Cet article a été lu 277 fois.

Rencontre avec Robin GABORIT, l’attaquant des Ducs d’Angers. Il revient sur le seizième de finale de coupe de la France, où sur la glace du Rïnkla Stadium, les Angevins ne sont pas tombés dans le piège brestois, même si ce ne fut pas une partie de plaisir. Ensuite, il nous donnera son avis sur la rencontre contre Gap, en Ligue Magnus, un concurrent direct pour le Top 4.

Bonjour Robin, pouvez-vous revenir sur le match à Brest ?

“Ce fut un véritable match piège. On sait que les équipes de première division jouent sans complexe face aux équipes de Ligue Magnus. On savait sur Brest avait une bonne équipe et qu’ils seraient motivés de jouer contre nous. Comme depuis plusieurs matchs, notre début de match a été encore difficile, même si nous avons appris de nos erreurs. Ensuite, on a su profiter de nos supériorités numériques pour faire la différence. Notre expérience, nous a permis de creuser l’écart, en fin de match. Et puis, il faut noter encore une fois, la bonne prestation d’Isaac Charpentier, notre jeune gardien de but.”

Justement, que pouvez-vous nous dire sur la concurrence avec Florian Hardy ?

“Le fait qu’Isaac soit dans les buts face à Brest était un choix de l’entraîneur. Je pense que c’est bénéfique et toujours intéressant d’avoir deux bons gardiens de but dans une équipe. La concurrence est saine entre les deux. Cela va permettre à Florian d’être poussé à gagner sa place à chaque match. Isaac nous aide beaucoup pendant les matchs. C’est un jeune gardien de but qui gère super bien la pression, car il est serein.”

Est-ce que le fait d’avoir eu un peu plus de repos, après le match reporté à Bordeaux, à jouer dans l’entame de match compliqué ?

“Non, je ne pense que cela a été une conséquence dans notre début de match compliqué. C’est plus d’ordre mental. On doit mieux rentrer dans nos matchs. Et puis, avec le grand nombre de matchs que l’on dispute dans la saison, il est important pour le corps d’avoir des jours de repos, afin de bien récupérer.”

Avez-vous une explication sur vos débuts de matchs poussifs ?

“Je n’ai pas d’explications à ses débuts de matchs compliqués. Je trouve que l’on gère mal nos premiers tiers-temps, souvent contre des équipes censées être moins fortes sur le papier. On doit se regarder dans le miroir et continuer à travailler. Psychologiquement, il faut que l’on se prépare à aller à la guerre à chaque match, car on n’a aucune marge d’erreur.”

Est-ce que la coupe de France sera un objectif pour les Ducs d’Angers, cette saison ?

“Bien sûr, nous jouons tous les matchs pour les gagner, et la coupe de France a autant d’importance que le championnat.”

Pour terminer, que pouvez-vous nous dire sur la prochaine rencontre à Gap ?

“Ce sera un déplacement difficile, face à une équipe hyper bien organisée. On se devra d’être prêt et sérieux. On sera très motivé et nous aurons à cœur de bien jouer.”

Les réactions d’après-match des joueurs des Ducs d’Angers, après la qualification face à Brest :

Danick BOUCHARD (attaquant des Ducs d’Angers) : “On a été déçu de notre début de match. Par chance que “baby Isaac” a tenu le fort pendant le premier tiers-temps. Ensuite, on s’est quelque peu réveillé et notre power play a su nous remettre vite dans le match. En gros, si l’on débute le match comme cela vendredi, on risque de revenir de Gap en ayant fait du tourisme. Je ne veux pas être négatif, mais je connais le potentiel de mon équipe et on ne l’exploite qu’à moitié pour le moment. A nous de prendre nos responsabilités et vite.”

Maxime LACROIX (attaquant des Ducs d’Angers) : “Ce fut un match avec très peu de rythme. Brest était très déterminé et ils ont bien joué. Robin Gaborit a inscrit deux gros buts de Gabo sur des supériorités numériques, qui ont fait la différence en milieu de match.”

Prochain match :

Ligue Magnus, 13e journée.

Les Rapaces de Gap Les Ducs d’Angers.

Date : Vendredi 26 Octobre 2018.

Horaire : 20h30.

Lieu : Alp Arena de Gap.