Cet article a été lu 315 fois.

Roland-Garros 2018 s’est achevé dimanche dernier, après une onzième victoire de Rafael Nadal. Roland-Garros fait parti des quatre grands chelems, les quatre plus grands tournois de tennis au monde, constitué de l’Open d’Australie, Wimbledon et l’US Open. C’est pour cela que je vous propose de découvrir par cet article, ma journée à Roland-Garros. Visite en immersion avec Chloé NEVEU.

Dimanche 3 juin, j’ai assisté aux internationaux de France pour la première fois. J’ai eu la chance de pouvoir assister aux huitièmes de finale hommes et femmes. Avant de pouvoir accéder aux courts, il faut tout d’abord passer le portail de sécurité, car il n’y a pas moins de trois contrôles de sécurité avant de pouvoir rentrer dans l’enceinte de Roland-Garros. Il y a une fouille de sac, il est autorisé d’apporter de la nourriture et des boissons. Personnellement, je vous conseille d’apporter votre propre nourriture, car le prix des sandwichs ou autres aliments sont assez exorbitants. Puis il y a une fouille corporelle, suite à cette fouille, vous pouvez présenter votre billet avec votre carte d’identité auprès des différentes hôtesses.

Une fois les contrôles passés, nous sommes enfin rentrés dans Roland-Garros tout est assez immense. Il y a bien sûr des dizaines de courts, mais aussi des brasseries ou encore des magasins. Nous sommes arrivées à dix heures, les matchs commençant qu’à onze heures, nous avons décidé d’aller assister aux entraînements des joueurs sur les courtes annexes, ce sont des courts accès à tous, il n’est pas nécessaire d’avoir un billet. Nous avons pu notamment assister à l’entraînement du Japonais Kei Nishikori actuellement classé vingt-sixième au classement ATP, il préparait notamment son match contre Dominic Thiem, futur finaliste de Roland-Garros.

Ensuite, l’heure est venue d’aller prendre nos places sur le Philippe-Chatrier, le court central. Nous assistons aux matchs des hommes, entre Dominic THIEM contre Kei NISHIKORI. L’ambiance n’était pas folle, car il est vrai que le match était à sens unique pour l’Autrichien Thiem. Après ce match, nous avons décidé d’aller voir la paire française Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut jouer en double sur le court numéro un, le court numéro un est le troisième plus grands court de Roland-Garros. Étant donné que nous pouvons accéder au court numéro un sans billet, il y avait énormément de monde à vouloir y accéder. Nous avons eu de la chance de pouvoir y rentrer, car de nombreux spectateurs ont été chassés à l’entrée, car il n’y avait pas assez de places. L’ambiance comparée au match précédent été très bien, cela est sûrement dû aux faits que cela soit des Français sur le court. Dans la foulée de ce match, les sœurs Williams sont rentrées sur le court pour disputer un match en double. C’était vraiment incroyable d’observer l’engouement des gens autour de Serena Williams et de sa sœur, j’ai vraiment apprécié ce moment.

Cependant, nous n’avons pas regardé entièrement le match, car le match de Novak Djokovic allait débuter sur le Philippe-Chatrier et nous ne voulions pas manquer son entrée, car il est l’un des chouchous des spectateurs français et nous nous attendions à une grosse ovation, cela n’a pas manqué. Le match n’était pas formidable, mais l’ambiance était bien meilleure que le match de Dominic THIEM contre Kei NISHIKORI.

Enfin, pour terminer cette magnifique journée, nous avons décidé de regarder le match de Caroline Wozniacki, numéro deux mondial et vainqueur de l’Open d’Australie, cinq mois plutôt. Nous nous sommes posés au sein du “jardin” de Roland-Garros, en effet, il y a des transats et des poufs en face d’un écran géant où nous avons pu observer le match, la plupart des spectateurs se réunissent là en fin de journée.

Pour conclure, je vous recommande d’aller un jour à Roland-Garros, si ce n’est pas déjà fait. C’est une expérience incroyable, un environnement agréable à passer avec des amis ou de la famille. Nous avons la chance d’avoir un tournoi du Grand Chelem en France alors n’hésitez pas.

Crédit photos : Chloé NEVEU.

Ecran géant de Roland Garros

Écran géant de Roland-Garros

Court Suzanne Lenglen

Court Suzanne Lenglen