Après un bon début, ponctuée par une fin un peu plus mitigée, la saison de l’ES Bouchemaine aura été globalement réussie. François Lecoq, le responsable des équipes seniors, nous fait son bilan.

Bonjour François, pouvez-vous, nous faire un bilan de la saison de l’ES Bouchemaine ?

“Je dirais que notre saison est globalement réussie, avec le maintien de notre équipe réserve en Promotion d’Honneur, et la montée de notre équipe trois, en deuxième division de District.”

Et concernant l’équipe première ?

“On a montré un beau visage pendant une bonne partie de la saison, avec un coup de moins bien au retour de la trêve. Il y a un peu de frustration, de n’avoir pas réussi à batailler jusqu’au bout. Ce ne fut pas la fin de saison aussi excitante, qu’on l’on espérait. On a aussi perdu aux tirs au but en quart de finale de la coupe de l’Anjou contre le Foyer de Trélazé.”

La trêve a été un tournant dans votre saison ?

“Oui, en effet, nous avons perdu des matchs importants au retour de la trêve hivernale. Je pense aussi que certains joueurs se sont démobilisés sur certains matchs et n’ont pas toujours tiré dans le même sens. Cela s’est joué sur une période de deux ou trois matchs. Mais cela a suffi pour faire basculer la saison.”

Quels seront vos objectifs la saison prochaine ?

“C’est ma troisième saison à la tête de la catégorie senior cette année. Paradoxalement, ce fut d’ailleurs trois saisons assez différentes. Cela m’a été très formateur. L’objectif sera de continuer à jouer le haut de tableau. Je sens les joueurs très motivés pour repartir sur une nouvelle saison.”

Qu’avez-vous pensé du niveau de la Division Supérieur Régionale cette saison ?

“J’ai trouvé que cette saison, le niveau avait été très homogène. Le championnat a souvent été indécis, ce qui a été aussi très intéressant, car rien n’a été joué d’avance.”

Parlez-nous un peu du club ?

“Le club de l’ES Bouchemaine est un club saint et à tous les niveaux. Depuis mon arrivée, le club a remis en place des éducateurs de qualité. Le but est d’avoir des équipes de jeunes d’un bon niveau et dans toutes les catégories, même si cela prend du temps. Nous avons aussi des infrastructures sportives de qualité.”

Parlez-nous de vous ?

“Me concernant, je souhaite travailler dans la continuité. J’ai le soutien du club et de ses dirigeants. On est actuellement dans un nouveau projet. Il y a des personnes de valeur au sein du club. Je pense que c’est aussi ce qui fait, que le club évolue et ce maintien toujours en haut de la DSR depuis plusieurs saisons.”

Comment voyez-vous le football, à titre personnel ?

“Pour moi le football est un choix dans les hommes, à travers de la solidarité, et un état d’esprit collectif. C’est ce qui fait la qualité d’un effectif selon moi.”

Avez-vous prévu des changements dans votre effectif ?

“Il est prévu de garder le même groupe la saison prochaine. L’ensemble du groupe va rester, ou l’on ajoutera deux éléments extérieurs, qui seront mis en concurrence avec les joueurs actuels.”

Avez-vous déjà des recrues ?

“Max Jaunay et Simon Mahieux, en provenance de Sporting Club Angevin, vont nous rejoindre la saison prochaine. Il se trouve que j’ai perdu un gardien en cours de saison dernière, et c’est comme cela que j’ai contacté Max. Il va le remplacer numériquement la saison prochaine. Simon est prévu pour évoluer en défense centrale. Ces deux joueurs seront mis en concurrence avec le reste de l’effectif. Cela sera à eux de prouver qu’ils ont leur place en équipe première.”

Parlez-nous de ses deux nouveaux joueurs ?

“Concernant Max Jaunay, cela fait longtemps que je les suis de prêt. C’est un gardien de but de qualité, avec un très bon état d’esprit. Il vient pour compenser la perte de Silvio Giuliano. J’ai déjà deux autres très bons gardiens, et comme je vous le disais, il sera mis en concurrence. Au sujet de Simon Mahieux, je l’ai pris pour jouer en défense centrale. J’avais plusieurs pistes, mais après réflexion, j’ai décidé de le recruter. C’est un joueur qui a l’expérience du niveau Ligue et avec une belle marge de progression. Je suis content, car ce sont deux très bons gars, qui vont nous amener leur envie.”

Comment cela se passe-t’il avec votre staff ?

“J’ai un super staff. Ils ont un peu la même philosophie que la mienne. On est aussi complémentaire. Stan Larochelle me ressemble dans son tempérament. Pour Manu Pilard, le responsable de l’équipe trois, je dirais que c’est un fédérateur, un passionné. Nous sommes sérieux sur le terrain et très professionnels, tout en étant détendu en dehors. On a une certaine cohérence dans la gestion du groupe senior et des différentes équipes. Je pense que c’est aussi ce qui fait que les joueurs restent dans l’effectif. C’est une vraie chance pour le club. Cette union entre les parties, fait que les trois équipes n’ont jamais rien lâché et ont joué le jeu jusqu’au bout cette saison.”

C’est, selon vous, la réussite du club ?

“Oui, tout à fait, cette complémentarité, la très bonne relation de ses trois entraîneurs, ont fait la réussite en matière de résultats, des trois équipes cette saison. Malgré tout, cela reste un équilibre fragile, avec une perpétuelle remise en question. C’est aussi ce qui fait avancer.”

Propos recueillis par Sébastien Messonnier

François LECOQ

Né le 23 Juillet 1986 à Angers

Diplôme : Brevet d’Etat d’Educateur Sportif 1er degré.

Responsable seniors : 3e saison à l’ES Bouchemaine

Anciens clubs : AS Lac de Maine, SVS La Meignanne Football.

 

Cet article a été lu 2370 fois.