Dans le cadre du deuxième match de la série, Angers a pris sa revanche d’hier, face à des Rouennais qui y ont cru jusqu’au bout. Angers égalise à une manche partout, avant à son tour, d’accueillir par deux fois l’équipe rouennaise, samedi et dimanche prochain.

A domicile et fort de leur victoire de la veille, les Rouennais prennent le jeu à leur compte et ouvrent le score par Thinel, bien servi par Perret (1-0, 9’35), puis ils font le break une minute plus tard par l’intermédiaire de Koudys, assisté par Langlais (2-0 , 10’24). Fort heureusement, l’Angevin, Lessard, réduit rapidement le score (2-1, 11’05). Dès le début de la seconde période, les Ducs égalisent en supériorité numérique par Henderson (2-2, 21’09). Dans un match fou, le chassé-croisé continue. Rouen reprend l’avantage avec Treille, assisté de Guenette (3-2, 26’38). Moins d’une minute plus tard, Lacroix égalise à nouveau pour Angers, servi par Gagnon (3-3, 27’03).

Angers fait la différence en supériorité numérique.

Dans ce match devenu indécis, Angers va exploiter à merveille deux précieuses supériorités numériques pour faire la différence. Le Rouennais Miller est sorti deux minutes pour surnombre et Angers en profite. A la suite d’une action Gaborit-Henderson, Campbell conclut l’action (3-4, 31’46). Les Angevins basculent en tête, avant d’aborder la troisième période. Toujours sur une supériorité numérique, à la suite une pénalité de Koudys pour retard de jeu, Arrossamena en profite pour faire le break pour son équipe (3-5, 47’51). Rouen va alors faire le siège du camp adverse, mais le gardien de but angevin, Léo Bertein, auteur de 36 arrêts dans le match, va tenir la baraque avec brio. Porté par son public de la patinoire l’Ile Lacroix, Rouen va tenter un coup de poker et le tout pour le tout, qui va s’avérer gagnant, puisqu’en sortant son gardien de but, au profit d’un joueur de champ supplémentaire, Hussey va réduire le score à 93 secondes de la fin du match (4-5, 58’27). Malheureusement et surtout heureusement pour les Ducs, ce réveil va arriver trop tard. Angers s’impose au bout du suspense (5-4) et égalise par la même occasion à une manche partout dans la série des quarts de finale. Rendez-vous pour les matchs 3 et 4, samedi et dimanche prochain, avec cette fois-ci, l’avantage de la glace pour les hockeyeurs angevins.

Les prochains rendez-vous à la patinoire du Haras d’Angers :

Samedi 4 Mars 2017 : Angers – Rouen (18h30)

Dimanche 5 Mars 2017 : Angers – Rouen (19h00)

Cliquez-ici pour la réservation en ligne

Ligue Magnus, play-offs (1/4 de finale), match 2.

Les Dragons de Rouen Les Ducs d’Angers : 5-4 (2-1; 1-3 ; 1-1)

Le score :

Période 1 :

1-0 : Marc-André THINEL (assisté de Jordann PERRET) (9’35)

2-0 : Dan KOUDYS (assisté de Chad LANGLAIS) (10’24)

2-1 : Jonathan LESSARD (sans assistance) (11’05)

Période 2 :

2-2 : Brian HENDERSON (en supériorité numérique) (assisté de Jonathan LESSARD et de Julien ALBERT) (1’09)

3-2 : Sacha TREILLE (assisté de François-Pierre GUENETTE) (6’38)

3-3 : Maxime LACROIX (assisté de Mathieu GAGNON) (7’03)

3-4 : Cody CAMPBELL (en supériorité numérique) (assisté de Robin GABORIT et de Brian HENDERSON) (11’46)

Période 3 :

3-5 : Nicolas ARROSSAMENA (en supériorité numérique) (assisté de Jonathan LESSARD et de Trevor HENDRIKX) (7’51)

4-5 : Matt HUSSEY (joueur supplémentaire) (Jordann PERRET) (18’27)

Total pénalités :

Rouen 18 Minutes sur 9 Infractions

Angers 18 Minutes sur 9 Infractions

Affluence : 2 147 spectateurs
Arbitre : Benjamin Gremion
Arbitre 2 : Savice Fabre
Juge de Ligne 1 : Anne-Sophie Boniface
Juge de Ligne 2 : Yann Furet
Marqueur : Default Scorekeeper
Meilleur Joueur du Match : Nicolas Arrossamena, pour Angers.
Meilleur Joueur du Match : Dan Koudys, pour Rouen.

Cet article a été lu 2281 fois.