Rencontre avec Danick BOUCHARD, l’attaquant des Ducs d’Angers. Il reviendra sur son formidable triplé, lors du dernier match à l’Ice Parc, contre Amiens, nous donnera son avis sur cette opposition, sur ses dernières prestations et sur celles de Florian Hardy. Ensuite, il nous donnera son sentiment sur la grave blessure de Robin Gaborit, et sur le choc ressenti dans le vestiaire angevin, ainsi que sur la trêve internationale. Avec seulement quelques recrues estivales, il estime que l’équipe est plus sereine, avec plus d’expérience sur la glace. Il nous donne son avis sur le recrutement et les nouveaux joueurs. Enfin, lui qui était très sceptique sur le fait de remplir la nouvelle patinoire et ses 3500 places, il se dit très agréablement surpris de la ferveur populaire autour de l’équipe et pour la nouvelle attractivité du hockey à Angers.

Bonjour Danick, félicitation pour votre triplé lors du match contre Amiens. Pouvez-vous revenir sur cette belle affiche de Ligue Magnus ?

“C’était un match de retour de trêve. Ce fut un peu difficile en première période, puis ensuite, nos unités spéciales ont fait la différence. Comme le public a pu le constater, nos supériorités numériques ont été parfaites, ainsi que notre gestion de nos infériorités numériques.”

Avez-vous été étonné de l’opposition amiénoise ?

“Je pense qu’à cinq contre cinq, le match était équilibré entre deux belles équipes sur la glace. Je pense que cela s’est joué sur les supériorités numériques, car dans ces situations, ils ont manqué d’efficacité, et sur les nôtres, ils n’ont pas su s’ajuster. C’est sur leurs unités spéciales que j’ai été le plus surpris. C’est l’équipe qui a su exploiter le mieux les erreurs de l’adversaire qui a remporté le match. Je pense aussi que l’on a un peu plus contrôlé le match, mais ce n’était pas non plus une nette domination de notre match, à cinq contre cinq.”

Il faut aussi noter la très bonne prestation de Florian Hardy, votre gardien de but, où il aura été décisif sur les deux penaltys ?

“C’est sûr que depuis le début de la saison, Flo (Florian Hardy) n’a pas fait beaucoup de mauvais matchs. Je suis très content pour lui. Arrêter deux penaltys dans un match, c’est énorme, alors que le score était encore serré. On a la chance d’avoir l’un des meilleurs gardiens de but de la Ligue Magnus. On en profite, car il fait partie de notre équipe.”

On a senti que vous aviez un peu fait déjouer cette équipe amiénoise ?

“J’ai trouvé que les Amiénois étaient un peu dispersés sur la glace, même au début du match, il y avait beaucoup de discussions, souvent inutiles. Ils avaient un peu une mentalité spéciale, au lieu de rester concentré pour marquer des buts ou pour ne pas en encaisser. On a senti qu’ils voulaient jouer aux gros bras, mais cela n’a pas fonctionné.”

Vous avez été élu meilleur joueur du match, vous devez être satisfait ?

“Oui, je suis bien content d’avoir réalisé un bon match et que dernièrement, mes occasions se concrétisent en buts. Trois buts à Nice, trois buts face à Amiens, cela fait extrêmement du bien. J’avais besoin de retrouver le chemin du but. C’est bien pour moi, c’est bien pour l’équipe, car je suis là pour marquer des buts pour l’équipe. C’est pareil pour Flo (Florian Hardy), qui est en confiance en ce moment et qui empêche les buts adverses. Notre travail est différent, mais(vous avez lu un tiers de l’article, connectez-vous pour lire la suite ou abonnez-vous en cliquant sur ce lien).

 

Cet article a été lu 86 fois.