La Vaillante recevait la Robretière, la lanterne rouge du championnat, avec l’objectif de confirmer ses dernières bonnes performances. Trop confiant avant le match ou manque de maîtrise dans tous les secteurs de jeu, difficile d’expliquer ce naufrage collectif à domicile. Les Angevins devront vite se remettre en question, afin de bien finir l’année et passer la trêve hivernale de façon plus tranquille.

La première mi-temps est plutôt équilibrée, même si les Vaillantais font une très bonne entame de match, pendant le premier quart d’heure. Ils se montrent plus dangereux, avec trois occasions franches. Les deux équipes ont des occasions de marquer. Froger puis Fofana, voient leur tentative être repoussée par Sautier. En face, Hiram n’a pas plus de chance, avec son tir contré (43e). Les Vendéens auront aussi manqué de conviction, pour concrétiser leurs moments forts, en action décisive. D’entrée de deuxième mi-temps, Ougrirane est bien lancé en profondeur, se présente seul face à Sautier, mais son tir passe au-dessus du cadre (46e). La frappe des trente mètres de Froger, trouve le poteau (48e). Mais c’est à la suite d’un corner côté droit, que Rousseau remise pour son capitaine Eyobélé, qui n’a plus ajuster Guittard (0-1, 55e). Quelques minutes plus tard, sur une balle par dessus une défense Angevine passive, Tizli en profite pour récupérer le ballon et ajuster magnifiquement, d’un tir lobé, Guittard, sorti de ses buts (0-2, 61e). Avec deux buts de retard, Bourdeau change de tactique en passant à trois défenseurs, afin de renforcer son secteur offensif (60e). Ougrirane a l’occasion de réduire le score, en se présentant tout seul face à Sautier, mais ce dernier est impérial en repoussant le ballon (65e). Les Vendéens se montrent très réalistes. A la suite d’un débordement côté droit, puis d’une frappe repoussée par le poteau, Rousseau a bien suivi et marque d’un plat du pied, au point de penalty (0-3, 71e). Avec trois buts d’avance, l’entraîneur Vendéen demande à son équipe de ne plus prendre de risque défensivement. Ce n’est pas pour autant, qu’ils ne se procurent pas une dernière occasion et qui va s’avérer être de nouveau décisive. Bien servi par Geslin, Barotin clôt la marque d’un quatrième but (0-4, 85e). De la tension s’installe dans les dernières minutes et Diop se fait exclure, à la suite d’un mauvais geste sur Boughettaoui, même si les torts sont partagés. Victoire sans contestation possible pour des Vendéens qui pourront se servir de ce match comme référence.

Les réactions :

Jean-Michel BOURDEAU (entraîneur Angers Vaillante SP) : “La Robretière a été meilleure que nous, dans tous les secteurs de jeu. On a joué seulement pendant le premier quart d’heure. On a ensuite dormi et on s’est trop dispersé. Depuis quelque temps, on manque de réalisme, où il nous faut beaucoup d’occasions pour marquer des buts. On a été trop friable mentalement pour espérer quelque chose dans ce match.”

Adelino DA SILVA ARAUJO (entraîneur La Roche/Yon Robretière) : “On est dans la continuité de nos trois derniers matchs, où l’on n’encaisse pas de but. C’est le côté positif. Avec un peu plus de justesse technique en première mi-temps, on aurait pu mener à la mi-temps. En deuxième période, on a su être efficace. Je pense que sur l’ensemble du match, on a amplement mérité notre victoire.”

Championnat DSR, 8e journée, groupe A.

Angers Vaillante SP La Roche/Yon Robretière : 0-4 (MT : 0-0).

cliquez-ici pour visionner le classement

Buts : Eyobélé (55e), Tizli (61e), Rousseau (71e), Barotin (85e) pour La Roche/Yon Robretière.

Avertissements : Mendy (67e) et Guittard (85e) pour Angers Vaillante SP.

Expulsions : Diop (90e +3).

Angers Vaillante SP : Guittard, Bossin, Mendy, Bah, Piron (cap.), Froger, Ali Attoumani, Bouguettaoui, Keita, Ougrirane, Fofana. Entrés en jeu : Sami et Zahrawi. Non entré en jeu : Camara. Entraîneur : Jean-Michel BOURDEAU.

La Roche/Yon Robretière : Sautier, Bouhnouche, Charrier, Caillaud, Diop, Hiram, Barotin, Eyobélé (cap.), Geslin, Rousseau, Gueye. Entrés en jeu : Tizli, Mathé. Entraîneur : Adelino DA SILVA ARAUJO.

  Retrouvez toutes les réactions en vidéo !

 

Cet article a été lu 1027 fois.