Dans cette série de la finale de play-offs de la Ligue Magnus, Les Ducs d’Angers recevaient les Brûleurs de Loups de Grenoble, vingt-quatre heures après la déconvenue du match 3 à l’Ice Parc d’Angers. Même si la rencontre aura été moins prolifique en buts que lors du match 3, ce match 4 aura été du même acabit, avec du suspense, des rebondissements et une victoire aux tirs au but pour des Grenoblois plus réalistes (2-2, tab.: 1-3). Le scénario aura été cruel pour des Angevins qui n’auront pas démérité dans ces deux matchs perdus à domicile et dans les mêmes circonstances. Dans la série, Grenoble fait le break et mène 3-1. Les Isérois auront l’opportunité de remporter le titre lors de la réception des Angevins, mercredi prochain, dans leur patinoire à Polesud. Tandis que les hockeyeurs de l’Anjou n’auront plus le droit à l’erreur et devront absolument l’emporter pour continuer à rêver à un premier titre de champion de France.

Dans ce match 4 de la finale de play-offs de Ligue Magnus, entre les Ducs d’Angers et les Brûleurs de Loups, il ne fallait pas arriver en retard, puisque l’ouverture du score va intervenir après moins de trente secondes de jeu par l’intermédiaire de Dylan FABRE (1-0, 0’27). Puis les Grenoblois vont faire preuve d’une solidité défensive qui ne donnera que peu d’occasions aux locaux. Dans le deuxième tiers-temps, beaucoup de rythme et peu de temps mort, où les deux équipes se rendent coup pour coup. En supériorité numérique, les Grenoblois trouveront la barre transversale, tandis que Dannick BOUCHARD manquera une grosse occasion face à la cage adverse, en tirant au-dessus. Dans la troisième période, le match est toujours intense et très serré. Sur un temps fort, les Angevins vont revenir à la hauteur des Grenoblois. Vincent LLORCA sert Antonin MANAVIAN, plein axe, qui envoie un missile au ras du poteau droit (1-1, 46’00). Ensuite, dans un momentum, bien décalé, Dannick BOUCHARD a une nouvelle belle occasion sur le côté droit, mais après deux tentatives à bout portant, Jakub Štěpánek repousse. Puis, douche froide à l’Ice Parc, les Loups vont vite réagir. Idéalement démarqué par BLANCHARD, Markus POUKKULA envoie le palet dans la lucarne du but angevin (1-2, 51’56). Mais les Ducs vont réagir, eux aussi, très rapidement, et cette fois-ci, Dannick BOUCHARD, tel un renard des surfaces, va crucifier STEPANEK, en étant à l’affût d’un rebond devant la cage (2-2, 52’39). Malgré plusieurs situations chaudes, aucun autre but ne sera inscrit par les deux formations. Place à la prolongation à trois contre trois, laissant des espaces sur la glace. Les Angevins ne vont pas profiter d’une supériorité numérique (4×3). Aucune des équipes ne veut lâcher et c’est irrespirable ! A deux minutes de la fin, Maxime LAMARCHE prend le meilleur au sprint avec Robin GABORIT, mais le défenseur grenoblois va buter sur Evan COWLEY, le portier angevin. Puis, sur une remise dos au but de Nicolas RITZ, ce dernier remise pour Antonin MANAVIAN, mais le gardien de but adverse réalise une parade incroyable à 1’20 de la fin ! Il reste huit secondes et Angers est à 3×4, mais tout se jouera finalement aux tirs au but !

Les tirs au but :

  • Le Grenoblois Jani TUPPURAINEN est le premier à tenter sa chance aux tirs au but, mais il manque sa tentative (0-0),
  • L’Angevin, Tommy GIROUX manque à son tour (0-0),
  • Le Grenoblois, Nicolas DESCHAMPS glisse le palet entre les jambières du gardien de but angevin, Ewan COWLEY (0-1),
  • Téo SARLIEVE manque pour Angers (0-1),
  • Sacha TREILLE trouve la lucarne du but (0-2),
  • Philippe HALLEY ne tremble pas avec un lancer en pleine lucarne (1-2),
  • Dylan FABRE trompe Ewan COWLEY, le portier angevin (1-3),
  • Dannick BOUCHARD voit sa tentative être repoussée par Jakub STEPANEK. Cela donne la victoire à Grenoble (1-3 aux tirs au but) !

Après trois tirs au but inscrits sur quatre tentatives, les Brûleurs de Loups remportent une troisième victoire dans la série.

A la suite de cette quatrième rencontre dans la série, Grenoble mène la série 3-1. Le match 5 aura lieu à Grenoble dans la patinoire Polesud, le mercredi 13 avril 2022 à 20h30. Il sera diffusé gratuitement sur la chaîne TV, Sport en France.

 

Cet article a été lu 171 fois.