Après une longue trêve, suivie d’une semaine de préparation pour les Angevins et de deux pour les Rouennais, les deux équipes se retrouvaient pour leur premier test match de la saison. A domicile, les Ducs d’Angers ont remporté le match (3-2), face à des Dragons de Rouen qui n’étaient pas trop dans le rythme et qui ont dû attendre le troisième tiers-temps pour monter en intensité. On retiendra aussi le doublé de l’une des nouvelles recrues angevines, Cédric DI DIO BALSAMO, en provenance des Lions de Lyon.

Pour le premier des trois matchs amicaux et leurs dernières joutes dans leur patinoire du Haras, les joueurs de Brennan Sonne voulaient accrocher un premier succès à domicile. Il n’aura fallu attendre que six minutes de jeu pour noter l’ouverture du score angevine, par Danick Bouchard, sur un service de Robin Gaborit (1-0, 6’20). Puis Angers va faire le break par sa nouvelle recrue lyonnaise, Cédric Di Dio Balsamo (2-0, 13’22). Les deux buts auront été inscrits en supériorités numériques. Trop pénalisé, Rouen aura été puni à deux reprises. D’ailleurs, les Ducs auront été à la fois efficaces dans leur power-play, en leur faveur (trois), ou en étant solides en infériorité numérique (deux), avec un Florian Hardy concentré. Le jeu rapide, face au jeu brouillon adverse aura fait la différence dans ce premier acte.

Le deuxième tiers-temps montre une équipe rouennaise toujours peu inspirée et une équipe angevine gérant son avantage de deux buts, sans pour autant profiter des supériorités numériques et creuser l’écart. Malgré cela, les Ducs auront pu démontrer d’une belle cohésion d’équipe, à travers de beaux enchaînements de jeu, prometteur pour la suite de la préparation.

Dans le troisième tiers-temps, les Rouennais reviennent sur la glace avec de meilleures intentions de jeu en montant en intensité et en mettant une grosse pression sur le but adverse. D’entrée de jeu, ils vont être récompensés rapidement, où à quatre contre quatre, Marc-André Thinel trompe la vigilance de Florian Hardy, le gardien de but angevin (2-1, 41’56). Portés par leur réduction du score, les maillots noirs poussent en faisant le siège adverse, mais Angers résiste comme le peu, avec un bloc défensif solide. Et c’est sur une interception, puis d’une contre-attaque éclair emmenée par Julien Albert, qui sert idéalement Cédric Di Dio Balsamo, que les locaux vont se redonner un peu d’air, avec à nouveau deux buts d’avance (3-1, 46’24). A la suite d’une grossière faute de Julien Albert, les Ducs d’Angers vont terminer les quatre dernières minutes de jeu, en infériorité numérique. Et Rouen va en profiter pour réduire le score par Nicolas Deschamps (3-2, 55’36). La pression est rouennaise, et la chance est angevine, puisque c’est le poteau qui sauve Florian Hardy d’une égalisation, dans les derniers instants de la partie. Rouen tentera le tout pour le tout en sortant son gardien de but, Matija Pintaric, en terminant à six joueurs contre quatre, dans la dernière minute. Mais ni du côté des visiteurs, qui ne trouveront pas la faille, ni les deux tentatives angevines, non cadrées, en direction de la cage vide, ne changeront l’évolution le score au tableau d’affichage. Angers remporte le match par un but d’écart (3-2).

Match amical.

Les Ducs d’Angers Les Dragons de Rouen : 3-2 (2-0, 0-0, 1-2)

Buts : Danick BOUCHARD et Cédric DI DIO BALSAMO pour Angers ; Marc-André THINEL et Nicolas DESCHAMPS pour Rouen.

Les réactions d’après-match en vidéo !

 

 

Cet article a été lu 53 fois.