Rencontre avec Kévin CARTERON, le latéral gauche de l’ES Bouchemaine. Il nous présente son parcours sportif, ses meilleurs souvenirs et les personnes marquantes. Ensuite, il nous fera partager son parcours en équipe de jeunes avec le club d’Angers SCO. Puis, il reviendra sur la reprise avec les “verts”, les objectifs de la saison et nous donnera son avis sur son entraîneur, Alban GABORIT. Enfin, il nous parlera de l’ambiance qui règne au sein du vestiaire de l’ESB.

Bonjour Kévin, pouvez-vous, nous présenter votre parcours sportif ?

“J’ai commencé le football à la Membrolle-sur-Longuenée (une saison), puis à Montreuil-Juigné-Béné (une saison). Nous avons ensuite déménagé suite à des raisons professionnelles pour mes parents et je me suis inscrit au sein du club de L’USSCA Champtocé-sur-Loire (trois saisons). Par la suite, j’ai eu l’opportunité de rejoindre le SCO d’Angers durant quatre saisons, et de pouvoir intégrer le centre de formation. À la sortie, j’ai signé au SC Beaucouzé (une saison). Enfin, j’ai rejoint l’ES Bouchemaine en 2016 au sein de la catégorie senior. Je suis également responsable de la catégorie U10/U11 du club depuis 2018.”

Depuis combien de saisons évoluez-vous à l’ES Bouchemaine ?

“J’entame ma quatrième saison au sein du club de l’ES Bouchemaine en tant que joueur senior et ma deuxième saison en tant que responsable de la catégorie U10/U11.”

Quels sont vos meilleurs souvenirs sportifs et les personnes qui ont pu vous marquer ?

“Mes meilleurs souvenirs sportifs sont assez nombreux. Il y a la finale du challenge de l’Anjou U15 avec L’USSCA Champtocé-sur-Loire, l’opportunité de rejoindre le SCO d’Angers à partir de la catégorie U14, le quart de finale des play-offs avec le SCO d’Angers en U17 contre l’Olympique Lyonnais au stade Raymond-Kopa (Jean Bouin à l’époque), et bien sûr la montée en Régional 2 avec l’ES Bouchemaine, la saison dernière.

Les personnes qui ont pu me marquer sont au nombre de trois. Tout d’abord, Florent BRUNEAU, à l’époque où il était entraîneur U15 à l’USSCA Champtocé-sur-Loire, il m’a surclassé au sein de son équipe toute la saison alors que j’étais en U13. C’est grâce à lui que j’ai eu l’opportunité de rejoindre le SCO d’Angers. Puis au SCO d’Angers, le coach qui m’a particulièrement marqué est Anthony MARTIN. La qualité de ses entraînements, son attitude durant les matchs et les entraînements étaient plus que motivants pour nous les joueurs. Il m’a transmis ce qu’il appelle sa “grinta”, et il m’a toujours fait confiance, ce qui m’a énormément aidé dans ma progression. Enfin, un joueur qui m’a particulièrement marqué, c’est Jean-Ricner Bellegarde, joueur professionnel au RC Strasbourg, contre qui je jouais souvent lorsque j’étais au SCO d’Angers et lui au Mans FC en catégorie jeune, un joueur incroyable techniquement et physiquement, on aurait dit qu’il avait trois poumons…”

Que retenez-vous, de votre passage à Angers SCO ?

“Lors de mon passage au SCO d’Angers, je retiens quatre saisons de sacrifices, de travail, d’humilité, d’opportunités et de progression. C’était une belle aventure remplie de bons moments comme d’autres plus compliqués. Je n’en tire que du positif, cela m’a permis d’être la personne que je suis aujourd’hui.”

Comment abordez-vous la nouvelle saison et comment s’est passée la reprise d’entraînement ?

“J’aborde la nouvelle saison avec beaucoup d’envie et d’excitation, tout comme mes coéquipiers. La reprise s’est très bien passée, le coach nous fait bien travailler.”

Que pouvez-vous nous dire sur Alban GABORIT, votre entraîneur, et quel a été son discours à la reprise ?

“Ce que je peux dire sur notre coach, Alban GABORIT, c’est que j’ai rarement vu un aussi grand passionné de football. Pour des joueurs, travailler avec un tel passionné, c’est juste idéal. D’autant plus, qu’il est rigoureux et persévérant, et que jamais il ne lâchera ses joueurs, ce qui est un point très important pour nous. Il nous donne sa confiance et nous essayons de lui rendre au maximum sur le terrain.

Son discours lors de la reprise était qu’il était très heureux de nous revoir et qu’il avait hâte de reprendre les entraînements avec nous, afin d’entamer une aussi belle saison que la précédente.”

Quels seront les objectifs de la saison, et est-ce que vous vous donnez des objectifs personnels ?

“Pour moi, il est difficile de se donner des objectifs au niveau amateur. On jouera match après match pour en gagner un maximum. Au niveau individuel, je vais me battre à chaque entraînement pour figurer dans le groupe de Régional 2 du week-end. Pour le reste, je souhaite juste que les trois équipes seniors réalisent une très belle saison tout en gardant notre superbe ambiance.”

Un dernier mot sur l’ambiance du vestiaire et avez-vous un message à envoyer à vos coéquipiers ?

“L’ambiance au sein du club de l’ES Bouchemaine est pour moi incroyable. Nous avons ce côté familial qui nous intègre directement au sein du groupe. Nous avons un président, Christian Videlo, un vice-président, Joël Lamotte, des entraîneurs et des dirigeants extraordinaires qui nous mettent dans des conditions parfaites nous les joueurs, afin de se sentir comme chez nous au sein du club, nous leur devons énormément. Enfin, pour mes coéquipiers, je souhaite que l’on continue à garder cette ambiance au sein du club qui se reflète la semaine aux entraînements, le week-end lors des matchs et également lors de nos nombreuses sorties nocturnes…”

 

 

Cet article a été lu 839 fois.