Cet article a été lu 474 fois.

Dans le cadre de la trente-neuvième journée de la Ligue Magnus, les Ducs d’Angers recevaient les Pionniers de Chamonix avec l’objectif de confirmer leur dernière victoire à Strasbourg, mais aussi de rejoindre Amiens à la troisième place du classement. Les Angevins ont montré un double visage, alternant le bon voir le très bon lors du deuxième tiers-temps, puis le très moyen, se laissant quelque peu griser par la facilité, pour se créer quelques frissons lorsqu’ils ont vu les Chamoniards revenir à deux buts. Finalement, Angers assure l’essentiel avec une victoire (6-3), en attendant un gros match, digne d’une rencontre de play-offs avant l’heure, ce dimanche, sur la patinoire du Coliseum d’Amiens.

Angers va dominer le début du premier tiers-temps, mais sans pour autant trouver le chemin des filets. Il faudra attendre une grossière erreur défensive pour voir l’ouverture du score. Pourtant sans être sous pression, Numa Besson manque complètement sa relance derrière sa cage, Loïc Farnier n’en demandait pas tant pour récupérer le palet et offrir une offrande à son coéquipier Danick Bouchard, qui ne se fait pas prier pour ouvrir son compteur de buts (1-0, 11’38). Angers a l’occasion de doubler la mise par son capitaine, Julien Albert, qui trouve la barre transversale à trente secondes du buzzer. Il faut moins de trois minutes aux Angevins pour inscrire leur deuxième but. Sur un tir de Clément Masson, Gauthier Gibert est au rebond, sa tentative est mal maîtrisée par le portier adverse, qui laisse filer la rondelle derrière sa ligne de but (2-0, 22’49). Sur un beau mouvement côté gauche angevin et à la suite d’une magnifique passe de Matt Carter, Chris Lawrence inscrit son premier but de la saison sous ses nouvelles couleurs, d’un lancer bien placé au ras du poteau gauche (3-0, 25’03). Tout réussit aux Angevins, à l’image de Matt Carter qui envoie un tir de loin flottant, du revers de la spatule, qui trompe à nouveau Richard Sabol, le gardien de but chamoniard (4-0, 28’37). Cela va trop vite pour des Chamoniards complètement dépassés par le jeu angevin. Deux minutes plus tard, Mathieu Gagnon sert au deuxième poteau Maxime Lacroix, côté gauche, qui marque à son tour (5-0, 30’49). Avec cinq buts encaissés, dont quatre en huit minutes, Richard Sabol jette l’éponge et demande son remplacement dans la foulée. Les Ducs auront réalisé une deuxième période pratiquement parfaite et certainement de référence sur l’ensemble de la saison. Malheureusement, les Angevins vont quelque peu se laisser griser par leur facilité, en perdant leurs valeurs collectives. Dominateur depuis plusieurs minutes, Chamonix va profiter de l’occasion pour inscrire trois buts en six minutes. Sur une remontée de palet rapide, Fabien Kazarine va profiter d’un tir repoussé de Clément Mermoux, par Florian Hardy, pour réduire le score (5-1, 49’18). Puis, face à une défense apathique, Fabien Kazarine va en profiter pour inscrire son deuxième but personnel de la soirée (5-2, 13’55). Puis en infériorités numériques, l’ancien Angevin Mathieu Briand va profiter d’une perte de balle en zone neutre pour récupérer le palet et s’offrir un face-à-face victorieux avec Florian Hardy, en lui glissant le palet entre les bottes (5-3, 55’17). Chose rare, quelques timides sifflets tombent des tribunes de la patinoire du Haras. Mais Angers va reprendre rapidement des couleurs et rassurer ses supporters venus en nombre en ce vendredi soir. Les Ducs vont profiter de leur supériorité numérique pour inscrire un sixième et dernier but, par l’intermédiaire de Patrick Coulombe (6-3, 56’04). Le score n’évoluera plus et Angers remporte une victoire importante dans leur quête de la troisième place du classement.

Ligue Magnus, 39e journée.

Les Ducs d’Angers – Les Pionniers de Chamonix : 6-3 (1-0 ; 4-0 ; 1-3)

Buts : Danick BOUCHARD (11’38), Gautier GIBERT (22’49), Chris LAWRENCE (25’03), Matt CARTER (28’37), Maxime LACROIX (30’49) et Patrick COULOMBE (56’04) pour Angers ; Fabien KAZARINE (49’18 et 53’55) et Mathieu BRIAND (55’17) pour Chamonix.

Pénalités : Huit minutes sur quatre infractions pour Angers ; six minutes sur trois infractions pour Chamonix.

Les réactions d’après-match en vidéo !