Pour ce deuxième match de la série des quarts de finale des play-offs, Les Ducs d’Angers recevaient les Boxers de Bordeaux. Après la victoire de la veille, il s’agissait de basculer avec deux points d’avance, avant le déplacement à Bordeaux, en fin de semaine. Le match fut encore serré et indécis. Le sort du match se sera joué sur un but plutôt chanceux des Angevins, face à une valeureuse équipe Bordelaise, qui n’aura rien lâché jusqu’à la fin (2-1).

Comme lors du match d’hier, le match débute avec de l’intensité, menée par une équipe angevine qui prend le match en main. On peut constater des Angevins qui veulent montrer leur territoire, à des Bordelais qui procèdent en contre-attaque, en se montant souvent dangereux. Les deux équipes se rendent coup pour coup. Suite à une perte de balle en zone défensive de Patrick Coulombe, Mathias Arnaud intercepte la transition angevine et se présente seul face à Florian Hardy, mais ce dernier manque le cadre (7’11). Super lancer de Danick Bouchard en direction de la lucarne, mais Clément Fouquerel est vigilant. Côté droit, Mathias Arnaud centre pour Robin Colomban, mais ce dernier ne maîtrise pas le palet. Julien Albert et Robin Gaborit tentent leur chance, mais sans réussite. Bien décalé sur le côté gauche, Olivier Latendresse ne trouve pas la faille sur une tentative au ras du poteau. A 1’55 de la fin du premier tiers-temps, superbe remise de Cédric Di Dio Balsamo pour Calder Brooks, mais ce dernier manque son face-à-face, le gardien adverse étant l’auteur d’un énorme arrêt. Puis dans la foulée, c’est au tour de Florian Hardy de montrer tout son talent, dans son duel à bout portant face à Alexandre Mulle. A la suite d’un nouvel arrêt de Florian Hardy, un joueur des Boxers se montre trop brusque avec le portier angevin, ce qui occasionne une bagarre le long de la balustrade. Résultat, deux minutes de pénalité, pour un joueur angevin et pour deux joueurs bordelais. Les Angevins n’auront pas su profiter de leurs trois supériorités numériques durant ce tiers-temps pour ouvrir le score. Au final, le score est de parité au bout de vingt minutes (0-0).

Dans ce début de deuxième période, les Boxers reviennent avec de bonnes intentions en bousculant des Angevins, qui vont vite réagir. Il ne manque pas grand-chose pour noter l’ouverture du score, mais les deux gardiens de but sont encore une fois dans un bon soir. Dans ce deuxième tiers-temps, le jeu aura baissé d’intensité. Le score ne va pas évoluer, avec toujours un tableau d’affichage vierge de but.

Dès le retour des vestiaires, les Bordelais vont refroidir l’ambiance avec l’ouverture du score, par l’intermédiaire de d’Olivier Labelle, sans assistance (0-1, 40’36). Puis, les deux équipes vont se retrouver en quatre contre quatre, avec une pénalité de deux minutes de chaque côté, laissant plus d’espace sur la glace. Les Ducs vont vite réagir, par l’intermédiaire de Danick Bouchard, bien servi par Loïc Farnier (1-1, 43’15). On pense que Clément Masson a doublé la mise pour les locaux, mais en revisionnant les images, le palet a ricoché à la fois sur la barre transversale et sur le poteau gauche, sans franchir la ligne de but (45’29). A cinq minutes de la fin du temps réglementaire, Angers ne profite pas d’un précieux avantage numérique pour reprendre le score en sa faveur. Bordeaux se montre toujours dangereux, à l’image de Robin Colomban, qui a tout le loisir pour ajuster sa frappe, côté gauche, ou encore voir la lourde frappe de Victor Barbero, détournée par Florian Hardy, de la jambière (47’18). A deux minutes de la fin, sur un long lancé côté gauche de Clément Masson, Neil Manning dévie la trajectoire du palet dans le but (2-1, 58’15). Un temps-mort est demandé par le coach de Bordeaux, qui en profite pour sortir son gardien de but, au profit d’un joueur de champ supplémentaire sur la glace, et terminer la rencontre en supériorité numérique. Les Ducs n’en profiteront pas pour tripler la mise. Angers remporte une victoire aux forceps et mène deux points à zéro face à Bordeaux dans la série. Bordeaux pourra nourrir des regrets, car les Bordelais auront montré un vrai visage de play-offs, avec de la solidarité, où ils n’auront rien lâché jusqu’à la fin, s’inclinant sur un but malheureux en fin de match.

Retrouvez en exclusivité, les réactions d’après-match en vidéo, sur notre page Facebook

Ligue Magnus, 1/4 de finale de play-offs, match 2.

Les Ducs d’Angers – Les Boxers de Bordeaux : 2-1 (0-0, 0-0, 2-1)

Buts : Danick BOUCHARD (43’15) et Neil MANNING (58’15) pour les Ducs d’Angers ; Olivier LABELLE (40’36) pour les Boxers de Bordeaux.

 

 

Cet article a été lu 226 fois.