Rencontre avec Florent PAPAIL, le responsable de la catégorie seniors à la Vaillante d’Angers, où il dirige également l’équipe fanion du club. Il revient avec nous, sur le dernier match du week-end dernier face à Ernée. Il explique la saison compliquée et la descente en Régional 3 de son équipe. Pour finir, il se projette déjà sur la saison prochaine avec le club pour repartir sur de bonnes bases.

Bonjour Florent, pour commencer, j’aimerais revenir sur le match de ce week-end et la défaite à Ernée (6-4). Quel est votre réaction suite à ce match ? Comment l’avez-vous vécu ? Est-ce une défaite logique ?

“Ce match est à l’image de notre saison. Déjà, nous avions de nombreux absents, nous avons rarement pu enchaîner les matchs avec la même équipe. Ensuite, nous prenons beaucoup trop de buts par manque de vigilance et de concentration. Nous sommes menés 3-0 au bout de vingt minutes, puis 5-1 à la cinquantième minute. Et pourtant, on ne lâche pas, on revient à 5-4, puis nous avons la balle d’égalisation à la quatre-vingt-cinquième minute, mais la frappe touche le poteau. Nous encaisserons un dernier but dans les arrêts de jeu.”

Pouvez-vous nous parler de votre saison ?

“Nous allons malheureusement descendre en Régional 3, c’est forcément une grande déception, mais pas non plus une catastrophe. Nous le prenons comme une étape dans la vie du club, en espérant avoir des jours meilleurs à l’avenir. On s’organise déjà pour préparer la saison prochaine.”

Vous étiez pourtant sur une bonne dynamique avant la crise sanitaire ?

“Oui effectivement, deux ans en arrière, avec quatre victoires consécutives, nous étions revenus à un point de l’ASI Mûrs-Erigné, avant l’arrêt des compétitions. J’avais un super groupe de joueurs avec des éléments comme Josefa Simao, qui réalise une bonne saison à Beaucouzé en Régional 1, ou Steven Ngampika empilant les buts en National 3 à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu (USP Football Union Sportive Philibertine).”

Que s’est-il passé pour se retrouver dans cette situation?

“Nous avons eu de nombreux mouvements l’été dernier, notamment vingt-quatre arrivés pour vingt-trois départs, sur l’ensemble de notre effectif senior. Nous avons perdu en qualité, même si je suis persuadé que nous pouvions faire mieux avec cet effectif actuel. Nous avons d’ailleurs deux victoires contre les deux équipes premières de notre groupe de Régional 2. Cela montre que nous pouvions faire de belles choses. Avoir autant de nouveaux joueurs, après une longue période sans jouer n’était pas évident. Nous avons perdu du temps pour trouver la bonne formule, créer des automatismes, la cohésion d’équipe… De plus, il a fallu bricoler toute la saison en fonction des absents, des blessés, des cas de covid-19. Enfin, nous avons perdu des matchs que nous n’aurions jamais dû perdre, mais c’est le foot et nous sommes responsables de cette mauvaise saison, moi le premier. Malgré tout, comme en témoigne ce match à Ernée, je suis avec un bon groupe de joueurs, ne lâchant rien.”

Est-ce que vous, à titre personnel, vous serez encore coach à la Vaillante, la saison prochaine ?

“Oui. Après cette saison compliquée, il était légitime de se poser des questions, mais après avoir échangé avec le bureau, il y avait une volonté commune de continuer. Je remercie d’ailleurs la direction de la confiance dont ils me témoignent. L’environnement du club est sain, les membres du bureau sont là depuis de nombreuses saisons, il est très agréable de collaborer avec des personnes comme cela. De belles générations de jeunes arrivent. Nous sommes de mieux en mieux structurés avec un responsable technique et des éducateurs de qualité à l’école de foot ou en jeunes foot à onze. D’ailleurs, après avoir obtenu le label espoir, il y a trois ans, nous espérons obtenir le label Excellence en fin de saison. Certains U18 et U19 ont déjà effectué plusieurs matchs en Régional 2, cette saison. Il y a donc la volonté de repartir sur de bonnes bases la saison prochaine.”

 

Cet article a été lu 315 fois.