Cet article a été lu 581 fois.

Pour la dernière journée de Ligue Magnus avant Noël, les Ducs d’Angers recevaient l’équipe de Lyon, avec un objectif de rachat après la grosse déception de la coupe de France, à Chamonix, il y a quelques jours. Après une mise en jambes difficile, les Angevins ont peu à peu pris le match à leur compte pour remporter une victoire méritée sur l’ensemble de la rencontre (2-1). Les joueurs de l’Anjou auront été plus efficaces lors de leurs supériorités numériques. On notera la très grosse performance du gardien de but des Ducs, Florian Hardy, qui se sera montré décisif à de nombreuses reprises.

Après cinq premières minutes dominées par les Lyonnais, les Angevins vont rapidement prendre le match à leur compte. A la suite d’une belle remise, Clément Masson bute sur Rok Stojanovic, le gardien de but adverse (10′). Puis en supériorité numérique, Patrick Coulombe intercepte un palet en zone neutre et part seul au but, malheureusement, il tire au-dessus du cadre (11’30). Angers ne va pas profiter d’une double supériorité numérique pour ouvrir la marque, à l’image de Marc-André Levesque, qui tente sa chance, mais le portier repousse une nouvelle fois la tentative (13’50). Angers domine, mais Lyon joue en contre-attaque et il faudra toute la vigilance de Florian Hardy, pour préserver sa cage inviolée durant le premier tiers-temps (0-0).

Après une première période plutôt moyenne de chaque côté, les acteurs reviennent avec de meilleures intentions. Superbe action individuelle de Maxime Lacroix, qui déborde son défenseur, mais manque son face-à-face avec Rok Stojanovic (25’10). Maxime Lacroix n’a pas plus de chance, où à la suite d’une belle action collective, il trouvera le poteau gauche du gardien de but lyonnais (27’40). Angers ne profite pas d’une multitude de supériorités numériques, comme celle à cinq contre trois, pour ouvrir le score (28’06). Sur une contre-attaque, Clément Masson est tout proche de marquer, mais son tir à bout portant est repoussé d’un très bel arrêt par Rok Stojanovic, l’Angevin se demande encore comment le palet n’est pas rentré au fond des filets (35’15). C’est cette fois au tour de Mathieu Gagnon de manquer son duel face au but adverse (37’06). Mais à force de persévérer, le verrou lyonnais va lâcher. Angers va profiter d’une double supériorité pour inscrire un but à la toute dernière seconde de jeu, de la deuxième période pour ouvrir le score, par Maxime Lacroix, assisté de Clément Masson et de Matt Carter (1-0, 39’59). Après concertation, les arbitres accorderont finalement le but.

Dès le retour des vestiaires et toujours en supériorité numérique, les Ducs d’Angers vont enfoncer le clou en doublant la mise par Danick Bouchard, assisté de Clément Masson et de Mathieu Gagnon (2-0, 41’16). Mais cinq minutes plus tard, alors que les Angevins ont bien su gérer leur infériorité numérique, due à une pénalité de Marius Serrer pour crosse haute, Martin Lavrovs va réduire le score juste avant la fin de la pénalité, assisté de Ryan Verbeek et de Kalvis Ozols (2-1, 46’36). Mais Angers va reprendre ses offensives, mais va manquer de réalisme. Robin Gaborit manque de très peu le troisième but local, à la suite d’une judicieuse passe derrière la cage (48’05). Puis, Justin Hamonic tente un tir de loin, le portier lyonnais repousse, Danick Bouchard est au rebond, mais il manque le cadre (49’50). Sur une contre-attaque emmenée par Clément Masson, ce dernier remise pour Maxime Lacroix, mais Rok Stojanovic détourne la trajectoire du palet (58’25). A moins de deux minutes de la fin du temps réglementaire, Lyon va tenter le tout pour le tout en faisant sortir son gardien de but et profiter d’une supériorité numérique à six contre cinq. Mais devant un Florian Hardy des grands soirs, et d’une défense solide et solidaire, les Angevins vont tenir leur avantage jusqu’au terme de la rencontre. Angers marquera même un but dans la cage vide, au buzzer, finalement refusé. Avec cette victoire au courage, juste avant Noël, les Ducs préservent leur quatrième place du classement. Dans cette fin d’année de fêtes, aucun relâchement ne sera accepté, puisque les Angevins se rendront en Gironde, dès mercredi, pour y affronter les Boxers de Bordeaux, avant de recevoir les Gothiques d’Amiens, vendredi prochain, avec l’objectif de réduire l’écart avec la troisième place. Enfin, Angers terminera l’année par un déplacement sur la glace Richard Bozon de Chamonix, avec une petite revanche dans l’air…

Ligue Magnus, 25e journée.

Les Ducs d’Angers Les Lions de Lyon : 2-1 (0-0, 1-0, 1-1)

Buts : Maxime LACROIX (39’59) et Danick BOUCHARD (41’46) pour Angers ; Martins LAVROVS (46’36) pour Lyon.

Pénalités : Douze minutes sur six infractions pour Angers ; vingt-quatre minutes sur huit infractions pour Lyon.

Joueur du match : Florian HARDY (Angers).

Cliquez-ici pour voir l’album photos de Déborah ANNE

Les réactions d’après-match !