Jeu de précision très connu, le billard fait partie de ces distractions saines dont les détracteurs n’existent quasiment pas. Un peu comme tous les jeux, le billard existe en différentes variantes. Le billard français par exemple requiert beaucoup d’adresse et de pratique. Que diriez-vous d’en savoir un peu plus sur le billard français ? Voici six choses que vous ne saviez peut-être pas.

Qu’est-ce que le billard français ?

Encore appelé billard carambole, le billard français se joue sur une table avec trois billes. Contrairement aux autres variantes du billard, la table du billard français ne possède pas de trous (poches). Trois boules sont utilisées : une de couleur rouge et deux de couleur blanche. L’une des boules blanches est marquée par deux points/cercles diamétralement opposés. On l’appelle couramment la « pointée ». Mais il peut arriver, pour plus de clarté, qu’on utilise une bille jaune comme « pointée ».

Généralement, le billard français se joue à deux. On n’admet pas plus de deux joueurs en compétition officielle. Mais il est aussi possible d’y jouer seul, à trois ou à quatre. Le mode de jeu est défini à l’avance et les règles peuvent varier.

Il existe des billards transformables américains/français

Même s’ils servent à jouer le même jeu, les tables de billard français existent en de nombreux modèles. Certains modèles offrent plus de confort et de praticité que d’autres. C’est le cas des tables de billard mixtes ou transformables américain/français. Avec une table de billard transformable américain/français, les joueurs peuvent choisir le mode de jeu qui leur plaît. En plus d’être facilement transformables, ces tables de billard sont :

  • Faciles à ranger ;
  • Adaptables à de nombreux modes de jeu ;
  • Faciles à entretenir ;
  • Compatibles avec certaines tâches familiales…

Pour vous procurer une telle table de billard, vous pouvez par exemple consulter le catalogue que propose le fabricant René Pierre. Ces modèles sont des tables polyvalentes, abordables, parfois convertibles en table à manger et personnalisables.

Que faut-il d’autre pour jouer au billard français ?

En plus de la table de billard français et des trois boules, il vous faut aussi avoir la queue de billard (une par joueur). Généralement en bois, de forme conique et droite, elle possède deux parties : le fût et la flèche. Le fût est la partie inférieure, celle que le joueur tient dans sa main. La flèche, quant à elle, se trouve sur la partie supérieure de la queue de billard. On retrouve à son bout la virole à laquelle est fixé le procédé (le bout avec lequel le joueur frappe la bille).

Pour jouer au billard français, vous aurez aussi besoin de la « craie » ou du « bleu ». Sous la forme d’un petit cube bleu, le « bleu » est déposé sur le bout qui tapera les billes. Cette manœuvre, souvent répétée par les joueurs, empêche le glissement du procédé au contact de la bille. C’est un accessoire indispensable pour ne pas abîmer la queue.

Comment joue-t-on au billard français ?

Au début du jeu, on attribue à chaque joueur une bille. On dépose les trois billes sur trois des sept mouches situées sur la table. Chaque joueur doit parvenir à toucher à l’aide de sa queue les autres billes. Lorsque le joueur touche une fois une autre bille, il marque un point et a la main pour continuer. Le joueur est contraint d’arrêter de jouer s’il commet une irrégularité ou s’il n’arrive pas à toucher la bille visée. Et dans ce cas, le second joueur gagne la main.

L’objectif de chaque joueur qui joue au billard français est d’accumuler un certain nombre de points. Le nombre de points à atteindre n’est pas toujours le même dans chaque partie. Certaines parties du billard français peuvent se discuter sur un nombre prédéfini de reprises. On appelle reprise le nombre de tours de jeu.

Quelles sont les règles des différents modes de jeu du billard français ?

Le billard français peut être joué en différents modes dont :

  • La libre ;
  • Le cadre ;
  • La partie à trois bandes ;
  • Le casin.

La partie libre est la variante du jeu la plus souvent jouée. Pour gagner un point, il faut caramboler les deux autres billes. Ici, le joueur n’est pas obligé de toucher les bandes. Cela ne l’empêche cependant pas de les utiliser pour réaliser plusieurs carambolages.

La partie au cadre se joue pratiquement comme la partie libre. La différence est que le jeu doit se faire dans des zones précises. La dimension de ces zones appelées cadres peut être modifiée dans l’optique de varier les règles. C’est une façon de rendre le jeu plus complexe et plus intéressant. Dans ce mode de jeu, on assiste souvent à des coups spectaculaires dont les joueurs expérimentés ont le secret.

La partie à trois bandes est certainement la plus attractive de tous les modes de jeux. Une seule règle est de mise : toucher trois bandes minimum du billard avant de caramboler les deux billes. Pour y parvenir, les joueurs sont souvent amenés à réaliser des figures acrobatiques impressionnantes. Pour réussir dans ce mode de jeu, il faut faire preuve de finesse, de précision et de rapidité dans ses coups.

Le casin est aussi un mode de jeu très intéressant. Il s’agit ici pour chaque joueur de réaliser des figures imposées qu’il doit annoncer avant d’effectuer son jeu. Par exemple, si un joueur dit « rouge », il a l’obligation de caramboler en premier la bille rouge. S’il dit « direct », il doit toucher, sans contact avec une bande, les deux billes simultanément. Ce mode de jeu possède d’autres règles (casin par équipe, casin enchaîné…) qui peuvent varier selon les profils des joueurs. C’est une variante du billard français très technique qui est plus appréciée par les pratiquants chevronnés.

Quelles sont les différentes fautes à éviter ?

Comme tout autre jeu, le billard français comporte des interdits. Il y a des manœuvres qui sont à proscrire. Voici donc quelques manipulations qualifiées de fautes au billard français :

  • Bille touchée (une bille est touchée par le joueur avec autre chose que le procédé) ;
  • Queutage (la bille est touchée deux fois de suite avec le procédé) ;
  • Absence de pieds au sol (au moins un pied du joueur n’est pas au sol) ;
  • Erreur de bille (le joueur utilise la bille de son adversaire pour faire sa figure) ;
  • Dépassement de temps (le joueur excède les 45 secondes qu’il a pour faire sa figure) ;
  • Jouer vers la bande (le joueur joue sur la bande alors que sa bille se trouve sur cette dernière) …

Voici une petite précision : les fautes constatées après un carambolage ne sont pas prises en compte.

Le billard français est un jeu passionnant qui se décline en différentes variantes. Pour y jouer, il faut disposer d’une table de billard de qualité. Si vous êtes un amoureux du billard, vous pouvez choisir une table de billard transformable américain/français. Vous n’aurez ainsi aucune limite pour vous faire plaisir sur diverses sortes de parties.

 

Cet article a été lu 246 fois.