S’il y a bien un point commun entre les six classes et les 138 bateaux qui composent le plateau de la douzième Route du Rhum – Destination Guadeloupe, c’est celui de l’engagement des skippers pour une cause ou une association. Donner un sens à leur projet, porter un message haut et fort à travers l’Atlantique quelle que soit l’ambition sportive, les marins sont devenus de véritables ambassadeurs d’associations environnementales ou sociétales… pas uniquement des pilotes de course.

A l’aveugleMieuxLazareReforest’ActionFondation StargardtInitiatives-CœurMédecins du Monde pour n’en citer qu’une petite poignée, les messages sont bien visibles sur les pontons des bassins Vauban et Duguay-Trouin. « Nous avons fait naviguer 120 personnes de l’association Lazare avant La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Le fait d’emmener en mer des gens qui ont connu la rue et qui ont décidé de s’en sortir, c’est un projet gagné avant même d’avoir pris le départ » sourit Tanguy Le Turquais (Lazare) qui accueillait aujourd’hui une trentaine de « colocs » (anciens SDF) sur son IMOCA. Les skippers sont tous d’accord : ces 15 jours de village avant le grand départ le 6 novembre prochain sont d’une importance capitale pour partager avec le grand public, les sociétaires et les partenaires leur envie, quelque part, de bousculer le monde. De grandes causes qui font également écho au sein du gouvernement. Le Secrétaire d’Etat chargé de la Mer, Hervé Berville, a rencontré Mathieu Claveau (Prendre la mer, Agir pour la Forêt), skipper-ingénieur en Class40 qui fait de la gestion durable des forêts sont crédo. Fabrice Amedeo (Nexans – Arts et Fenêtres) a également échangé avec le représentant de l’Etat sur le capteur ADNe qu’il embarque pour mesurer l’impact du changement climatique sur la biodiversité marine.

Bateaux porte-drapeaux.

Pionnier du modèle une cause-un bateau, Tanguy de Lamotte avait commencé à soutenir Mécénat Chirurgie Cardiaque en 2004 sur la Mini Transat. Initiatives Cœur commençait alors son voyage à travers les océans entre Route du Rhum et Vendée Globe pour sauver des enfants souffrant de malformations cardiaques (343 enfants sauvés depuis 2008) et perdure plus que jamais avec Samantha Davies depuis 2017 : « Le fait de courir pour une cause donne du sens à mon projet sportif. Nous sommes toujours là pour Mécénat Chirurgie Cardiaque ! Le bateau est nouveau mais pour le reste, rien ne change. Pour cette Route du Rhum – Destination Guadeloupe, on se fixe l’objectif de sauver vingt enfants ».  Le principe de fonds de dotation repose sur un groupement de partenaires soutenant une association commune dont le bateau porte le nom. Ainsi Lazare (Tanguy Le Turquais)LinkedOut (Thomas Ruyant)Médecins du Monde (Morgane Ursault-Poupon)Café Joyeux (Nicolas d’Estais)Solidaires En Peloton – ARSEP (Thibaut Vauchel-Camus)Les P’tits Doudous (Armel Tripon)Mieux (Arthur Le Vaillant)We Explore (Roland Jourdain) entre autres sont autant d’associations et de fondations mises en avant sur les plus grandes courses au large. Les skippers y sont attachés plus que jamais et s’investissent totalement même une fois rentrés à terre. « Je fais partie de ceux qui ont la chance de vivre une passion, mieux, j’ai l’opportunité de pouvoir la partager et de dédier toute l’énergie nécessaire pour des personnes qui n’en ont pas les moyens. Naviguer « utile » est une chance de pouvoir exprimer l’admiration que je porte aux malades dans leur combat de tous les jours » exprime avec force Thibaut Vauchel-Camus. Quant à la navigatrice et députée européenne Catherine Chabaud, elle reprend la mer pour afficher son amour pour l’océan à bord de Formative ESI Business School pour Ocean As CommonMaxime Sorel (V and B – Monbana – Mayenne), et son équipe, ont fait le choix d’habiller leur nouvel IMOCA du souffle du dragon, pour soutenir l’association Vaincre la mucoviscidose. Une décoration que personne ne pourra ignorer au moment départ de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe…

Parade des Ocean Fifty et des Ultim 32/23 lors de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe 2022 – Saint Malo le 25/10/2022

La voile, sport d’inclusion

Dans le sillage de Damien Seguin (Groupe Apicil) porteur d’un message d’espoir, trois autres skippers embarquent sur La Route du Rhum – Destination Guadeloupe malgré leur handicap : le Chinois Jingkun Xu (China Dream-Haikou) en IMOCA, Pierre-Louis Attwell (Vogue avec un Crohn) en Class40 et Fabrice Payen (Ille-et-Vilaine Cap vers l’Inclusion) en Rhum Multi.  « En 2010, j’étais le premier skipper avec un handicap à participer à La Route du Rhum. Douze ans après, nous sommes quatre sur la ligne de départ. Je discute souvent avec eux. J’ai ouvert une porte, j’ai essayé de mettre le pied dedans pour ne pas qu’elle se referme. C’est sympa de voir d’autres marins prendre le même chemin » souligne le skipper de Groupe Apicil.

Ils ont dit…

Fabrice Payen (Ille-et-Vilaine Cap vers l’inclusion) – Rhum Multi : “La voile et la course au large sont des vitrines exceptionnelles avec la prise en compte de toute la diversité, sans distinction de classement entre hommes, femmes, valides ou handicapés. Cette spécificité est liée au caractère mécanique de la voile où le résultat n’est pas uniquement lié à une performance physique. J’ai eu une vie de valide pendant 43 ans et du jour où j’ai rejoint le “club des handi” comme je l’appelle, j’ai découvert un monde d’exclusion, d’interdits et de surcoûts. On a des progrès à faire. Il est temps de contribuer à faire évoluer les choses et j’espère, à mon petit niveau, contribuer à apporter ma pierre à l’édifice et essayer de changer les regards du grand public. Symboliquement, pendant cette Route du Rhum – Destination Guadeloupe, j’emmènerai à bord des prothèses de l’association Nav’Solidaire* à destination de l’île de la Dominique.”

Thomas Ruyant (LinkedOut) – IMOCA : “J’ai l’impression que la course au large est en avance dans la mise en avant de projets sociétaux. Le projet LinkedOut est issu d’une vraie volonté de ma part et du Président d’Advens. On voulait que la réussite économique de l’entreprise et ma performance sportive puissent avoir un impact. Cet engagement est très riche humainement. Ce dispositif pour redonner du réseau social et professionnel est hyper novateur et intéressant. Cela donne un supplément d’âme au projet LinkedOut qui a un impact réel. Depuis le Vendée Globe, il y a eu 300 retours à l’emploi. Durant la Transat Jacques Vabre 2021, le nombre de visites sur le site a été multiplié par 6. Je suis fier d’être le capitaine du bateau LinkedOut.”

Florian Gueguen (Dopamine Sailing Team) – Class40 : “J’ai lancé le projet il y a 7 ans avec l’objectif de mettre en lumière la maladie de Parkinson. Mon grand-père est atteint de la maladie depuis une vingtaine d’années et cela m’a fait du mal de voir les symptômes que cela engendre. Nous profitons de la puissance de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe pour sensibiliser le public qui vient nombreux sur le village de la course.”

Mathieu Claveau (Prendre la mer, Agir pour la forêt) – Class40 : “Je mets mes compétences d’ingénieur au service de ce projet qui réunit plusieurs partenaires autour de mon employeur, premier sponsor et mécène de la Fondation Plantons pour l’Avenir, qui s’est constituée en faveur du reboisement des forêts françaises ; et dont je suis l’ambassadeur. Il s’agit d’embarquer tous ces acteurs, avec l’objectif ultérieur de construire un Class40 en bois responsable. C’est un peu la logique des petits pas. J’aime bien cette dualité ingénieur-skipper, cela me permet de ne pas être hors sol, et de donner du sens à cette course en solitaire qui reste une aventure collective. Un pied en mer et un pied à terre !”

Fabio Gennari (Bella Donna – Race For Pure Ocean) – Rhum Mono : “Pure Ocean est un fonds de dotation qui finance des projets de recherche sur l’Océan. L’ONG a été fondée par un Marseillais, ce qui a fait le lien entre nous ! Leur projet m’a tout de suite plu, jusqu’à entrer dans le comité de sélection des projets. L’association lève des fonds et par exemple ici, mes partenaires participent à mon projet et versent également des fonds à Pure Ocean. J’aime beaucoup leur fonctionnement : on sait où va l’argent qui est intégralement reversé à la recherche, avec une démarche très scientifique.”

Roland Jourdain (We Explore) – Rhum Multi : “J’ai fait un pas de côté après le Vendée Globe 2008-2009 en décidant de ne plus regarder la performance intrinsèque des matériaux mais leur impact environnemental. Avec le soutien de mécènes, nous avons pris la décision de montrer notre savoir-faire différemment sur la course. C’est un vrai plaisir, et une fierté de revenir avec ce bateau pas comme les autres mis à l’eau fin mai. Avec cette réplique d’Outremer 5X, fruit d’années de R&D et de développement de solutions bio composites et en particulier la fibre de lin, on n’apporte pas une solution mais des questions et une vraie volonté de faire changer les choses.”

Paroles du jour…

Benjamin Ferré (Monnoyeur – Duo for a job – IMOCA) : A 32 ans, le Malouin Benjamin Ferré prend part à sa première Route du Rhum – Destination Guadeloupe, sa toute première transat en IMOCA, épaulé par l’écurie de Jean Le Cam. Aventurier dans l’âme (tour du monde en stop, transat au sextant), talentueux sur le circuit Mini 6,50 (3e de la Mini Transat en 2019), Benjamin est sûr d’une chose : il prendra un plaisir immense à naviguer en solitaire sur ce bateau vainqueur de la dernière édition aux mains de Paul Meilhat.

La vie du village – Xu Jingkun baptise son IMOCA

Les quelques degrés en moins par rapport à la veille n’ont pas refroidi les spectateurs qui ont arpenté le village dès 10h ce matin. Parmi les initiatives de la journée, les regards étaient tournés vers l’IMOCA China Dream-Haikou. C’était en effet le baptême du bateau de Xu Jingkun, l’ex-La Fabrique avec lequel Alan Roura avait disputé le dernier Vendée Globe. Xu Jingkun est le premier skipper chinois à participer à la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, lui qui compte des dizaines de millions de followers sur les réseaux sociaux.

Bapteme du l’Imoca China Dream-Haikou de Jingkun Xu, Parrain Philippe Poupon, sur le village de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe 2022 – Saint Malo le 31/10/2022

Demain, les animations se poursuivront au village. Une conférence sur le mental des sportifs de haut niveau sera proposée au stand Saint-Malo Expériences (10h30 à 12h30) alors que les marins qui se sont illustrés dans d’autres disciplines sportives seront honorés sur la grande scène de 17h00 à 18h00.

 

Cet article a été lu 44 fois.