Cet article a été lu 353 fois.

Rencontre avec Guillaume DUPIN, l’entraîneur d’Angers-Noyant HBC. Il nous fait le bilan de la saison, des objectifs de la saison prochaine et nous donne son avis sur le mariage entre les clubs d’Angers-Noyant HBC et Angers SCO. Entretien.

Bonjour Guillaume, pouvez-vous revenir sur la saison d’Angers-Noyant HBC ?

“Ce que je peux dire, c’est que le contrat sportif est rempli. L’objectif était de finir devant la deuxième équipe qui avait le statut VAP (Strasbourg). C’est donc une satisfaction. Après un début de play-offs ponctué par deux défaites, où l’on est passé au travers, il a fallu travailler pour ne pas reproduire nos erreurs. On a réussi à atteindre nos objectifs fixés en début de saison. Cela a été facilité par des joueurs qui ont réussi à être concerné jusqu’au bout, grâce à une bonne cohésion d’équipe.”

Avez-vous des points d’améliorations ?

“Je dirais que sur certains matchs, on n’a pas réussi à tuer les matchs, lorsque cela s’est présenté. En gros, on n’a pas su mettre l’exigence nécessaire pour les matchs. On devra améliorer les enchaînements en attaque.”

Quel bilan faîtes-vous, à titre personnel, pour votre première saison à la tête de l’équipe première ?

“Comme je le dis souvent, l’entraîneur est avant tout responsable des défaites. Comme je vous le disais, je retiendrais avant tout l’aspect collectif et le fait que l’objectif sportif soit atteint, malgré les problèmes extra-sportifs.”

Que pouvez-vous nous dire cette fameuse cohésion de groupe ?

Du début à la fin, j’avais une obsession avec la cohésion de groupe. Je pense qu’à travers les stages ou les différentes activités chez nos différents partenaires, on a réussi à créer cette fameuse cohésion de groupe, qui permet d’avoir des résultats sportifs positifs durant la saison. L’objectif de la saison prochaine sera de continuer ce genre d’activité, mais de façon différente. Pour un entraîneur, il est primordial d’enlever une séance d’entraînement, pour faire ce genre d’activité. C’est un aspect important pour la vie de groupe.”

Quels seront les objectifs pour la saison prochaine ?

“L’objectif sera de faire mieux que cette saison et surtout avoir la volonté de faire mieux à tous les niveaux. Dans un premier temps, cela sera d’obtenir le maintien en championnat de Nationale 1 Masculine. On verra pour la suite suivant la tournure des événements.”

Que pouvez-vous nous dire sur le mariage entre le club d’Angers-Noyant et le club de football professionnel d’Angers SCO ?

“Je ne peux être que satisfait et content, car cela va permettre au club de passer un cap. Être dans un statut plus professionnel est intéressant, même si sportivement parlant, cela ne va rien changer pour le moment. L’objectif du club de handball sera de vendre et développer l’image d’Angers SCO.”

Que pouvez-vous nous dire sur le mercato estival ?

“Nous aurons six départs. Les joueurs qui vont nous quitter sont Julien Salmon (gardien de but), Andréa Parisini (pivot), Maël Vandelanoote (demi-centre), Benoît Galas (arrière gauche), Baudoin Gautier De Charn (ailier gauche) et Wilhem Clusel (ailier droit). Financièrement, on ne pouvait pas les garder au club. C’est simplement un regret, car pour certains joueurs, on les avait faits resigner, il n’y a pas longtemps. Malgré tout, je suis content pour eux, car ils vont rebondir dans un nouveau club et dans des projets qui leur plaisent. C’est la vie d’un club sportif de haut niveau et de joueurs de haut niveau, il faut savoir s’adapter. On va donc rechercher des joueurs avec du potentiel et des joueurs d’expériences. Avec nos faibles moyens, on va tâcher d’avoir des joueurs meilleurs que cette saison. C’est un gros travail à faire pour trouver de bons joueurs avec peu de moyens. On n’a pas de laps de temps dans le recrutement, même s’il faut aller vite sans se précipiter.”

Pour conclure, quand aura lieu la reprise de l’entraînement pour le nouveau club d’Angers SCO Handball ?

“La reprise aura lieu le mercredi 25 juillet. Nous aurons un seul match amical à domicile, qui est obligatoire, contre l’équipe de Rezé, le mercredi 29 août, à la salle Jean Bouin.”

35686885_1908241072559686_261320408882479104_o