Cet article a été lu 516 fois.

Dans le cadre de la trente et unième journée de la Ligue Magnus, les Angevins se déplaçaient chez le leader rouennais avec l’ambition de déjouer les pronostics, ces derniers n’ayant perdu qu’à deux reprises sur leur patinoire l’Ile Lacroix, depuis le début du championnat. Dans un match à rebondissements, où les deux gardiens de but auront été décisifs à plusieurs reprises sur des arrêts de grandes classes, les Angevins n’auront rien lâché et il aura fallu attendre la série des tirs au but, pour que les Ducs d’Angers arrachent une victoire de prestige (2-2, tab. : 2-0).

Le premier tiers-temps est plutôt équilibré, où les défenses prennent le pas sur les attaques. Il faudra attendre la fin de ce dernier tiers-temps pour voir l’ouverture du score. Sur un moment fort des Rouennais, Florian Chakiachvili envoie un premier lancer de la ligne bleue n’ont cadré, mais Marc-André Thinel récupère le palet et redonne une deuxième chance à son coéquipier, qui cette fois, ne va pas manquer la cible pour tromper Florian Hardy (1-0, 18’48). Dans la foulée, Rouen a l’occasion de doubler la mise sur une contre-attaque rondement menée, mais Florian Hardy est l’auteur d’un superbe arrêt, qui permet à son équipe de limiter les dégâts dans ce premier tiers-temps. Dès le retour des vestiaires et à la suite d’une remise en jeu en zone offensive, Mathieu Gagnon remise en retrait pour Marc-André Levesque, qui tente sa chance de loin et cela va s’avérer payant puisqu’il égalise, le gardien de but adverse, Matija Pintaric, étant masqué sur le coup (1-1, 20’57). Moins de trois minutes plus tard, Angers va profiter d’une supériorité numérique pour prendre l’avantage. Mathieu Gagnon, sur le côté droit, sert magnifiquement Robin Gaborit bien démarqué au deuxième poteau, qui double la mise pour les Ducs (1-2, 23’09). Ce début de deuxième tiers-temps est fou, avec un troisième but inscrit en quatre minutes. Poussés par leur public qui sent son équipe motivée à revenir dans le match, les Rouennais vont profiter d’une double supériorité numérique, due à des pénalités de Gauthier Gibert et de Julien Albert, pour inscrire leur deuxième but de la soirée. Le palet circule autour des trois défenseurs angevins, Chad Langlais tente sa chance plein axe, mais Florian Hardy repousse, Michel Miklik est au rebond et trouve le chemin des filets (2-2, 24’54). Rouen a une énorme occasion de reprendre à l’avantage, mais Gary Levêque se sacrifie en réalisant un énorme contre sur la tentative de Nicolas Deschamps, alors que le but était grand ouvert (35’50). Dès les premières minutes du troisième tiers-temps, ce sont cette fois les Angevins qui ont une occasion en or de marquer. Danick Bouchard prend le meilleur sur son défenseur, déborde côté droit, puis centre idéalement pour Loïc Farnier, mais le tir à bout portant du jeune Angevin est repoussé magnifiquement par Matija Pintaric (46’43). Cela va d’un but à l’autre, mais les deux gardiens de but réalisent des prouesses remarquables en se montrant décisif pour leur équipe, à l’image d’un nouvel exploit de Florian Hardy devant Alex Aleardi (58’03). C’est certainement le tournant du match dans le temps réglementaire. Dos à dos, les deux équipes devront disputer la prolongation. Cette fois, ce sont les Dragons qui auront eu très chaud. En effet, sur un superbe mouvement individuel sur le côté gauche, Clément Masson fait la différence et sert son capitaine, Julien Albert, mais Matija Pintaric réalise un arrêt encore une fois de grande classe (61’26). Puis, sur une contre-attaque à trois contre deux, Florian Hardy est tout heureux de voir le tir de Florian Chakiachvili s’écraser sur son poteau gauche (67’55). Mais plus aucun but ne sera inscrit et il faudra la séance des tirs au but pour départager les deux formations. C’est finalement l’Angevin, Danick Bouchard, qui donnera la victoire des Ducs d’Angers en réussissant le tir au but décisif (tab. : 2-0).

Les réactions d’après-match :

Danick BOUCHARD (attaquant des Ducs d’Angers) : “C’est une belle victoire d’équipe, hier, à Rouen. On a tous participé à ce match. Ce n’est pas compliqué, l’équipe, qui a travaillé le plus fort, a gagné. C’est ce qui faudra aussi faire contre Nice, demain soir. Quand on fait cela, on se donne les meilleures chances de gagner. Nous devons maintenant être matures et oublier le match de Rouen pour tout recommencer à zéro demain.”

Clément MASSON (attaquant des Ducs d’Angers) : “Ce fut un très beau match de hockey des deux côtés. La performance est vraiment collective. Nous devons maintenir ce cap pour demain, car nous n’aurons pas un match facile face à Nice. Nous devons faire attention à leurs contre-attaques. Nous sommes prêts pour livrer une bataille de plus.”

Robin GABORIT (attaquant des Ducs d’Angers) : “C’est une grosse victoire chez le leader. On a mis tous les ingrédients pour remporter ce match et c’est mérité. C’est à nous de nous rendre compte du potentiel de notre équipe, lorsque nous jouons à un tel niveau. Il faudra jouer le même match contre Nice, car comme je le disais, quand tous les ingrédients sont là, le gâteau est bien meilleur.”

Maxime LACROIX (attaquant des Ducs d’Angers) : “C’est un match solide de tout le monde, avec de bonnes chances de marquer des deux côtés. Pour nous, ce sont deux gros points bien mérités. Concernant le match de mardi soir, Nice a une belle équipe, cette année et marque beaucoup de buts. On va devoir être concentré et ne pas leur donner de temps pour faire de beaux jeux.”

Ligue Magnus, 31e journée.

Les Dragons de Rouen Les Ducs d’Angers : 2-2 (1-0, 1-2, 0-0 ; tab.: 0-2)

Buts : Florian CHAKIACHVILI (18’48), Michel MIKLIK (24’54) pour Rouen ; Marc-André LEVESQUE (20’57) et Robin GABORIT (23’09) pour Angers.

Tirs au but : Alex ALEARDI et Marc-André THINEL (manqués pour Rouen) ; Matt CARTER et Danick BOUCHARD (réussis pour Angers)

Pénalités : six minutes sur trois infractions pour Rouen ; quatorze minutes sur sept infractions pour Angers.

Prochaine rencontre de Ligue Magnus :

Mardi 8 Janvier 2019 (20h30 au Haras) : Les Ducs d’Angers (4e) Les Aigles de Nice (7e).

Cliquez-ici pour voir le classement

 

Danick BOUCHARD a lui aussi réussi son tir au but face à Matija PINTARIC (photo : Déborah ANNE).