SO Cholet) : “Le résultat est frustrant, ce soir. Cependant, nous réalisons un bon match, avec des occasions, face à une équipe qui possède la meilleure défense. Je pense que nous méritions le match nul. Il faut reconnaître que ce championnat est difficile sur le plan mental. C’est là qu’il faut être fort. Le championnat de National est un bon tremplin. Personnellement, je suis arrivé au mois de janvier et j’ai été blessé plusieurs semaines, mais je suis satisfait de ma fin de saison.”

National, 34e journée.

SO Cholet – La Berrichonne de Châteauroux : 0-1 (MT : 0-0)

Arbitre : Samir ZOLOTA

But : Benjaloud YOUSSOUF (86e) pour La Berrichonne de Châteauroux

Avertissements : Makan SIDIBE (43e) pour le SO Cholet ; Sofiane DAHAM (35e) et Opa SANGATE (67e) pour LB Châteauroux.

Exclusion : Adama M’BENGUE (50e) pour La Berrichonne de Châteauroux.

SO Cholet : Rabouille, Hachem, Zahary, Sylla, Gameiro, Renaud, Njike, Le Mehaute (cap.), Sidibé (Mattoir, 71e), Robin, Guirassy. Remplaçants : Godet, Prando, Andre . Entraîneur : Yohann FEURPRIER.

LB Châteauroux : Plumain, Mboné, Mexique, Robinet, Mbengue, Daham (Sunu, 59e), Sangate (cap.), Youssouf, Doucouré (Thio, 81e), Toibibou (Fofana, 45e), Beneddine (Sans, 71e). Remplaçants : Le Roy. Entraîneur : Mathieu CHABERT.

 

Cet article a été lu 39 fois.