Après la trêve internationale, le championnat a repris ses droits. Dans une patinoire à guichet fermé, les Ducs d’Angers recevaient les Gothiques d’Amiens, dans le match au sommet de la seizième journée de la Ligue Magnus. Surpris d’entrée de jeu, après l’ouverture du score amiénoise, après une poignée de secondes, les Angevins se sont vite repris et ont réalisé une prestation convaincante, à travers une maîtrise des débats et un festival de buts, au plus grand bonheur d’un public venu en nombre (3586 spectateurs). Les Angevins auront profité à merveille de leurs supériorités numériques pour marquer sept buts et l’emporter largement (7-2). Avec cette victoire, les Ducs reprennent la deuxième place à leurs adversaires du jour, à une unité du leader grenoblois.

On joue depuis une poignée de secondes et Amiens va ouvrir le score par Romand, assisté de Halley et de Giroux (0-1, 0’19). Mais les Angevins ne vont pas tarder à réagir et profiter de deux supériorités numériques pour inverser la tendance. Bien positionné côté droit, Campbell trouve la lucarne droite du but (1-1, 2’03). Les locaux vont ensuite mettre une grosse pression sur le but adverse, tandis que les visiteurs vont jouer en contre et il faudra au gardien de but angevin, Florian Hardy, une vigilance et une attention de tous les instants face aux attaques adverses. Bouchard voit son gros lancé être détourné par Buysse (6e). Puis, c’est au tour de Lacroix, sur une déviation de Farnier, de manquer le chemin des filets (7’75). Sur l’action suivante, Hardy se montre fébrile sur une tentative adverse, qui aurait pu faire mouche (11’29). Les Ducs vont doubler la mise en profitant d’une nouvelle supériorité numérique par Danick Bouchard, d’une frappe plein axe (2-1, 11’53). Puis, sur une belle combinaison entre Masson et Albert, ce dernier se présente face au but, mais bute sur le portier adverse (13’47). Mais Amiens va égaliser sur une superbe action individuelle de Romand, qui met au passage dans le vent Albert et trouve la lucarne opposée (2-2, 17’08). Au bout de vingt minutes, les deux équipes sont dos à dos, Angers a plutôt dominé, tandis qu’Amiens a profité du doublé de Romand.

Dans le deuxième tiers-temps, Angers va enfoncer le clou de façon définitive. Face à Prissaint, Farnier trouve le soupirail du but adverse, sur une nouvelle supériorité numérique (3-2, 24’37). Même si les Ducs dominent, Hardy est aussi très en vue, avec un superbe arrêt, sur un tir en direction de la lucarne de Romand (28’09). Avec deux joueurs en plus sur la glace, Angers va quadrupler la mise, à la suite d’un magnifique jeu en triangle, où Bouchard décale Campbell côté gauche, ce dernier remise au deuxième poteau pour Botten, qui n’a plus qu’à conclure (4-2, 30’24). Puis, Mattsson part au but, mais Coulombe va réaliser un très beau geste défensif, en lui subtilisant le palet au tout dernier moment. Malheureusement, l’arbitre constate une irrégularité et offre un tir au but de pénalité aux Amienois, mais Mattsson perd son duel face à Hardy (33’34).

Dans la troisième période, Angers va gérer ses temps faibles et ses infériorités numériques, grâce à Florian Hardy, décisif à plusieurs reprises. Ensuite, à cinq contre quatre, sur un beau service de la ligne bleue de Coulombe côté gauche, Bouchard envoie une lourde frappe ,dont il a le secret, pour trouver une nouvelle fois la faille (5-2, 48’26). Amiens va bénéficier d’un nouveau tir de pénalité, mais Hardy va à nouveau dévier la tentative de Verrier (51’29). A quatre minutes de la fin du match, bien servi côté gauche par Coulombe, Bouchard trouve le poteau droit du but. Mais en plein confiance, il retente sa chance sur l’action suivante et cette fois, il ne laisse aucune chance au gardien de but adverse, bien aidé par une double supériorité numérique (6-2, 56’39). Enfin, Botten tente sa chance de loin, Buysse est masqué par une forêt de joueurs devant sa cage et relâche le palet, Lacroix est opportuniste et n’a plus qu’à pousser la rondelle au fond du but (7-2, 59’05). Les Angevins auront offert une victoire à pleine de panache, aux 3586 spectateurs venus assistés à la rencontre.

La réaction d’après-match de Clément MASSON (attaquant des Ducs d’Angers) : “C’est une superbe victoire, dans une superbe ambiance ! Il n’y a rien à dire, le travail a été fait ! Gros power play ! Un Flo (Florian Hardy) qui préforme ! Il faut continuer.”

Ligue Magnus, 16e journée.

Les Ducs d’Angers – Les Gothiques d’Amiens : 7-2 (2-2, 2-0, 3-0)

Cliquez-ici pour voir le classement

Buts : Cody CAMPBELL, Danick BOUCHARD (x3),  Loic FARNIER, Alexander BOTTEN et Maxime LACROIX pour Angers ; Jérémie ROMAND (x2) pour Amiens.

Joueur du match : Danick BOUCHARD (Angers).

 

 

 

Cet article a été lu 177 fois.