Avec plus de rigueur et de puissance athlétique, à l’image de Petrovic, joueur du match, Challans aura fait la différence du début à la fin. En face, Thibault Lonzième, auteur d’un bon match, n’aura pas réussi à remettre son équipe dans le droit chemin. Il y a encore du travail, autant du côté du basket que du côté mental.

Malgré une mauvaise entame de match et d’un premier quart-temps décevant, Angers BC revient dans le match, dès le début du deuxième quart-temps, grâce à un 8-0 (27-30, 11e). Malheureusement, Angers retombe dans ses travers dans la foulée (32-42, 16e). L’ABC résiste et ne compte malgré tout que six points de retard à la mi-temps (41-47). Plus fort aux rebonds, les Challandais infligent un 10-0 irrémédiable. Ils vont contrôler la suite du match, en augmentant leur avantage jusqu’à la fin. La fatigue étant présente, les Angevins n’avaient plus les armes pour défendre leur chance. La supériorité vendéenne n’aura soufflé d’aucune contestation possible.

 

Vincent LAVANDIER (entraîneur Angers BC) : “On a manqué d’agressivité, de lucidité et d’adresse. Certains joueurs se doivent d’être un peu plus humble, car le niveau de la Nationale 1 est un niveau exigeant. On a eu des problèmes dans chaque entrée de mi-temps. Ensuite, on essaie de revenir dans le match, mais nous retombons à nouveau dans nos travers. Les seuls points positifs, se sont les quelques entrées de joueurs intéressantes et seulement les sept pertes de balle. On est encore en pleine phase de préparation et les organismes sont fatigués. Cela va aller de mieux en mieux avec le temps.”

Philippe NAMYST (entraîneur Vendée Challans Basket) : “Je suis content de notre secteur défensif. Offensivement, nous avons trouvé de bonnes situations de shoots. On a eu une belle alternance dans nos phases de jeu. C’était un bon match de reprise, avec ce deuxième match en trois jours.”

 

Feuille de match

Cet article a été lu 1289 fois.