Cet article a été lu 332 fois.

Nîmes attend depuis un quart de siècle, de rejouer dans l’élite française, la Ligue 1. Cela sera le cas, samedi soir, à Angers, avec toujours Bernard Blaquart, sur le banc gardois. Le magicien nîmois depuis trois saisons vivra son premier match en tant qu’entraîneur en Ligue 1. “C’est un mélange de curiosité, d’appréhension, d’envie. Cela fait sept semaines que l’on se prépare et on a envie de se mesurer à cette Ligue 1. On ne sait pas trop où l’on va. Pour nous, ce sera une grande inconnue, il faudra être à la hauteur, c’est tout.” Entraîneur de l’équipe première sans l’avoir voulu, l’ancien responsable du centre de formation des crocodiles, souhaite garder le même discours qu’à l’échelon inférieur, c’est-à-dire avoir un jeu résolument offensif, qui a permis aux Nîmois d’inscrire 75 buts la saison passée. “C’est cette fraîcheur-là, cet enthousiasme-là, qui nous a permis de monter en Ligue 1, donc on ne va pas dénaturer notre jeu. Par contre, on sait très bien que l’on ne marquera pas autant de buts en Ligue 1 qu’en Ligue 2, que l’on n’attaquera pas autant, mais en tout cas, on va essayer de faire du mieux possible.”

Pendant l’Été, le Nîmes Olympique a recruté sept nouveaux joueurs : Bouanga, Bernardoni, Guillaume, Diallo, Miguel, Lybohy et Landre, mais ils ont perdu deux joueurs qui lui étaient prêtés : Del Castillo et Boscagli. Nîmes a donc essayé de recruter malin, tout en gardant ses meilleurs éléments, dont sa paire d’attaquants Umut Bozok et Rachid Alioui, ce dernier manquera les premières rencontres à cause d’une blessure. Quant à Bozok, il aura été le meilleur buteur et la révélation de la saison dernière en Ligue 2 : “Tous les attaquants de Ligue 1 sont des personnes que je vais regarder et auquel je vais prendre exemple. Donc, j’espère que j’arriverais à leur faire honneur et que je marquerais quelques buts, cela sera important pour le club et pour moi.” Bozok compte enflammer les costières comme il le faisait en Ligue 2. La ville du Gard attend avec impatience les deux premiers matchs à domicile, les Crocos recevront Marseille et le Paris-Saint-Germain, lors de la deuxième et quatrième journée. Renaud RIPART (attaquant de Nîmes) : “Dans la ville, on commence à ressentir un certain engouement, avec cette saison en Ligue 1. Il y a déjà plus de dix mille abonnés, cela faisait longtemps que l’on n’avait pas vu cela à Nîmes. On sent qu’il y a une attente qui s’est créée autour de l’équipe. Pour moi qui suis de la ville, c’est un plaisir de jouer pour ce club, j’étais supporter avant d’être joueur, c’est ce qui est énorme et je le souhaite à tous joueurs.”

Cet Été, le promu a connu quelques remous en interne, avec des négociations difficiles entre la direction et les joueurs, concernant les primes de matchs, un problème réglé. Désormais, il y a un maintien à assurer, dans une Ligue 1 où Nîmes fera office de petit poucet.

Pour leur dernier match de préparation, les Nîmois se sont inclinés face à Guingamp (1-0) en encaissant un but dans les toutes dernières secondes de la rencontre.

Championnat de Ligue 1, 1ère journée.

Angers SCO – Nîmes Olympique

Date : Samedi 11 Août 2018.

Horaire : 20h00.

Lieu : Stade Raymond-Kopa à Angers.

Maillots

Les trois nouveaux maillots de la saison 2018/2019.

Suivez en direct la première journée de Ligue 1 !