Dans le cadre de la trente-huitième et dernière journée du championnat de Ligue 1, Angers SCO recevait Montpellier au stade Raymond KOPA, dans une rencontre sans enjeu. Malgré tout, pour que la fête soit totale, il fallait une dernière victoire à domicile devant son public. C’est chose faite pour des Angevins qui clôturent la saison à la quatorzième place, synonyme d’un nouveau bail en Ligue 1, la saison prochaine.

C’est dans une ambiance festive et décontractée que débute la rencontre. Le SCO débute dans son traditionnel 3-5-2, avec Angelo FULGINI et Stéphane BAHOKEN en pointe. En partance, Ismaël TRAORE a refusé de débuter la rencontre, l’habituel capitaine scoïste est donc sur le banc de touche pour cette rencontre. En face, Olivier DALL’OGLIO aligne un 4-2-3-1, avec Valère GERMAIN en pointe. Montpellier donne le coup d’envoi. Il ne faut que quelques minutes pour noter la première occasion du match. A la suite d’un corner sur le côté gauche de Thomas MANGANI, Pierrick CAPELLE prend le meilleur de la tête sur Valère GERMAIN, Mathias PEREIRA LAGE est trop court dans les six mètres, le ballon est finalement repoussé à nouveau sur Thomas MANGANI sur le côté gauche, qui centre à nouveau, cafouillage dans la zone de vérité avec une succession de têtes, le Montpellierains, Ambroise OYONGO, repousse de la tête, plein axe, sur Pierrick CAPELLE qui tente sa chance une nouvelle fois à l’entrée de la surface de réparation, mais sa reprise de volée est repoussée par le poteau du but de Jonas OMLIN. L’attaquant angevin peut se prendre la tête à deux mains, car l’ouverture du score était proche (8e). Angers poursuit sur sa lancée. Beau mouvement sur le côté gauche, avec une-deux entre Nabil BENTALEB et Angelo FULGINI, ce dernier centre au cordeau pour Thomas MANGANI, au premier poteau, qui trouve à son tour le montant droit du but adverse (16e). Les actions dangereuses proviennent essentiellement du côté gauche, avec un nouveau centre de Batista MENDY, Stéphane BAHOKEN profite d’une approximation de Nicolas COZZA, pour tenter une frappe qui atterrit dans les gants de Jonas OMLIN (20e). Montpellier réagit enfin. A la suite d’un coup-franc excentré, sur le côté gauche, de Jordan FERRI, Anthony MANDREA est vigilant et d’une claquette, dévie le cuir au-dessus de sa barre transversale (38e). On s’approche de la mi-temps, et sur un contre angevin, la frappe à l’entrée de la surface de réparation d’Angelo FULGINI est contrée par la main droite d’Ambroise OYONGO. Penalty et carton jaune pour le défenseur montpelliérain. Pour son dernier match avec le SCO, Thomas MANGANI ne se prive pas pour ouvrir le score, d’une frappe du gauche en plein dans la lucarne droite du but (1-0, sp. 45e).

Au retour des vestiaires, les joueurs de l’Hérault reviennent avec de meilleures intentions. A la suite d’un coup-franc des seize mètres sur le côté droit de Florent MOLLET, ce dernier sert dans la profondeur Valère GERMAIN qui remise au centre, mais Nicolas COZZA, tout seul au deuxième poteau, ne cadre pas sa frappe (50e). Sur le côté droit, Batista MENDY sert Mathias PEREIRA LAGE, qui d’une action individuelle somptueuse, dribble deux joueurs adverses et d’une frappe croisée, inscrit le deuxième but angevin (2-0, 67e). Les visiteurs tentent de revenir au score, mais l’américain Nicholas GIOACCHINI manque de réalisme dans les six mètres, en tirant à côté (70e). Dans les dernières minutes, Beni MAKOUANA voit sa lourde frappe être repoussée par Anthony MANDREA (81e). Romain LISSORGUE, l’arbitre du match, siffle la fin du match, sur une victoire angevine (2-0).

Pour leur dernier match de la saison et devant 11 249 spectateurs, les Angevins se sont tranquillement et logiquement imposés face à des Montpellierains déjà la tête en vacances. Au final, Angers termine quatorzième du championnat, tandis que Montpellier reste treizième, en ayant pris que deux petits points sur vingt-sept possibles.

Le public a pu saluer une dernière fois, Romain THOMAS, Thomas MANGANI et Ismaël TRAORE, qui ne feront plus partie du projet angevin, la saison prochaine.

Ligue 1, 38e journée.

Angers SCO – Montpellier Hérault SC : 2-0 (MT : 1-0)

Arbitre : Romain LISSORGUE.

Buts : Thomas MANGANI (sp., 45e) et Mathias PEREIRA LAGE (67e) pour Angers SCO.

Avertissements : Angelo FULGINI (72e) pour Angers SCO ; Béni MAKOUANA (30e), Ambroise OYONGO (44e), Valère GERMAIN (55e) et Jodan FERRI (59e) pour Montpellier Hérault SC.

Angers SCO : Mandréa, Doumbia, Manceau, Thomas (cap.) (Traoré, 89e), Ebosse, Pereira Lage (Bamba, 87e), Capelle (Mendy, 63e), Bentaleb, Mangani (Ounahi, 62e), Bahoken (Cho, 63e), Fulgini. Non entrés en jeu : Petkovic, Taïbi, Jakolis et Ninga. Entraîneur : Gérald BATICLE.

Montpellier Hérault SC : Omlin, Oyongo, Sakho, Cozza (Mendes, 75e), Souquet (Sambia, 65e), Delaye (Gioacchini, 64e), Ferri (cap.), Chotard, Mollet (Guermouche, 82e), Makouana, Germain. Non entrés en jeu : Bertaud, Ristic, Thuler et Estève. Entraîneur : Olivier DALL’OGLIO.

 

Cet article a été lu 154 fois.