Cinq des huit Ultim 32/23 en course sont désormais arrivés à Pointe-à-Pitre en Région Guadeloupe. Il reste encore 107 bateaux en mer en ce neuvième jour de course et les pronostics quant aux podiums des classes et catégories Ocean Fifty, IMOCA et Rhum Mono/Multi vont bon train… Chaque heure qui passe sur l’Atlantique voit des chamboulements au classement. L’intensité de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe est à son maximum au regard des batailles qui se jouent sur la route des Antilles. Et les skippers le savent bien : le contournement de la Guadeloupe peut abondamment redistribuer les cartes. Faites-vos jeux !

À retenir :

  • 5 arrivées à Pointe-à-Pitre : Maxi Edmond de Rothschild -1er (6j 19h 47mn 25sec), SVR Lazartigue – 2e (6j 23h 3mn 15sec), Sodebo Ultim 3 – 3e (7j 6h 37mn 25sec), Idec Sport – 4e(8j 13h 41mn 40sec), Actual Ultim 3 – 5e (8j 15h 49mn 1sec).
  • 107 en bateaux en course.
  • 26 abandons
  • Xavier Macaire (Groupe SNEF) est parvenu à réparer et à fixer les fissures, lui qui avait constaté des voies d’eau hier.
  • Pour rappel, Amélie Grassi (La Boulangère Bio) et Aurélien Ducroz (Crosscall), qui avaient démâté, sont bien arrivés à La Corogne.

Prochaines ETA (Estimated Time Arrival – heure de Paris) à la Tête à l’Anglais en heure métropolitaine :

  • Mieux (Arthur Le Vaillant) : samedi 19 novembre vers 11h.
  • Arkema (Quentin Vlamynck) : dimanche 20 novembre vers 10h.
  • Koesio (Erwan Le Roux) : dimanche 20 novembre vers 12h.
  • Primonial (Sébastien Rogues) : dimanche 20 novembre vers 15h.
  • Maxi Banque Populaire XI (Armel Le Cléac’h) : dimanche 20 novembre vers 15h.
  • Apivia (Charlie Dalin)/LinkedOut (Thomas Ruyant) : lundi 21 novembre vers 1h.

Ultim 32/23 : Après le sport vient l’aventure.

Après les arrivées cette nuit de Francis Joyon, quatrième sur Idec Sport et Yves Le Blévec, cinquième sur Actual Ultim 3, les regards se tournent désormais vers Arthur Le Vaillant (Mieux). À 400 milles de la Guadeloupe, le skipper de Mieux est attendu demain dans la journée à Pointe-à-Pitre et sera suivi dimanche d’Armel Le Cléac’h sur son Maxi Banque Populaire XI. Ce sont d’autres histoires qui nous attendent avec ces skippers qui par choix ou contrainte, ont vécu une autre Route du Rhum – Destination Guadeloupe, sur des machines tout aussi incroyables et exigeantes. Il ne fait pas de doute qu’ils seront chaleureusement accueillis par les cinq skippers arrivés à Pointe-à-Pitre, tous membres d’un club très fermé de pilotes d’Ultim 32/23.

YVES LE BLEVEC TEAM ACTUAL – LA ROUTE DU RHUM 2022 – DESTINATION GUADELOUPE

Ocean Fifty : Pour une poignée de milles.

Quentin Vlamynck (Arkema), jeune premier de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe, fait montre depuis le départ de Saint-Malo d’une grande dextérité à manier son trimaran en solitaire. Mais, ce vendredi, à moins de 48h de l’arrivée à la tête à l’Anglais, ses poursuivants s’accrochent et se rapprochent au fil des heures, à l’image d’Erwan Le Roux (Koesio) à 20 milles dans son sillage et de Sébastien Rogues (Primonial) très rapide ce jour qui tente un coup en se décalant légèrement dans le Sud. Derrière les belles glissades dans les alizés se cachent une concentration de tous les instants, des réglages omniprésents, du sommeil absent sur les 750 milles restants !

IMOCA : Vers un final épique autour de la Guadeloupe.

Ils connaissent parfaitement leur bateau, ils étaient favoris au départ de Saint-Malo, il y a neuf jours. Thomas Ruyant (LinkedOut) et Charlie Dalin (Apivia) se livrent un formidable duel en tête de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, quasiment bord à bord à 1 000 milles de l’arrivée à Pointe-à-Pitre. D’autres concurrents restent à l’affût et ne visent pas seulement une place sur le podium… Le tour de la Guadeloupe, que les leaders devraient débuter dans la nuit de dimanche à lundi (heure de métropole) s’annonce décisif. Plus en arrière de la flotte, et comme toujours dans la classe IMOCA, d’autres matchs se mettent en place et chacun peut trouver une source de motivation pour la suite du parcours.

Class40 : Beccaria nouveau dauphin.

Alors que la tête de course poursuit sa progression à la recherche des alizés, le leader Yoann Richomme (Paprec Arkéa) creuse encore un peu plus l’écart, à près de 60 milles de ses rivaux. Derrière, Ambrogio Beccaria (Allagrande Pirelli) a pris la 2e place en dépassant Corentin Douguet (Queguiner-Innoveo) la nuit dernière. L’Italien, qui avait mis à l’eau son Class40 en octobre dernier seulement, est ainsi récompensé de sa ténacité depuis le début de course. Seulement une dizaine de milles séparent Ambrogio, Corentin et Simon Koster (Banque du Léman, 4e) dans ce ‘match dans le match’ pour le podium. De son côté, Xavier Macaire (Groupe SNEF), longtemps dans le ‘top 3’, est parvenu à reprendre sa marche en avant. Après avoir constaté des fissures la veille, il a réussi à faire des réparations de fortune « grâce aux moyens du bord ».

PAPREC ARKEA – RICHOMME Yoann – Départ – Route du Rhum-Destination Guadeloupe 2022 – Saint Malo le 09/11/2022

Rhum Mono/Rhum Multi : L’autoroute du Sud, enfin !

Après une bonne semaine de près, les 12 Rhum Mono et 14 Rhum Multi naviguent enfin pour la plupart d’entre eux au portant ! Un soulagement pour ces marins, même si la situation est assez inégale au sein de la flotte. Les bateaux, qui évoluent au sud des Açores, ont en effet subi des calmes alors que les orientaux goûtent déjà aux joies du portant. Après neuf jours de course, Jean-Pierre Dick (Notre Méditerranée – Ville de Nice) et Gilles Buekenhout (Jess), malgré les petits caprices de sa balise de positionnement, mènent toujours la danse, respectivement en Rhum Mono et en Rhum Multi.

 

Cet article a été lu 24 fois.