Ce dimanche 15 mai a eu lieu la quatrième édition du Marathon de la Loire à Saumur. Dans cet article, vous retrouverez l’avis de quelques spectateurs en ce qui concerne l’aspect festif de l’évènement. Ensuite, Alain DOHIN nous expliquera si l’évènement était à la hauteur de ses attentes. Et enfin, vous pourrez retrouver les résultats des trois courses avec en complément, le ressenti d’un coureur du semi-marathon.

Les avis des spectateurs :

“Ce fut une superbe expérience de participer à ce marathon, entre l’ambiance, les stands et les activités, le décor, il n’y a rien à redire, c’était superbe.”

“Ce qui est sûr, c’est que je reviendrai pour la prochaine édition, d’ailleurs cela m’embête de devoir attendre. Mais d’un côté, attendre un évènement pour qu’il soit si bien, cela vaut le coup.”

“Franchement, au top. On est là, en famille et entre amis, et on kiffe.”

Le ressenti d’Alain DOHIN (animateur de l’événement) :

“Ce fut une belle fête. Ce qui est dommage, c’est que la chaleur a cassé pas mal de coureurs et le moral de beaucoup. D’ailleurs, Bruno HEUBI, champion du monde du cent kilomètres, était là et il a dit : la chaleur, c’est l’ennemi du marathonien. Donc, pour ma part, j’ai été très admiratif envers ceux qui ont terminé l’épreuve, parce que ce n’était pas évident, ils ont tous été très courageux. Cela a aussi été le cas pour le semi-marathon, car il était dans la portion où il y avait un vent de face et cela sous le soleil. Mais bon, la chaleur, ce n’est pas de la faute des organisateurs.

Sinon, c’était très festif, j’ai entendu beaucoup de coureurs dire qu’ils avaient apprécié l’organisation. Il y avait six cents bénévoles et une animation par kilomètre, ce qui est assez exceptionnel. J’ai aussi entendu des coureurs dirent qu’ils étaient contents des dotations, et c’est vrai qu’au niveau des récompenses, ce n’est pas comme cela partout.

Pendant la course, j’ai vu pas mal de groupes passés comme par exemple un groupe de Brest où ils étaient une cinquantaine, les groupes apportaient une bonne ambiance. J’ai aussi vu un groupe de Belges qui était content d’avoir pu vivre ce week-end et découvrir l’Anjou, c’est une très belle région et justement, les gens de la région étaient contents de voir un marathon chez eux, donc, ils en ont profité. Cela montre encore une fois, que pour la région saumuroise et son tourisme, ce marathon est un atout. D’ailleurs, j’ai regardé un peu sur les réseaux sociaux et c’est vrai que dans l’ensemble, les avis sont très favorables, il y en a déjà plein qui sont prêts à revenir.

Et enfin, pour ma part, entre les exposants, les coureurs, les bénévoles, les spectateurs, j’ai trouvé que l’ambiance était vraiment très sympa et appréciable. En deux jours et demi, avec l’organisation, je n’ai même pas vu le temps passer, donc pour moi, ce fut une belle réussite.”

Les résultats :

Pour le marathon individuel, c’est le Burundais Nsengiyumva DIEUDONNE qui a terminé premier avec un temps de 2h25 et 43 secondes. Et pour représenter Angers et sa région, c’est Julien FOURNIER de l’Entente Angevine Athlétisme qui a répondu présent, il a su s’imposer à la quatrième place en 2h31 et 56 secondes de course.

Pour le semi-marathon, le premier, c’est le Marocain Kaklid LABLAQ qui a terminé le semi-marathon au bout de 1h06 et 27 secondes, soit sept minutes et vingt secondes de moins que le deuxième, Mathieu GARREAU, athlète de la Sarthe (1h13 et 47 secondes).

Enfin, pour le combiné canoë et course à pied, c’est le duo Les Tuturs qui, en 2h21 et 23 secondes, a remporté l’épreuve.

Pour voir le classement complet, cliquez ici.

Le ressenti d’un coureur du semi-marathon : “Je suis content de ma performance parce que c’est mon premier semi-marathon. Je n’avais pas vraiment d’objectif, si ce n’est de finir au bout de 2h/2h15 et j’ai réussi, puisque j’ai fini la course en 2h10 et 25 secondes, donc oui, je suis très content. Je retenterais bien le semi-marathon la prochaine fois, par contre un marathon, ne m’en parlez pas, vu comment j’ai galéré pour la moitié, alors un marathon entier, c’est mort. Sinon, j’ai trouvé le parcours très plat, avec de grandes lignes droites, cela manquait de changement de direction à mon goût. Heureusement qu’il y avait un public hyper présent et motivé, ainsi que des animations à chaque kilomètre, cela a permis que le temps passe plus rapidement. C’était vraiment sympa et il y avait une très bonne ambiance.”

 

Cet article a été lu 187 fois.