Le club de Kin-Ball des Ponts de Cé organise dimanche 1er Mars, la quatrième journée de la Ligue Régionale Est Hommes et Femmes. Sept clubs seront réunies et s’affronteront de 10h à 17h. Une occasion de rappeler les origines et les règles de ce sport atypique.

Le Kin-Ball est un sport d’équipe créé au Québec en 1987. Importé en France en 2001, c’est le seul sport au monde qui se joue à 3 équipes (l’équipe bleue, l’équipe noire et l’équipe grise) avec un gros ballon d’1,22m de diamètre et d’environ 1kg. Chaque équipe est composée de 4 joueurs et évolue sur un terrain carré de 21m x 21m. L’objectif est de ne pas faire tomber la balle au sol.

Le mot « Omnikin », suivi d’une couleur (gris, bleu, noir), est l’appellation que doit faire un joueur avant de frapper dans la balle. Ce mot vient du mot latin : « omnis » qui signifie tout, et du mot grec « kineo » qui veut dire mouvement.

Le Kin-Ball se base sur trois valeurs fondamentales :

– La coopération : Tous les joueurs d’une équipe doivent être en contact avec le ballon quand il est frappé : il n’y a pas de laissé-pour-compte dans une équipe.
– Le fair-play : Aucune remarque n’est permise sur le terrain, que ce soit à ses adversaires, à sa propre équipe ou encore à l’arbitre. Seul le capitaine de l’équipe peut demander une explication dans le cas d’une faute sifflée par les arbitres.
– L’esprit d’équipe : Plus on arrive à un niveau avancé, plus il est intéressant de mettre en place des phases tactiques pour surprendre ses adversaires et gagner des points. La cohésion d’équipe est nécessaire.

Communiqué de presse Ligue Régionale Kin-Ball 1 Mars 202_0

 

Les équipes de Kin-Ball en pleine action lors d’une compétition

Cet article a été lu 263 fois.